suffisance

 

définitions

suffisance ​​​ nom féminin

vieux ou régional Quantité suffisante (à qqn). J'en ai ma suffisance, mon content. —  Avoir du vin en suffisance.
littéraire Caractère, esprit d'une personne suffisante (II). ➙ autosatisfaction.
 

synonymes

suffisance nom féminin

vanité, orgueil, présomption, prétention, satisfaction, fatuité (littéraire), infatuation (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À l’avenir, il sera de plus en plus important pour l’industrie manufacturière européenne d’avoir à sa disposition des travailleurs qualifiés en suffisance.Europarl
Eh bien, oui, il est impertinent d'affirmer qu'il est témoin de sa vogue, il est énervant de suffisance et de fatuité, voilà.Hector Bernier (1886-1947)
Qu'ils ayent tant de bonne opinion qu'il leur plaira de leur suffisance, mais qu'ils ne croyent pas si légèrement, que les autres soient aveugles.Amédée Rouc (1828-1902)
Et plus il triomphait en son inepte suffisance, plus elle s'applaudissait de son œuvre, trouvant au-dedans d'elle-même et dans l'approbation de sa conscience de sublimes compensations.Émile Gaboriau (1832-1873)
Tout cela parce qu'on ne respecte pas le principe de la suffisance des moyens, selon lequel de nouveaux moyens financiers devraient correspondre aux nouvelles priorités.Europarl
Cependant ce monsieur se cambre, s'efface avec une suffisance, une impudence capables de faire revenir la mode des pantalons de tricot.Paul de Kock (1793-1871)
Celles-ci doivent inclure le droit pour la personne inculpée de recevoir des informations en suffisance sur lesquelles se fonder pour mettre en cause toute solution qui ne semble pas raisonnable.Europarl
Par exemple, les deux rapports admettent que le système actuel a généré des ressources en suffisance pour financer les dépenses communautaires, mais qu'il manque de transparence, d'intelligibilité et d'autonomie financière.Europarl
L'évaluation de la suffisance du niveau de sécurité avant réouverture incombe aux opérateurs et aux responsables nationaux, en fonction de leurs compétences dans le cadre français.Europarl
Ce geste disait, du même coup, son mépris pour la plate suffisance de l'égoïste bourgeois satisfait de soi-même.Jean Aicard (1848-1921)
Et, à eux deux, avec leur gaucherie, leur suffisance et leurs insuffisances (on n'est pas parfait), ils nous sauveraient, – ne fût-ce que par leur gaîté – de plus d'un chagrin national !Jean Aicard (1848-1921)
Loin d'avoir alors les airs de suffisance qu'il prit à mesure qu'il s'éleva, il était d'humeur prévenante et facile.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
D'ailleurs nous avons toujours beaucoup de suffisance pour tout entreprendre ; mais au moment de l'exécution nous tremblons naturellement.Jean-Léonor Le Gallois de Grimarest (1659-1713)
Et tous les voiles blancs qui flottaient sur leurs chapeaux blancs avaient l'air des drapeaux de leur suffisance.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'était un mélange à doses à peu près égales de timidité, de suffisance et de contentement.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ses habits neufs, sa suffisance, ses libéralités prouvaient en tout cas qu'il possédait de l'argent.Émile Gaboriau (1832-1873)
La bouche exprimait une bonhomie importante, la suffisance niaise du richard qui, ne vivant plus qu'au milieu des flatteurs, prend leur servilité complaisante pour une preuve de sa propre excellence.Paul Bourget (1852-1935)
Nous réfléchissons activement à la question en ce moment mais nous ne sommes pas encore prêts et ne disposons pas de données en suffisance.Europarl
La récente crise de la fièvre aphteuse a démontré à suffisance que le transport d'animaux sur des distances inutilement longues a contribué à répandre rapidement cette maladie.Europarl
D'abord, dans la catégorie 1, il faut effectivement que la gestion des crédits agricoles soit plus rigoureuse, sans méconnaître le principe de suffisance.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUFFISANCE » s. f.

Ce qui peut suffire, contenter le besoin. La plus-part des animaux ne mangent qu'à leur suffisance. Les matelots ont assez pour leur suffisance des rations de pain qu'on leur donne.
 
SUFFISANCE, se dit aussi en choses morales, de la capacité, du merite d'une personne. Ce Docteur est d'une grande suffisance, il est consommé dans les Lettres. Le Roy a des Ministres qui sont d'une grande suffisance, d'une grande capacité, d'une grande penetration.
 
SUFFISANCE, se dit aussi en mauvaise part, d'une grande presomption fondée sur un faux merite, sur une trop bonne opinion qu'on a de soy-même. Les riches sots ne manquent point d'avoir de la suffisance.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020