Email catcher

peindre

Définition

Définition de peindre ​​​ verbe transitif

Couvrir, colorer avec de la peinture. Peindre un mur en bleu. Peindre qqch. de plusieurs couleurs. ➙ barioler ; familier peinturlurer.
sans complément Peindre au rouleau, au pistolet, au pinceau.
Figurer au moyen de peinture. Peindre un numéro sur une plaque.
Représenter, reproduire par l'art de la peinture. Peindre des paysages. sans complément Faire de la peinture. Peindre sur soie, sur porcelaine.
au figuré
Représenter par le discours, en s'adressant à l'imagination. ➙ décrire, dépeindre. Un roman qui peint la société.
Se peindre verbe pronominal Revêtir une forme sensible ; se manifester à la vue. ➙ apparaître. La consternation se peignit sur les visages.

Conjugaison

Conjugaison du verbe peindre

actif

indicatif
présent

je peins

tu peins

il peint / elle peint

nous peignons

vous peignez

ils peignent / elles peignent

imparfait

je peignais

tu peignais

il peignait / elle peignait

nous peignions

vous peigniez

ils peignaient / elles peignaient

passé simple

je peignis

tu peignis

il peignit / elle peignit

nous peignîmes

vous peignîtes

ils peignirent / elles peignirent

futur simple

je peindrai

tu peindras

il peindra / elle peindra

nous peindrons

vous peindrez

ils peindront / elles peindront

Synonymes

Synonymes de peindre verbe transitif

mettre en couleurs, badigeonner, laquer, ripoliner, peinturer (vieux ou régional)

[maladroitement] peinturlurer, barbouiller, barioler, peinturer

farder, grimer, maquiller

[sans complément] brosser un tableau, faire de la, une peinture, [en amateur] taquiner les pinceaux, la palette, [bien] avoir un bon coup de pinceau

Exemples

Phrases avec le mot peindre

Arrive alors la tâche la plus laborieuse : peindre le santon à la main avec une peinture acrylique mate.Ouest-France, 22/12/2012
Enfant, l'artiste a commencé à peindre pour sa famille et ses amis.Ouest-France, 12/05/2016
Il a souhaité peindre toutes les couleurs de la forêt amazonienne.Ouest-France, 18/12/2019
Il me semblait que je ne pourrais plus peindre.Eugène Delacroix (1798-1863)
Elle invite donc tous ceux qui le souhaitent de se joindre à elle pour peindre.Ouest-France, 01/06/2021
Comme dans les pièces de la maison, on peut peindre les murs et les sols.Ouest-France, Fabienne MARAIS, 08/07/2018
Dans les écoles, on fait peindre aux enfants des arbres bien enracinés dans le sol pour les aider à retrouver un équilibre.Critiques internationales, 2001, Christophe Jaffrelot (Cairn.info)
Dans un premier temps, les restaurations sont brièvement présentées, puis les pigments employés pour peindre l'ensemble sont identifiés et enfin, les tracés préparatoires décrits.ArcheoSciences, 2020, Jean-Baptiste Javel, Emmie Beauvoit (Cairn.info)
Contre toute apparence, l'idée de peindre en deux temps ne se réduit pas à découper deux images jumelles destinées à une projection stéréoscopique.Nouvelle Revue d'esthétique, 2011, Christophe Viart (Cairn.info)
Laissez-moi vous peindre en peu de mots ma situation.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ne sachant comment peindre, je fais l'analyse de ce que je sentis alors.Stendhal (1783-1842)
Les femmes qu'on aime sont bonnes à peindre : voilà ce que je pense.Marcel Schwob (1867-1905)
Cette écriture, qui ne prétend pas sérieusement peindre la réalité, fournit ainsi la possibilité d'une réception autre que d'identification et de participation au premier degré.Poétique, 2010, María Dolores Vivero García (Cairn.info)
Comment peindre cette prédelle de la recherche que constitue le contexte avec ses plans successifs, ses lignes de fuites et sa perspective propre ?Forum, 2017, Yves Jeanne (Cairn.info)
L’expérience acquise à ce jour ne permet toutefois pas de peindre un tableau particulièrement rose en ce qui concerne la production d’électricité à partir de la biomasse solide.Europarl
La seule fantaisie possible sera de le peindre ou de le sculpter.Ça m'intéresse, 25/08/2017, « Se faire enterrer dans sa voiture, c'est permis ? »
Comment peindre un personnage comme totalité et en totalité ?L'année balzacienne, 2000, Jacques-David Ebguy (Cairn.info)
Ceux qui continuent à vivre à aimer à cuisiner, à marcher, à jardiner, à peindre à écrire, à raconter, où sont-ils ?Multitudes, 2020, Cora Novirus (Cairn.info)
Mais que les mots sont froids pour peindre les émotions !Eugène Delacroix (1798-1863)
Aussi rien ne pourrait-il peindre sa joie au moment où elle apprit cette nouvelle.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PEINDRE v. act.

Mesler & employer les couleurs avec un tel art, qu'elles representent un objet quel qu'il soit. On peint en destrempe avec des couleurs imbibées de gomme, ou de colle. On peint en huile avec des couleurs destrempées avec de l'huile de noix, ou de lin. On peint en miniature avec des couleurs simples qu'employent les Enlumineurs. On peint en esmail avec des couleurs minerales qu'on fait fondre au feu, & qui resistent aux injures de l'air. On peint à fresque sur des murs fraîchement enduits. On peint en pastel & en crayon avec des pastes de couleurs, de la mine de plomb, de la sanguine, &c. On dit qu'une chose est bien peinte, lors qu'on y voit une grande hardiesse ou liberté de pinceau. Mais on dit qu'elle est bien lechée, lors que les couleurs y sont seulement noyées & bien adoucies, sans y marquer une grande franchise de pinceau. Ce mot vient du Latin pingere.
 
On dit aussi, Peindre sur toile, sur cuivre, sur le bois, sur le verre en apprest ; peindre en grand ; peindre en petit ; peindre des histoires, des paysages ; peindre d'aprés nature ; peindre d'aprés Raphaël, le Titien, c'est à dire, les copier. Ce jeune homme apprend à peindre, il peint de la maniere de Rubens, du Poussin.
 
PEINDRE, signifie quelquefois simplement, Faire un portrait. Je m'en vais me faire peindre. Cet homme reüssit bien à peindre, il attrape bien l'air d'une personne. Ceux qui ont les traits delicats sont difficiles à peindre. Il est peint au naïf. Voilà une belle figure à peindre.
 
PEINDRE, signifie quelquefois, Barbouiller, enduire avec de la couleur broyée. Il faut peindre cette travée, ce lambris, cette menuiserie avec de l'ocre. On peint une balustrade de fer, pour empêcher qu'elle ne se rouille.
 
PEINDRE, se dit aussi des representations naturelles qui se font par la reflexion de la lumiere. Les objets se peignent au fond de l'oeuil sur la retine, comme sur une toile. Ils se peignent aussi sur la glace d'un miroir, dans l'eau, & sur tous les corps fort polis. Le Soleil se peint dans les nuées, il peint l'Iris de vives couleurs.
 
PEINDRE, se dit aussi des signes & des marques naturelles qui font connoistre les passions & les agitations de l'ame. La douleur est peinte sur le visage de cette mere affligée. La mort est peinte sur le visage de ce criminel qu'on mene au supplice. L'amour, la colere étoient peints dans ses yeux. Un amant dit que l'amour a peint sa maistresse dans son coeur, que son portrait y est gravé.
 
PEINDRE, signifie aussi, Se farder, se donner de la couleur. Jesabel, dit l'Escriture, se peignit les yeux avec de l'antimoine pour plaire à Jehu. Cet homme se peint la barbe, les sourcils. Les buveurs se peignent, s'enluminent la trogne.
 
PEINDRE, signifie aussi simplement, Escrire avec la plume. Cet homme peint bien, il a un beau caractere. Les Sergens & les chicaneurs peignent mal d'ordinaire, on ne sçauroit lire leur écriture.
 
PEINDRE, se dit figurément en choses morales, & signifie, Faire par le discours des representations, des descriptions de quelque chose. L'art du Poëte consiste à bien peindre, à bien descrire & representer les choses dont il parle, à bien peindre les moeurs & les caracteres des personnes qu'il introduit. Cet Advocat a bien peint sa partie, il l'a peinte au naïf, avec toutes ses couleurs.
 
À PEINDRE. adv. se dit des choses qui sont excellentes & bien faites, qui meritent d'être peintes. C'est un homme de bonne mine qui est fait à peindre. Cet habit vous vient fort bien, il est fait à peindre.
 
PEINDRE, se dit proverbialement en ces phrases. Voilà pour l'achever de peindre, c'est à dire, pour achever de le ruiner. On dit d'une chose qu'on ne peut peindre parfaitement, C'est comme on peint le Soleil avec du charbon. Regnier a dit aussi :
 
Les Mores aujourd'huy peignent le Diable blanc.
 
PEINT, PEINTE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine