dépeindre

 

définitions

dépeindre ​​​ verbe transitif

Décrire et représenter par le discours. Il est bien tel qu'on me l'a dépeint.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dépeins

tu dépeins

il dépeint / elle dépeint

nous dépeignons

vous dépeignez

ils dépeignent / elles dépeignent

imparfait

je dépeignais

tu dépeignais

il dépeignait / elle dépeignait

nous dépeignions

vous dépeigniez

ils dépeignaient / elles dépeignaient

passé simple

je dépeignis

tu dépeignis

il dépeignit / elle dépeignit

nous dépeignîmes

vous dépeignîtes

ils dépeignirent / elles dépeignirent

futur simple

je dépeindrai

tu dépeindras

il dépeindra / elle dépeindra

nous dépeindrons

vous dépeindrez

ils dépeindront / elles dépeindront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La stupéfaction des assistants, et surtout des intéressés, est plus facile à deviner qu'à dépeindre.Edmond About (1828-1885)
Il est impossible de dépeindre les angoisses qu'elle eut à subir quand chacun de ses émissaires lui annonça, en revenant, que les recherches étaient inutiles.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pour cette fois, nous renonçons à dépeindre la stupeur grotesque qui envahit les traits de l'hôtelier.Octave Féré (1815-1875)
Pour ce qui est de vous le dépeindre, c'est un monsieur d'une trentaine d'années, brun, avec de petites moustaches...Maurice Level (1875-1926)
On ne saurait dépeindre toutes les angoisses qui les avaient oppressés durant la nuit, et qui se manifestaient par des ronflements épouvantables.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Les orages que j'ai voulu dépeindre dans ces vers eurent lieu le 13 juin 1816, à minuit.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais avant de l'abandonner au cours de la folie qui l'entraîne, je veux vous le dépeindre tel qu'il vient de m'apparaître.Astolphe de Custine (1790-1857)
Je ne pourrais vous la dépeindre bien que j'en sois encore tout ému, ni vous en offrir quelques comparaisons, je ne vis jamais rien de pareil.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Au reste les angoisses dans lesquelles les habitans de cette malheureuse ville ont vécu depuis quatre mois, ne peuvent se dépeindre.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Il doit dépeindre adroitement le chagrin d'une jeune personne qui effeuille une marguerite blanche dans un lac bleu.Henry Murger (1822-1861)
Je vous laisse à penser ce que fut la fin de cette nuit ; je ne puis le dépeindre.Jean Massart (1865-1925)
Il m'est impossible de dépeindre ce que j'éprouvais dans mon isolement, de fureur, de rage, de haine et d'amour combinés.Hector Berlioz (1803-1869)
Il y a dans son regard et dans son maintien une autorité impossible à dépeindre.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il est impossible de nombrer et de dépeindre cette masse de comestibles déposés au pied de l'escalier.Eugène Sue (1804-1857)
Nous ne descendrons pas au fond de sa jeune âme pour dépeindre les chagrins, les alternatives de douleur et d'espoir que cette résolution soulevait et mettait en lutte.Octave Féré (1815-1875)
Par contre, nous devons cesser de dépeindre insidieusement tout le secteur halieutique à gros traits uniformes de malhonnêteté.Europarl
Dépeindre cette réalité d'une manière intéressante constitue une tâche attrayante pour la publicité tout en renforçant la crédibilité de son message.Europarl
Tous ses amis nous l'ont montré retrouvant plus tard des accents passionnés et navrants pour dépeindre le ravage de cet amour.Paul Mariéton (1862-1911)
Je puis donc vous le dépeindre brièvement, mais avec toute l'impartialité qu'on attend vainement des critiques d'art.Georges Darien (1862-1921)
Le ciel, sombre, gris et pluvieux, jetait un jour morne sur la scène que nous allons dépeindre.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEPEINDRE » v. act.

Representer avec le pinceau quelque histoire, quelque action, quelque paysage, tempeste ou autre chose. Michel Ange a depeint le Jugement final dans un beau tableau qui est à Rome. Les grands Peintres se sont depeints au naturel sous le visage de quelque personne representée dans leurs tableaux.
 
DEPEINDRE, se dit plus ordinairement de ce qui nous est representé par le discours, soit de vive voix, soit par escrit. Le grand secret d'un Poëte Comique est de depeindre les hommes & leurs actions, de les representer au vif & au naturel. Je reconnois cet homme de la façon que vous me le depeignez. Les Auteurs se depeignent dans leurs Ouvrages, on y reconnoist leurs moeurs & leurs caracteres.
 
DEPEINT, EINTE. part. pass. & adj.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020