Email catcher

péremptoire

définitions

péremptoire ​​​ adjectif

Droit Relatif à la péremption.
courant Qui détruit d'avance toute objection ; contre quoi on ne peut rien répliquer. ➙ décisif, tranchant. D'un ton péremptoire. ➙ catégorique.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Classique et péremptoire antienne néo-conservatrice que celle d'imposer la démocratie de l'extérieur.Revue internationale et stratégique, 2011, Didier Billion, Farida Belkacem (Cairn.info)
De tous ces entretiens, il reste une présence énorme, active, péremptoire : l'absence de preuves.Ethnologie française, 2003, Régis Ladous (Cairn.info)
Conclure de manière péremptoire sur des données exclusivement historiques, fragmentaires dont une forte proportion revêtent un caractère hagiographique n'est pas, nous l'avons compris, chose aisée.L'information psychiatrique, 2009, Alexandre Baratta, Olivier Halleguen, Luisa Weiner (Cairn.info)
Savoir oser est une qualité, à condition de ne pas se montrer péremptoire lorsqu'on s'adresse à un supérieur.Capital, 02/12/2016, « Avez-vous les qualités d'un intrapreneur ? »
Beaucoup ont en mémoire cet homme si péremptoire devant les photos de la voiture du suspect prises par une caméra de surveillance.Ouest-France, Florence PITARD, 14/12/2019
Tout cela en vertu d'un syllogisme avantageux autant que péremptoire !André Beaunier (1869-1925)
Dans le domaine des pratiques, on entend souvent les praticiens affirmer de manière péremptoire que le justiciable n'a pas de demande.Déviance et Société, 2012, Christophe Adam (Cairn.info)
Comment s'adresser à ceux qui ne répondent pas à la demande ou dont les demandes sont impérieuses, exigeantes, péremptoires ?La Cause du désir, 2011, Vilma Coccoz, Beatriz Gonzalez, Romain-Pierre Renou (Cairn.info)
À une scène de séduction sauvage s'oppose vigoureusement un procès péremptoire, dans lequel un père condamne sa fille au sujet de sa flamme.Ouest-France, 07/11/2016
A cela j'ai une réponse que je crois péremptoire.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Je sais que vous êtes nombreux à le trouver très technique, très ennuyeux et même parfois un peu trop péremptoire.Europarl
Cette réponse serait péremptoire ; mais nous en avons une en réserve qui vaut peut-être mieux.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Elle est fausse par ce dogmatisme péremptoire qui ne parvient pas à réconcilier les oppositions, mais vraie par l'accueil de toutes les parcelles du réel.Présence Africaine, 2002, Meinrad P. Hebga (Cairn.info)
La suite me fournit un argument plus péremptoire encore.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Connu pour ses accès de colère et ses crises théâtrales, il a signé des prophéties péremptoires sur la concurrence qui n'ont pas vraiment fait date.Capital, 19/02/2016, « Microsoft : l’étonnant réveil du mammouth »
Et pourtant, force est de constater que toutes ces affirmations péremptoires relèvent de l'une des plus intenses campagnes de désinformation jamais organisée.Ouest-France, 22/03/2019
Elle nous a beaucoup appris et surtout à ne pas être trop péremptoire.Ouest-France, 31/08/2021
Cardenio fit un mouvement de colère ; mais, sur un geste péremptoire du prêtre, il se contint, baissa la tête et sortit sans prononcer une parole.Gustave Aimard (1818-1883)
À la barre, c'est un prévenu péremptoire et volontiers cassant qui livre sa version de l'histoire.Ouest-France, Agnès CLERMONT, 21/10/2020
L'art de transformer 45 millions d'avis instantanés, contradictoires et péremptoires, en un projet de société acceptable.Ouest-France, 10/09/2018
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PEREMPTOIRE » adj. m. & f.

Qui est decisif & definitif. Il y a des exceptions dilatoires, & d'autres peremptoires. Cette raison est peremptoire & decisive, il n'y a point de réponse.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022