perle

définitions

perle ​​​ nom féminin

Petite concrétion de nacre, généralement sphérique, sécrétée par certains mollusques (huîtres) pour isoler un corps étranger. Pêcheurs de perles. Perle fine. Perles de culture, obtenues en plaçant un grain de nacre dans une huître d'élevage. —  en apposition (invariable) Gris perle. Des assiettes gris perle. —  locution Jeter des perles aux pourceaux : accorder à qqn une chose dont il est incapable d'apprécier la valeur. —  au figuré ➙ perler.
Petite boule percée d'un trou. Perle de verre, de bois.
Personne de grand mérite. Ce cuisinier est une perle. ➙ perfection.
Erreur grossière, absurdité. Perles relevées dans la presse.

perlé ​​​ , perlée ​​​ adjectif

Orné de perles. Une tunique perlée.
En forme de perle ronde. Orge perlé.
Qui a des reflets nacrés. Coton perlé.
Exécuté avec soin. Ouvrage perlé.
locution Grève perlée, qui interrompt l'activité d'une entreprise par une succession de petits arrêts de travail.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « perle »

Je demande maintenant à tout le monde : cette belle perle écologique doit-elle donner un coup mortel, notamment à notre cygne qui fonctionne très bien ?Europarl
Comme nous lui trouverons une perfection de mari, qui ajoutera une perle nouvelle à ta couronne !Léonce de Larmandie (1851-1921)
Il jeta un regard chagrin sur la rue sale, sur la maison vieille et noire, se demandant par quelle ironie de la destinée cette perle se trouvait dans ce bourbier.Georges Ohnet (1848-1918)
Si les renseignements étaient bons, dire avec effusion au roi qu'il avait mis la main sur une perle, et réclamer le privilège d'enchâsser cette perle dans la couronne royale.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Alors la fleur des nuits se referme, pour conserver la perle précieuse qui s'est formée pendant la nuit.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Le ciel, dans le nord, est d'une teinte gris-perle, tandis qu'au zénith des nuages de pourpre, disposés comme les flocons d'une crinière gigantesque, s'allongent sur la voûte bleue.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il faudrait même les nommer cerfs gris-perle, et leur couleur rappelle assurément mieux la couleur du ciel orageux que celle du ciel azuré.Jules Verne (1828-1905)
Les jacinthes, toutes perlées de leurs grains fleuris, étaient comme des colliers dont chaque perle allait lui verser des joies ignorées aux hommes.Émile Zola (1840-1902)
Murat s'était présenté, ruisselant d'or sur toutes les coutures, le chef surmonté d'une toque, avec force plumes éclatantes et une grosse perle par devant.Jules Rostaing (1824-?)
Sur la piqûre peu à peu parut et grandit un point noir qui devint bientôt une perle de jais.Gustave Aimard (1818-1883)
C'était un homme d'environ quarante-cinq ans, portant de gros favoris noirs, trop bien mis et dont les mains épaisses faisaient craquer les gants gris perle.Émile Gaboriau (1832-1873)
Au lieu d'être couleur d'acajou, le mien, à chacune de ses pointes, lesquelles ne piquent pas, porte une perle de turquoise du ton le plus délicat.Paul Arène (1843-1896)
La lune brillait au milieu d'un azur sans tache, et sa lumière gris de perle descendait sur la cime indéterminée des forêts.Jules Lemaître (1853-1914)
Et il suffit d'une perle fausse dans le collier pour faire douter de celles qui sont vraies !Dora Melegari (1849-1924)
La nuit suivante, l'oiseau amoureux ne manqua pas d'apporter à sa belle une montre d'une grandeur raisonnable, qui était dans une perle ; l'excellence du travail surpassait celle de la matière.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
De bien grands malheurs, la perle de tout ce que je possédais n'avaient pas eu le pouvoir de m'arracher une larme, mais ce nouvel incident me fit pleurer amèrement.Louise Fusil (1771?-1848)
La pintadine meleagrina, la mère perle, dont les valves sont à peu près égales, se présente sous la forme d'une coquille arrondie, aux épaisses parois, très-rugueuses à l'extérieur.Jules Verne (1828-1905)
On sentait chaque feuille qui ployait sous le poids de la perle humide, et cela faisait du bien.René Boylesve (1867-1926)
Ses pauvres doigts étaient surchargés de bagues superbes : l'une d'elles portait une grosse perle noire entourée de brillants.Marie Quinton (1854-1933)
Elle a une perle longue à l'oreille, et ses épaules décolletées sortent d'une robe jaune.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Afficher toutRéduire

Exemples de « perlé »

Et, planant au-dessus de cette foule bigarrée, le murmure frais et perlé des voix de femmes, ou le grondement plus sonore des organes masculins !Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Tous ses mouvements étaient gracieux, son sourire angélique, ses dents d'un blanc perlé.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
C'était la fin du jour, d'un joli jour perlé d'avril.Michel Corday (1869-1937)
Les personnages portent tous quatre le nimbe orlé et perlé.Anatole France (1844-1924)
Rien n'était plus net et plus perlé que le son de cette belle voix conduite avec toute la grâce naïve de la méthode antique.Stendhal (1783-1842)
Un éclat de rire argentin et perlé lui répondit.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Mais un automne perlé, qui veut qu'on le regrette, mélancolique et charmant comme le geste d'adieu d'une jolie femme.Michel Corday (1869-1937)
Ils apprirent comment on clarifie le sucre, et les différentes sortes de cuite : le grand et le petit perlé, le soufflé, le boulé, la morve et le caramel.Gustave Flaubert (1821-1880)
Un beau et libre travail de bronze doré, qui n'a dans sa perfection quoi que ce soit du fini sec, du travail perlé moderne.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Peeled barley, orge émondé ; pearl barley, orge perlé.Jules Fabien Gingras (1826-1884)
Je préférais son gazouillement intime et perlé aux roulades à grands effets du rossignol.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Les relevés et les entrées s'en allèrent et se promenèrent ainsi lentement, sans que le rire perlé des dames devînt plus aigu.Émile Zola (1840-1902)
Ils répondirent par de petits cris, qui coupaient les paroles latines d'un rire perlé de gamins libres.Émile Zola (1840-1902)
Un rire perlé sonna, qui fit tourner toutes les têtes : c'était la femme du proviseur, dont l'ombrelle venait de s'envoler sur un tas de cailloux.Émile Zola (1840-1902)
Mazarin porta une main froide à son front perlé de sueur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Autour de lui, le gris du ciel était plus clair et comme perlé.Jules de Gastyne (1847-1920)
Le décor se fondit, lumineux et confus dans des gammes d'arc-en-ciel ; un nuage perlé passa ; elle bondit, fleur ailée, au milieu d'un tourbillon de feuilles de roses......Paul Féval (1816-1887)
Césarine, cher bouton de rose, perlé par la rosée, était bien une fille du matin.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PERLÉ, ÉE » adj.

Qui ressemble à la perle, ou orné de perles. Une couronne perlée. On dit aussi d'une souppe excellente, que c'est une souppe perlée, de couleur perlée.
 
PERLÉ, en termes de Blason, se dit des ornements qui representent des perles. Les Comtes portent une couronne perlée. Il y a aussi des diademes perlés, des croix perlées, &c.

Définition de « PERLE » s. f.

Poisson testacée qu'on trouve dans la mer, qui est une espece d'huistre. Les plus belles perles se peschent en l'Isle de Baharen au Golphe Persique, au Cap de Comorin, en l'Isle de Ceylan, & on les appelle Orientales. Il en vient aujourd'huy beaucoup de l'Amerique. Les petites perles suivent les grosses, qu'on appelle mere-perles, comme les abeilles. Les Pescheurs se servent des unes pour attraper les autres. On connoist qu'elles sont grosses de perles, quand leurs conques ont des bosses de costé & d'autre. Il y a des perles en Arabie qui sont espineuses comme des herissons, ayant les pointes & espines ordonnées comme les dents d'un peigne.
 
PERLE, est aussi une substance dure & claire, ordinairement ronde, qu'on trouve dans ces poissons, qui est mise au rang des choses les plus precieuses. Les Dames ont des fils de perles, des colliers de perles. On fait des broderies chargées de perles, de semence de perles, ou de perles à l'once. Nul Orfevre ne peut mettre en oeuvre d'or ni d'argent perles d'Escosse qu'on appelle entrenettes avec perles d'Orient, si ce n'est en grands joyaux d'Eglise. La perle, quand elle est grosse, s'appelle margarita chez les Latins, & unio quand on en peut apparier deux ensemble. On a appellé quelquefois les perles rondes des Ave Maria, parce qu'elles s'enfilent.
 
C'est une vision de croire que les perles naissent de la rosée, & qu'elles sont molles dans la mer ; qu'elles s'amaigrissent, & qu'elles avortent, quand il tonne, comme disent Pline, Solin, Ammian Marcellin, & Matthiole. La perle se forme par lits à la maniere des oignons, & comme des oeufs dans le corps de la poule. On en a trouvé dans quelques mere-perles jusqu'à cent cinquante, comme à descouvert Vespasius, quoy que Pline dise qu'on n'y en trouve que quatre ou cinq. Matthiole dit qu'il en a vû en Boheme dans des rivieres d'eau douce.
 
On appelle des perles baroques, celles qui sont d'une figure irreguliere, qui ne sont ni rondes ni en poire. Les perles parangon sont des perles d'une grosseur extraordinaire, comme celle de Cleopatre, dont les Anciens ont estimé la paire cinq cent mille escus, comme Pline témoigne. Mais plusieurs croyent cette histoire fabuleuse. On en apporta une à Philippes II. en 1579. grosse comme un oeuf de pigeon, taillée en poire, prisée douze mille poids ou 14400. ducats. L'Empereur Rodolphe avoit une perle parangon grosse comme une poire muscade pesant trente carats, dit Boëce, qu'on a appellée la Peregrina, ou l'Incomparable.
 
Generalement on appelle perle, ce qui ne tient point à la coquille ; mais on appelle loupe de perles, celles qui y ont tenu, qui en ont été detachées par l'adresse de l'ouvrier, & qui ne sont proprement que des nacres de perles qui ont quelque endroit relevé, & à demi-rond. On dit qu'une perle a une belle eau, quand elle est claire & sans couleur. Celles d'Orient ont une eau qui tire sur l'incarnat ; celles de l'Amerique qui tire sur le verd ; & celles du Nord sur le gris de lin : mais ces couleurs se passent, quand elles ont été portées, comme font toutes les autres perles, qui se jaunissent, qui se détruisent au bout de quatrevingt ou cent ans. Les perles Occidentales ont été appellées par les Anciens perles d'Ecosse, ou Bohemiques, car il s'en trouve une espece aux environs de la Citadelle de Raab en Boheme, & dans la Silesie. On en trouve aussi quelquefois dans les huistres communes.
 
Perle vient de perula, qui est de la basse Latinité, selon Menage ; ou de l'Alleman berlen, suivant Hotman, qui signifie la même chose. Du Cange dit qu'il vient de perla ou pernula, parce que Pline liv. 32. appelle pernae, les nacres de perles. Saumaise croit que c'est un mot corrompu du Latin pilula, quasi parva pila ; ou de sphaera, quasi parva sphaera, à cause que les Grecs l'appellent sphairia. Il y a plus d'apparence que ce mot vient de perlezen, qui en langage Celtique ou Bas-Breton signifie perle.
 
Nacre de perle, est le noeud de la coquille dont on fait quelquefois des perles, quand il est élevé avec un beau poliment.
 
Mere-perle, c'est la coquille de la perle.
 
Blanc de perle. Voyez Bismuth.
 
Gris de perle, c'est une couleur qui ressemble à la perle.
 
PERLE, se dit aussi d'un grain de quelque matiere que ce soit, qu'on passe dans un fil au bout duquel il y a un plomb ou perpendicule qui sert à faire plusieurs observations avec des instruments de Mathematique, comme quadrans & quarrez geometriques, en l'analemme ou horloge universel, au bilimbate, & autres.
 
PERLE, se dit aussi figurément, en parlant de ce qui est excellent & precieux. Cet homme est la perle des Sçavants. Cette beauté est la perle unique du monde. On appelle aussi perles, les gouttes de rosée qui sont sur les herbes éclairées des rayons du Soleil.
 
On dit proverbialement, qu'on n'est pas venu pour enfiler des perles, pour dire, perdre son temps ou l'employer à des choses de peu d'importance.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020