phraséologie

définitions

phraséologie ​​​ nom féminin

didactique
Façon de s'exprimer, lexique et tournures propres à un milieu, une époque, un écrivain. ➙ style, terminologie.
Ensemble des locutions, termes et expressions figés d'une langue.

synonymes

phraséologie nom féminin

style, langue, terminologie, jargon (péjoratif)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'aurais aimé croire en une erreur de traduction involontaire, mais cette phraséologie dérogatoire n'est probablement pas fortuite.Europarl
Je dois à quelque habitude d'analyser le sens des mots le privilège de ne pas assujettir mes idées à la phraséologie familière.Maurice Barrès (1862-1923)
Et tant de grandeur et tant de malheur, pour soulever un tourbillon de phraséologie bourgeoise, pour devenir la pâture et le thème des journalistes vertueux !Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
La lourde phraséologie dans laquelle les gens d'affaires enveloppent à dessein leurs malices, il la connaissait, et n'était pas homme à s'y laisser prendre.Honoré de Balzac (1799-1850)
Précision dans le langage, surtout : le mot « contamination » n'est pas satisfaisant lorsqu'il est utilisé dans la phraséologie des propositions de l'autorité alimentaire, qui seront bientôt examinées.Europarl
Dans le style, pâle décalque de la phraséologie usuelle, ce ne sont que flammes et feux, soupirs, mains qui arrachent les cœurs sans faire mal, etc.Paul Scarron (1610-1660)
On n'a pas eu de peine à reconnaître au passage les traits les plus caractéristiques de la phraséologie conventionnelle des chansons d'amour.Joseph Anglade (1868-1930)
Au contraire les solutions préconisées dans ce sommet de phraséologie européiste sont inouïes, naïves et schizophrènes.Europarl
Mais prétendre qu'elle est elle-même le vrai « supérieur », – comme s'il y avait plusieurs vérités, – ne pensez-vous pas que c'est pure phraséologie ?Jules Lemaître (1853-1914)
En outre, ce mandement contient une provocation à la haine et à la guerre, – à peine voilée par la phraséologie tortueuse et alambiquée et édulcorée des écrits de ce genre.Alphonse Karr (1808-1890)
La phraséologie européenne peut faire miroiter des lendemains qui chantent mais ne peut pas cacher la dure réalité.Europarl
Proposer d'allonger ou raccourcir ces derniers, de supprimer certaines chaires ou d'en fonder d'autres, représente une phraséologie vaine, sans aucune idée directrice pour soutien.Gustave Le Bon (1841-1931)
Au lieu de cette phraséologie pompeuse, le roi eût certes préféré recevoir des promesses de secours.Ernest Daudet (1837-1921)
Toute cette phraséologie était entremêlée de proverbes, de citations faisant preuves, du récit fabuleux des plus fabuleuses tromperies.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Aussitôt notre filou de copier les détails de l'avertissement, en changeant l'en-tête, la phraséologie générale, et l'adresse.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Nous ne saurions reproduire ici ce long et sentimental discours, où se reflète tout l'incroyable désordre d'idées et la phraséologie ridicule qui marqua trop souvent la fin du dix-huitième siècle.Rodolphe Reuss (1841-1924)
Il me sembla entendre encore cette phraséologie à la fois commune et bizarre, aiguisant à plaisir l'envie de savoir, comme certaines épices irritent le besoin de manger ou de boire.Paul Féval (1816-1887)
Tout cela du reste s'accordait assez mal, nous le reconnaissons, avec le chapeau à larges bords et la phraséologie de sa communion.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Alors, il s'éleva dans de hautes considérations, une phraséologie vague, encombrée de grands mots, où sa pensée se déroba si bien, que le président dut l'abandonner.Émile Zola (1840-1902)
On a beaucoup dit, dans la phraséologie banale qui s'emploie en pareil cas, que 1848 avait ouvert un gouffre.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 10/06/2021