jargon

 

définitions

jargon ​​​ nom masculin

Langage déformé, fait d'éléments disparates ; par extension langage incompréhensible. ➙ baragouin, charabia.
Façon de s'exprimer propre à un groupe, une profession, une activité, difficilement compréhensible pour le profane. Le jargon du sport.
Linguistique Argot ancien.
 

synonymes

jargon nom masculin

argot

galimatias, sabir, baragouin (familier), charabia (familier)

lexique, terminologie, vocabulaire

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Seulement le jargon mystique avait remplacé le jargon du moyen âge ; ils étaient plus ridicules, et voilà tout le progrès.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
De plus, tout ceci est enveloppé dans du jargon technique, est quasiment dépourvu de règles prudentielles et laisse l’autoréglementation à la discrétion de ceux qui opèrent dans le secteur.Europarl
Elle plaisantait finement de mille choses, et eût été vraiment agréable si elle n'eût pas affecté d'une façon agaçante le jargon des cénacles et des ateliers.Marcel Proust (1871-1922)
Cette clause sur la « concurrence fiscale déloyale » est l'un des exemples les plus stupides de jargon européen que j'aie jamais entendus.Europarl
Nos discussions sur le thème de la mise en œuvre de la législation européenne, dans le jargon européen « implémentation de l'acquis », sont devenues vraiment difficiles.Europarl
Cette fiabilité insuffisante peut être illustrée par ce qu'on appelle, dans le jargon des techniciens, »des statistiques miroirs» qui relèvent la grande incohérence des résultats.Europarl
Il a aussi une inscription assez bizarre et un peu dans le jargon puritain ; mais malgré tout cela, c'est une inscription républicaine.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il ne s'agit pas seulement de 112 pages de jargon européen – parce qu'il y en a pléthore – et de détails techniques.Europarl
Ils croyaient que je n'entendais pas leur jargon ; mais j'en sais plus long qu'on ne pense.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Il y a ce qu'on appelle dans le jargon le national treatment, et je pense que c'est la bonne approche.Europarl
Ils veulent, comme ils disent dans leur jargon, des block-busters qui rapportent plus d'un milliard de dollars par an.Europarl
Or ma duchesse n'avait qu'un jargon, toujours le même ; et comme j'avais ralenti son feu, ce n'était plus qu'un petit être fort plat, fort monotone.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Ragot peut aussi venir d'argot, le nom qu'on donne à leur jargon, par une légère transposition de lettres.Eugène Muller (1826-1913)
Heureusement le jargon de la dévotion a plus d'un rapport avec celui de l'amour humain.Jules Lemaître (1853-1914)
A chaque dialecte, à la découverte de chaque nouveau jargon, il lui semblait entrer dans un monde inconnu.Jules Lermina (1839-1915)
Peut-être le temps est-il enfin venu de cesser d’employer un jargon diplomatique poli et de commencer à dire les choses comme elles sont.Europarl
Le texte résume, dans une langue claire et dépourvue de jargon juridique, les dispositions du règlement.Europarl
Mais il est évident que... – pour employer le jargon mondain... – il te fait la cour.Henri Ardel (1863-1938)
Exposez sans jargon, dans la langue vulgaire et commune à tous, un petit, nombre de faits qui frappent l'imagination et contentent l'intelligence.Anatole France (1844-1924)
La ville est partagée en diverses sociétés, qui sont comme autant de petites républiques, qui ont leurs lois, leurs usages, leur jargon, et leurs mots pour rire.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JARGON » s. m.

Langage vicieux & corrompu du peuple, de paysans, qu'on a de la peine à entendre. Par toutes les Provinces le peuple parle un jargon different de la Langue des honnestes gens. Ce mot vient de l'Espagnol gerigonça. Covarruvias. L'on disoit autrefois gergonner.
 
JARGON, s'est dit originairement du bruit que font les oiseaux, d'où il a esté transferé aux hommes. En ce sens il vient de jar, oison.
 
JARGON, se dit aussi par extension en parlant des Langues mortes ou estrangeres que nous n'entendons pas. Il faut un trucheman pour entendre le jargon de ces estrangers.
 
JARGON, est aussi une langue factice, dont les gens d'une même cabale conviennent, afin qu'on ne les entende pas, tandis qu'ils s'entendent bien entr'eux : tel est le jargon de l'Argot dont se servent les couppeurs de bourse, les Bohemiens, qui est composé pour la plus grande partie de mots tirez du Grec.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020