Email catcher

piailler

Définition

Définition de piailler ​​​ verbe intransitif

familier
(oiseaux) Pousser de petits cris aigus. ➙ piauler.
(personnes) Enfant qui piaille. ➙ crier, pleurer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe piailler

actif

indicatif
présent

je piaille

tu piailles

il piaille / elle piaille

nous piaillons

vous piaillez

ils piaillent / elles piaillent

imparfait

je piaillais

tu piaillais

il piaillait / elle piaillait

nous piaillions

vous piailliez

ils piaillaient / elles piaillaient

passé simple

je piaillai

tu piaillas

il piailla / elle piailla

nous piaillâmes

vous piaillâtes

ils piaillèrent / elles piaillèrent

futur simple

je piaillerai

tu piailleras

il piaillera / elle piaillera

nous piaillerons

vous piaillerez

ils piailleront / elles piailleront

Synonymes

Synonymes de piailler verbe intransitif

crier, couiner, criailler, jaser, piauler

protester, brailler, criailler, chouiner (familier), couiner (familier), râler (familier)

Exemples

Phrases avec le mot piailler

Le sommeil ne revint pas : dehors, les oiseaux commençaient à piailler.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Il ne s'agissait pas de rouspéter et de piailler dès la première insulte.Les temps modernes, 2008, Kate Millett (Cairn.info)
Lorsque le cœur se met à piailler comme un canari, la raison se bouche les oreilles.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il est agréable de les entendre piailler ou voir des envolées, c'est merveilleux !Ouest-France, 14/12/2019
Pour cette 16e édition, 1 500 oiseaux vont piailler et chanter ensemble.Ouest-France, 04/10/2019
Qui est-ce qui vous pousse à piailler plus ou moins souvent que d'habitude ?Henri de La Blanchère (1821-1880)
Déjà mardi, en tendant l'oreille, on entendait piailler dans quelques coquilles qui commençaient à se percer.Ouest-France, 08/06/2019
Et qui piailleraient autour de vous !Victor Hugo (1802-1885)
Tous autour d'une table, avec des prénoms à énoncer, ânonner, roucouler, piailler, hurler, parfois méconnaissables bien sûr, parfois totalement muets, mais quand même, un geste, un signe.Vie sociale, 2013, Anne Jaeger Zepeda (Cairn.info)
Dans les classes, ça n'arrête pas de piailler depuis quelques jours.Ouest-France, 28/03/2016
Sur le tracé, on entend, ici et là, les grillons striduler et les poules d'eau piailler.Ouest-France, Timothée GIGAN SANCHEZ, 16/08/2020
Il est autrement plus important que le coq de girouette qui est, il est vrai, très haut perché, mais ne sait même pas piailler et encore moins coqueriquer.Hans Christian Andersen (1805-1875)
C'est déjà trop d'un pour piailler, occuper tout le monde et coûter de l'argent.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PIAILLER v. n.

On disoit autrefois Piauler. Ce mot au propre exprime le cri des poussins qui suivent leur mere, qui disent pio, pio. Buscon imputa à grand crime à sa mere d'appeller ses poulets, en disant pio, pio, à cause que c'étoit abuser d'un nom de Pape. Ce mot vient du Latin pipillare.
 
PIAILLER, se dit plus ordinairement en parlant du cri continuel des femmes & des enfans. Cette femme ne fait tout le jour que piailler aprés sa servante, aprés son mari. Cette mere a quatre enfans qui piaillent autour d'elle. On dit aussi d'un méchant Advocat, qu'il a piaillé toute la matinée au Barreau.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Carpe Diem Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022