placard

 

définitions

placard ​​​ nom masculin

Écrit qu'on affiche sur un mur, un panneau, pour donner un avis au public. ➙ affiche, écriteau.
Imprimerie Épreuve avant mise en pages.
Annonce publicitaire occupant une surface importante, dans un journal, une revue.
Enfoncement, recoin de mur ou assemblage de menuiserie fermé par une porte et constituant une armoire fixe. Un placard à balais.
au figuré Mettre qqn, qqch. au placard, à l'écart pour s'en débarrasser.
 

synonymes

placard nom masculin

affiche, écriteau, pancarte

armoire, buffet

mettre au placard

écarter, se débarrasser de, placardiser, mettre sur la tablette (familier, Québec), tabletter (familier, Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La maman trouve cette poupée dans un placard et la donne pour quelques minutes à sa fille.Paul Bourget (1852-1935)
Quant aux titres, nous allons les enfermer bien tranquillement dans le placard, et nous attendrons le moment propice.Maurice Leblanc (1864-1941)
Certains pensaient, au début du processus, qu'il était trop tôt, mais nous pouvons aujourd'hui ranger ces craintes au placard.Europarl
Sans doute, le ménage fini, elle s'était risquée à rouvrir le placard de l'intérieur, à allonger la tête, afin de regarder dans la rue, si son ami ne revenait pas.Émile Zola (1840-1902)
Tirer des conclusions trop hâtives risque de laisser au placard la proposition avant même qu'elle ne soit lancée.Europarl
Je ne crois pas avec tout cela que je sois un très-mauvais sujet, mais je n'en porte pas moins le placard toujours sur mon dos.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Elle se tourna vers sa grand'mère pour lui dire qu'elle ne trouvait pas la clef du placard et que c'était pour cela qu'elle s'était attardée.Jules de Gastyne (1847-1920)
Il ne faut pas les traiter comme de simples vieillards et les enfermer dans un placard.Europarl
Et, le jour même de l'apparition du placard, je me mis en quête d'en rencontrer le signataire que je connaissais davantage ; autre part je dirai comment.André Gill (1840-1885)
À trois mètres, je dois rencontrer la porte du placard aux robes qui communique avec la chambre de la comtesse.Maurice Leblanc (1864-1941)
Darzac fit un mouvement pour se diriger vers ce placard qui se trouvait au fond, à droite.Gaston Leroux (1868-1927)
Ils la saisirent et la jetèrent au fond du placard qui fut fermé à double tour, puis ils firent irruption dans le couloir.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Il lava donc les trois verres, les essuya, et avisant un placard ouvert où d'autres verres étaient rangés, les remit à leur place.Maurice Level (1875-1926)
Il ouvrit un placard secret dissimulé dans les boiseries où il gardait ses étranges déguisements ; il y enferma les objets.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Elle tourna la clé d'un placard pour y prendre sans doute du sec ou du demi-sec, mais mon geste l'arrêta.Paul Féval (1816-1887)
Ils ont dit qu’elle ouvrait la voie à la mise en œuvre de la feuille de route plutôt qu’à sa mise au placard.Europarl
On ne saurait mettre les droits de l’homme au placard pour satisfaire une quelconque convenance du moment.Europarl
Elle mentait probablement encore, mais je n'en étais pas si sûr, et mon nom, ainsi prononcé par elle, m'atteignit comme une balle à travers mon placard.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Je crois qu'il y a bien peu d'hommes qui n'aient été mis dans quelque placard, à l'arrivée du mari ou du possesseur en titre...Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Puis, la servante ayant oublié les liqueurs, elle sortit pour aller les chercher dans le placard où les enfermait la baronne.Jules de Gastyne (1847-1920)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLACARD » s. m.

Feuille de papier étenduë, propre à afficher & appliquer contre une muraille. Les Edits à reglements qu'on veut publier & afficher se mettent en placard, & non en cahier. Les affiches & publications des encheres se font en placard.
 
On dit en Chancelerie, que des lettres sont scellées en placard, lors que le parchemin est en toute son étenduë, comme il est dans les lettres ordinaires qui sont scellées en queuë. On dit aussi au Greffe, qu'on expedie un arrest en placard, quand on n'y employe qu'un quart de parchemin étendu & non plié.
 
PLACARD, se dit quelquefois des libelles injurieux qui s'affichent la nuit contre le gouvernement, ou contre les particuliers. A Rome on attache souvent des placards au Pasquin. On punit severement ceux qui appliquent des placards contre les portes, quand on les surprend.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020