Email catcher

plénitude

définitions

plénitude ​​​ nom féminin

littéraire Ampleur, épanouissement. La plénitude des formes.
État de ce qui est complet, dans toute sa force. Dans la plénitude de sa beauté. ➙ intégrité, totalité ; maturité.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'âme a des moments de plénitude où il semble que l'air et les choses répondent à nos joies.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Chateaubriand, alors âgé de plus de soixante ans, dans la plénitude de son talent et de sa gloire, était le plus illustre, et surtout le plus populaire des royalistes.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
C'est d'abord l'idée négative d'une indépendance absolue, puis l'idée plus positive, mais non moins problématique d'une plénitude de puissance intelligente.Alfred Fouillée (1838-1912)
Tel est le premier acte de la révolution qui a rétabli dans la plénitude de ses droits la partie la plus considérable de la nation.Pierre-Louis Roederer (1754-1835)
Et pourtant, l'on sait bien qu'il reste bien des combats à mener, même dans nos vieilles démocraties, pour les réaliser dans toute leur plénitude, et rien n'est jamais acquis.Europarl
Pour la première fois de ma vie – la seule peut-être – j'ai perçu, dans sa plénitude, la sensation de liberté.Georges Darien (1862-1921)
Il semblait que son âme ardente dût éprouver sa plus grande expansion, être enfin dans la plénitude de ses jouissances.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Dans cet équilibre institutionnel initial, les pouvoirs de décision confiés aux responsables politiques doivent être utilisés dans leur plénitude.Europarl
Non certes ; la couronne a exercé, dans leur plénitude et avec leurs excellents effets, toutes ses prérogatives.François Guizot (1787-1874)
Les aboiements d'un chien, auquel la plénitude de sa voix permettait de supposer une taille formidable, répondirent seuls d'abord aux premiers tintements de la sonnette.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Granpré en était arrivé à l'heure des coups décisifs ; il lui fallait opérer sur un terrain sûr, avec une entière liberté d'esprit et toute la plénitude de ses moyens.Louis Reybaud (1799-1879)
En sa sagesse il répand la plénitude et l'excellence, comme le soleil répand la lumière.Bernard Carra de Vaux (1867-1953)
À nous deux,– quoique, ou plutôt parce que, si profondément dissemblables,– nous réalisions absolument, dans toute la plénitude de son action, l'unité virile qu'il fallait constituer.Félix Nadar (1820-1910)
Eh bien, j'estime que vous êtes une saine créature, admirablement constituée pour remplir, dans sa plénitude, votre rôle de femme.Henri Ardel (1863-1938)
Je songeai à la délicatesse exquise de mes organes, qui me permet de goûter ces nobles et pures jouissances dans toute leur plénitude.Alphonse Karr (1808-1890)
Le principe n'est complettement vrai que lorsque l'association est formée d'hommes parfaitement égaux, et qui arrivent là avec la plénitude de leurs droits.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Oui, j'étais réellement à égale distance de ces deux états, qui sont l'un et l'autre une plénitude.Jules Lermina (1839-1915)
Sentiment singulier quand on y songe, difficile à comprendre, difficile à éprouver dans sa plénitude.Jules Lemaître (1853-1914)
Cette fraîcheur d'âme, cette puissance d'espoir, cette plénitude de sensation, lui semblaient une chose admirable et touchante.Daniel Lesueur (1854-1921)
Mais ce climat est si doux, si beau, cette nature si riche, et je me sens un bien-être, une plénitude de santé si inaccoutumée, que j'attribue à cela l'absence d'ennui.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLENITUDE » s. f.

Qualité de ce qui remplit quelque chose. La Sainte Vierge a eu une plenitude de graces. Les Rois ont une plenitude de pouvoir sur leurs sujets. Les Canonistes attribuent au Pape une plenitude de puissance sur les Benefices.
 
PLENITUDE, en termes de Medecine, se dit de l'abondance du sang & des humeurs. Il y a de la plenitude en ce corps-là, il faut l'evacuer par la saignée & les purgations. Il y a deux sortes de plenitude en Medecine ; l'une appellée ad vires, lors que le sang opprime les forces debiles d'un malade ; l'autre ad vasa, lors qu'elle remplit trop les veines, & qu'elle les fait enfler jusqu'à estre prestes à crever.
Le français des régions Millard ou flognarde ? Millard ou flognarde ?

Le millard – aussi orthographié milliard ou milhard – est une spécialité sucrée auvergnate qui consiste en une préparation à base de pâte à crêpes...

Mathieu Avanzi et Jean Mathat-Christol 28/10/2021