Email catcher

potentat

Définition

Définition de potentat ​​​ nom masculin

Celui qui a la souveraineté absolue dans un grand État. ➙ monarque, souverain, tyran.
Homme qui possède un pouvoir excessif, absolu. ➙ despote.

Synonymes

Synonymes de potentat nom masculin

magnat

[péjoratif] autocrate, despote, dictateur, tyran

monarque, souverain

Exemples

Phrases avec le mot potentat

Mis au pied du mur, le potentat nous a enfin octroyé une réponse à laquelle, pour mon compte, je ne m'attendais que trop.George Sand (1804-1876)
Il sait parler à tout le monde, en commençant par le garçon d'hôtel jusqu'aux potentats orientaux les plus inabordables.Le Monde Juif, 1953 (Cairn.info)
Les collectivités pourtant, ne souhaitent en rien la disparition de l'état pas plus que l'ambition d'un maire n'est de devenir un potentat.Ouest-France, 12/05/2020
Entre mai 2018 et août 2019, il a tenu sous son potentat domestique cette jeune femme, qui vivait sa première histoire d'amour.Ouest-France, 21/05/2020
Donc, un lundi matin, avant la venue de ses confrères, il frappa à la porte de ce potentat.Guy de Maupassant (1850-1893)
Désormais, les potentats locaux n'auront plus la possibilité d'emprisonner de manière arbitraire.Monde chinois, 2014, Agnès Andrésy, Igor Yakoubovitch (Cairn.info)
Il est pour tout dire un potentat oriental, accoutumé à l'impunité : le type du tyran colérique, probablement.Le Moyen Âge, 2014, Gérard Gros (Cairn.info)
Il faut dire que l'accès à l'espace est, en soi, un pouvoir que les potentats ont souvent défendu avec l'énergie la plus forte.CONFLUENCES Méditerranée, 2002, Malek Chebel (Cairn.info)
Faudra-t-il donc tomber aux genoux de ces messieurs, nous rouler aux pieds de ces potentats, pour les déterminer à nous épouser ?Albert Cim (1845-1924)
Cette utilisation à la fois coûteuse et importante sur le plan symbolique explique son emploi par les potentats et les institutions.Annales, 2014, Juan Carlos Moreno García (Cairn.info)
C'est un pays gigantesque, que le pouvoir central impérial puis fédéral tenta longtemps de contrôler via des potentats locaux.Sécurité globale, 2018, Nicolas Dolo (Cairn.info)
Ils sont, au point de vue spécial de l'alimentation, de véritables potentats.Georges Ohnet (1848-1918)
Des gouverneurs qui se sont fait élire en distribuant faveurs et prébendes sont devenus de véritables potentats.Hérodote, 2002, Yves Lacoste (Cairn.info)
Voilà des années que ce potentat irascible s'emploie à semer la zizanie dans tout le duché.Ouest-France, 29/06/2013
Elle visait à plaire au public, tout en signifiant aux potentats de l'économie qu'ils étaient désormais l'objet de directives venues d'en haut.Pouvoirs, 2005, Natalie Nougayrède (Cairn.info)
Personne alors ne pouvait se faire à l'idée qu'un seul homme osât résister à la volonté de celui devant qui tout pliait, potentats et nations.Joseph Fouché (1759-1820)
Alors comme aujourd'hui la difficulté était de savoir comment cette nation de potentats poserait les limites de ses vingt-quatre millions ou trente millions d'empires.Alphonse Karr (1808-1890)
Une partie des droits de licence ou des bénéfices est directement versée sur le compte privé du potentat.Europarl
Ton aigle brisée luttait encore obstinément contre la fortune, et terrifiait les potentats !Edmond About (1828-1885)
D'anciens chefs rebelles que la révolution a propulsés en potentats ?Ouest-France, Laurent Marchand, 17/02/2014
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de POTENTAT s. m.

Qui a une puissance souveraine & fort étenduë. Le Roy est le plus redouté de tous les Potentats de l'Europe.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022