despote

définitions

despote ​​​ nom masculin et adjectif

Souverain qui gouverne avec une autorité arbitraire et absolue. ➙ tyran ; dictateur. —  Despote éclairé (➙ despotisme éclairé).
au figuré Cet enfant est un despote. —  adjectif Un mari despote, despotique.

synonymes

despote nom masculin

autocrate, césar, dictateur, dominateur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le despote ne connaît le peuple que par le portrait que lui en font les courtisans, et n'a d'autres conseillers qu'eux.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Plus capricieuse, plus irresponsable et plus despote qu'un roi absolu, remarquez-le, parce qu'elle est multiple et anonyme.Émile Faguet (1847-1916)
L'odieux despote gagnait chaque jour en importance ; il empiétait effrontément sur les attributions de la régente, et cette altière et vindicative princesse affectait de ne pas voir ces usurpations.Octave Féré (1815-1875)
La justice de fait fut rendue aux braves gardes françaises et le despote n'eut plus le temps de songer à les punir.Claude Fournier (1745-1825)
En vain ce petit despote avait-il fait tout ce qu'il fallait pour détruire l'amour du major, ses pensées l'y ramenaient sans cesse.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Cette bienveillance pour les chaînes qui attachent le voisin va quelquefois jusqu'à l'enthousiasme pour le despote d'à côté.Victor Hugo (1802-1885)
Dans ce gouvernement l'autorité ne peut être balancée ; celle du moindre magistrat ne l'est pas plus que celle du despote.Montesquieu (1689-1755)
En même temps qu'il est pillard, tracassier, susceptible, indiscret, et despote, il est, dans les grandes occasions, tout zèle, tout cœur, et tout élan.George Sand (1804-1876)
Le despote lui-même, en parlant de l'histoire, dit qu'elle pourra le condamner, mais non pas le connaître.Émile Zola (1840-1902)
Trente ans après, le héros débonnaire était devenu un despote sanguinaire qui, après avoir usurpé le pouvoir et la liberté, fit périr trois millions d'hommes uniquement pour satisfaire son ambition.Gustave Le Bon (1841-1931)
Depuis trois mois il était devenu odieux, tout à fait odieux, brutal, grossier, despote, ignoble enfin.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le despote, dans sa rage aveugle, donne le signal à ses corps de troupes de se rassembler & de fondre sur la nation désarmée.Sylvain Maréchal (1750-1803)
Elle a pour mission de défendre, d'un côté, le peuple contre le despote, et de l'autre, la civilisation contre la révolution, le plus redoutable des tyrans.Astolphe de Custine (1790-1857)
Il n'est pas de despote qui ignore les pensées qu'il inspire, le blâme qu'il excite.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
A ses yeux c'était un ambitieux sans repos, un tueur d'hommes, un despote par caractère encore plus que par nécessité.George Sand (1804-1876)
Il ne restait plus qu'un expédient, fort spécieux, pour témoigner de sa bienveillance envers cette enfant, compromise par lui, malgré lui, aux yeux du soupçonneux despote.Octave Féré (1815-1875)
Tout se termine à faire passer du despote aux ministres de ses volontés la puissance qu'il possédoit : l'instrument dont il se sert pour tout opprimer doit l'opprimer à son tour.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Le mal se fait vite, il se répare lentement ; les dégoûts du despotisme doivent souvent éclairer le despote sur les abus du pouvoir absolu : je le crois.Astolphe de Custine (1790-1857)
Tu fis le jaloux, une certaine nuit dans ma gondole ; tu te posas comme un despote.George Sand (1804-1876)
C'est ainsi qu'une extravagance paroît raisonnable aux yeux d'un fou, et que la douceur est regardée comme une foiblesse par un despote.Jean-Baptiste Mosneron de Launay (1738-1830)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESPOTE » s. m.

Titre d'honneur, & qualité qu'on donne aux Princes de Valachie, & à quelques autres voisins. Ce mot vient du Grec despotis, & signifie Maistre ou Seigneur. C'étoit une dignité dans la Cour des Empereurs d'Orient, & un titre que les Empereurs mêmes se sont donné, l'ayant fait mettre sur leurs monnoyes, comme on voit sur celles d'Alexis & de Manuel Comnene. Du Cange.