monarque

 

définitions

monarque ​​​ nom masculin

Chef de l'État, dans une monarchie. ➙ empereur, prince, roi, souverain. Monarque absolu. ➙ autocrate.
Papillon diurne.
Le papillon monarque Le papillon monarque - Crédits : iStockphoto/Cathy Keifer Crédits : iStockphoto/Cathy Keifer
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les visiteurs affluèrent, affamés de la curiosité de voir ce monarque dans son cachot, et d'entendre le récit de ses aventures.André Le Glay (1785-1863)
Quel monarque habitait donc ici, qui a pu disparaître sans laisser de trace dans l'histoire ?Pierre Loti (1850-1923)
Le corps diplomatique, qui ne fit pas son devoir, l'eût fait alors en se rangeant autour du monarque.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Caulaincourt revenait alors à l'idée d'agir directement sur le monarque, « le seul homme, reconnaissait-il avec chagrin, qui soit peut-être un peu de bonne foi dans le système actuel ».Albert Vandal (1853-1910)
L'amphytrion faisait le difficile pour les vins, et ses airs de monarque en imposaient aux domestiques.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
La gloire d'un monarque légitime s'accroît des gloires environnantes ; il gagne à la considération dont il entoure ses ministres ; il n'a nulle concurrence à redouter.Benjamin Constant (1767-1830)
Pourquoi personne ne parle-t-il de réformer le gouvernement, afin que les vices ou l'incapacité du monarque ne soient plus un fléau pour l'état ?Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Mais il souhaiterait sûrement au fond de son cœur, que ce monarque voulût la regarder comme la seule conquête digne de lui.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Mais les décisions royales soulevèrent des difficultés que le monarque n'avait pas prévues et qui lui causèrent bien du souci.Gaston Maugras (1850-1927)
Pendant ce temps, l'assemblée nationale multipliait les adresses au roi pour demander le renvoi des troupes ; et elle recevait du monarque trompé ou des refus ou des réponses dilatoires.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Mais l'impulsion était donnée, et les mœurs furent plus fortes que la volonté du monarque.Albert Vandal (1853-1910)
Quand la brave fille eut fait main-mise suffisante sur le cœur du monarque, elle développa tantôt son programme.Henri Bouchot (1849-1906)
La nation s'exhale en propos séditieux, en écrits incendiaires, où la personne du monarque n'est point épargnée.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Le czar refit un jour sa toilette chez l'empereur, dans sa chambre, et là j'aidai le monarque à se rhabiller.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Est-ce dans le cabinet même du roi, sous les yeux du monarque, qu'ont été libellés ces documents funestes ?François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Voilà, disoit-il d'un air content, comment il faut gouverner les femmes : leur nombre ne m'embarrasse pas ; je conduirois de même toutes celles de notre grand monarque.Montesquieu (1689-1755)
Sa formule, c'est la paix, comme condition du développement, la paix sous un monarque unique.Jules Michelet (1798-1874)
Il se forma à la cour un parti composé d'hommes sincèrement attachés au monarque et à la monarchie, dans l'espoir d'opérer une réforme salutaire.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Elle n'existe plus, et cet espace est maintenant occupé par l'atelier où se fait la nouvelle statue qu'on élève à ce monarque.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Le monarque enfant, par sa beauté, ses grâces, le calme de son sommeil, saisissait de respect et d'amour ceux qui étaient admis à le contempler.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MONARQUE » s. m.

Roy qui a un commandement absolu & despotique sur un pays, dans un Royaume. Dieu est par excellence le Monarque du Ciel & de la terre : tous les autres Monarques ne sont rien devant luy. Le Sceptre & la Couronne sont les ornements d'un Monarque. Il faut qu'un Monarque regne par la justice ; autrement on le nomme tyran.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020