souverain

 

définitions

souverain ​​​ | ​​​ , souveraine adjectif et nom

adjectif
Qui est au-dessus des autres, dans son genre. ➙ suprême. Une habileté souveraine. —  Un remède souverain. ➙ infaillible.
Dont le pouvoir n'est limité par celui d'aucun autre. Puissance souveraine. Le peuple souverain. —  locution Le souverain pontife : le pape.
Qui possède la souveraineté (2). État souverain.
Qui juge ou décide sans appel. Assemblée souveraine.
Qui exprime un sentiment de supériorité. Un souverain mépris.
nom Chef d'État monarchique.

souverain ​​​ | ​​​ nom masculin

Ancienne monnaie d'or anglaise, de valeur égale à la livre sterling.
 

synonymes

souverain, souveraine nom

monarque, prince, roi

maître, arbitre, chef, seigneur

Souverain Pontife

pape

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils prétendent encore qu'ils ne pouvaient accepter une révision déguisée, avouant ainsi qu'ils n'ont qu'une épouvante au fond, celle de votre contrôle souverain.Émile Zola (1840-1902)
Et qu'est-ce que la patrie, si ce n'est le pays où l'on est citoyen et membre du souverain ?Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Le plus souvent, de simples individus s'unissent pour former le souverain, et leur réunion compose un peuple.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Le peuple est souverain : le gouvernement est son ouvrage et sa propriété, les fonctionnaires publics sont ses commis.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Nous avions affaire au même souverain dans des circonstances analogues ; nous aurions donc dû maintenir les mêmes conditions.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
Je crois qu'il aurait été un souverain très dangereux, mais pourtant il était de toute sa famille le plus capable de générosité.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
C'est des espèces de fiefs moraux dont la tenure oblige envers le souverain, et ici le souverain est certes aujourd'hui le peuple.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les gardes veulent arracher les masses d'argent, « jugeant que des sujets ne doivent point conserver en présence du souverain de tels emblèmes de puissance ».Gustave Reynier (1859-1937)
Le souverain bien serait la tranquillité ; pourquoi donc ne pas commencer de bonne heure à mettre cette tranquillité au-dessus de tout ?Eugène Delacroix (1798-1863)
Il suffit, pour s'en convaincre, de se représenter les traits principaux du souverain durant les deux périodes, parallèlement résumées.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
Si vous le leur refusez, ils le prennent, en accompagnant, au besoin, leur ordre souverain d'un geste décisif.Charles Turgeon (1855-1934)
C'est votre souverain bien que ces imaginations, & plus encore quand vous en tenez la cause : je ne dis pas les imaginaisons : il faudroit avoir les doigts bien subtils.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Les grands livres sont, bien entendu, des livres communs ; et ceux-ci sont traités par les collectionneurs et les bibliothécaires avec un souverain mépris.Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
C'était un homme d'esprit et de sens ; il arriva plein d'admiration pour l'empereur et animé encore par l'enthousiasme réel qu'éprouvait alors le jeune souverain.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Son étiquette ne trahit nullement l'intention de jouer le grand souverain ; bon calcul de la part de ces princes secondaires que d'en agir ainsi.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Cette mobilité les conduira à déposer bientôt une confiance assez étendue dans les mains de leur souverain, et le nôtre n'en abusera pas.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Au milieu de tout cela, on se croit trop petit souverain avec deux millions d'âmes : on s'en sépare d'affection et d'intérêts.Albert Du Casse (1813-1893)
Si votre souverain, monsieur, se voyait contraint de me retirer cet asile, je le plaindrais, et je m'en irais.Ernest Daudet (1837-1921)
Cette réponse déplut fort au baron, qui voulait avoir les égards dûs à un souverain.André Le Glay (1785-1863)
Vous trouverez les miennes dans la réponse que je vous ferai tenir pour votre souverain.Ernest Daudet (1837-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOUVERAIN, AINE » adj. & subst.

Le premier Estre, le Tout-Puissant, qui ne voit rien au dessus de luy. Dieu est le seul Souverain, qui a une majesté, une bonté, une puissance souveraine & infinie : il admet les hommes à la participation de sa gloire souveraine & eternelle.
 
SOUVERAIN, à l'égard des hommes, se dit des Rois, des Princes qui n'ont personne au dessus d'eux qui leur commande, qui ne relevent que de Dieu & de leur épée. On le dit aussi de ceux qui ont des droits qui n'appartiennent qu'aux Souverains ; de battre monnoye, d'envoyer leurs Agents aux Diettes pour traitter de guerre & de paix, comme les feudataires de l'Empire, les tributaires du Grand Seigneur.
 
SOUVERAIN, se dit aussi des Juges qui ont pouvoir du Roy, ou du Prince, de terminer les procés de leurs sujets en dernier ressort. A Paris il y a cinq Compagnies souveraines, le Parlement, la Chambre des Comptes, la Cour des Aides, le Grand Conseil, & la Cour des Monnoyes. Il y a des Chambres souveraines du domeine des francs-fiefs, la Chambre Royale, toutes établies par diverses commissions extraordinaires. Les Maistres des Requestes se disent Juges souverains en cette partie, quand les affaires leur sont renvoyées du Conseil. Il faut du moins qu'ils soient sept pour juger au souverain. On a levé ce scellé par main souveraine, par l'autorité d'une Cour souveraine. On dit maintenant les Cours superieures.
 
Pasquier dit que ce mot de souverain vient de superior : car autrefois on appelloit souverain, le premier en quelque chose. Sous le Roy Jean, & Charles VI. on a appellé souverain Maistre d'Hostel, souverain Maistre des Eaux & Forests, Souverain du Tresor, ceux qui avoient l'intendance ou la superiorité de ces choses ; & Souverain de la Chambre des Comptes, celuy qui y presidoit.
 
SOUVERAIN, se dit aussi par extension de ce qui est élevé au dessus des autres. Le feu est chaud au souverain degré. Les anciens Philosophes n'ont pû établir en quoy consistoit le souverain bien. Le quinquinna est un souverain remede contre la fiévre. Ce Ministre s'est emparé de l'autorité souveraine. L'usage est le souverain, le tyran des Langues.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020