poussah

définitions

poussah ​​​ nom masculin

Buste de magot porté par une boule lestée qui le ramène à la position verticale lorsqu'on le penche.
Gros homme mal bâti.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les yeux du poussah reluisaient de gourmandise, et le bout de sa langue se promenait sur ses lèvres comme s'il se léchait les babines après un plat sucré.Eugène Chavette (1827-1902)
Le poussah s'élança avec une vélocité extraordinaire et revint portant un siège.Georges Ohnet (1848-1918)
Le poussah n'eut pas le temps de faire un pas.Georges Ohnet (1848-1918)
Le poussah est maintenant mince comme une « anguille ».Georges Ohnet (1848-1918)
Impossible au poussah de se faufiler dans l'étroit écart des tombes si serrées que la place y manque aux agenouillements.Alphonse Daudet (1840-1897)
Que sert d'être reine, si l'on n'est pas tutoyée par un poussah ?Victor Hugo (1802-1885)
Au lieu du lourd poussah, l'homme, malgré son embonpoint excessif, était devenu agile et remuant.Eugène Chavette (1827-1902)
La voix de crécelle du poussah monta de deux tons, et passa à l'aigu sur cette affirmation insolente...Georges Ohnet (1848-1918)
C'était une espèce de poussah, soufflé comme un ballon en baudruche, dont les yeux disparaissaient, refoulés par la graisse, et qui n'avait pas un poil sur sa peau luisante.Georges Ohnet (1848-1918)
Et il avait laissé le poussah tout décontenancé.Georges Ohnet (1848-1918)
Et, avec un air d'accablement affreux, le poussah laissa tomber ses bras le long de son corps phénoménal.Georges Ohnet (1848-1918)
Afficher toutRéduire