tonneau

 

définitions

tonneau ​​​ nom masculin

Grand récipient cylindrique en bois, renflé au milieu. ➙ barrique. Mettre le vin en tonneau. —  sans complément Tonneau de vin. Fond de tonneau, ce qui reste au fond du tonneau, où il y a de la lie ; mauvais vin ; au figuré résidu.
locution Du même tonneau : du même genre (péjoratif). —  Le tonneau des Danaïdes, une tâche infinie, interminable.
Unité internationale de volume employée pour déterminer la capacité des navires (➙ jauge, tonnage) et valant 2,83 mètres cubes.

tonneau ​​​ nom masculin

Tour complet (d'un avion) autour de son axe longitudinal. Loopings et tonneaux.
Accident par lequel une automobile fait un tour complet sur le côté. La voiture a fait plusieurs tonneaux.
 

synonymes

tonneau nom masculin

barrique, baril, boucaut, feuillette, foudre, fût, futaille, muid, pièce, barricot (région.), poinçon (région.), quartaut (région.), botte (vieux)

[Nautisme] jauge, tonnage

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Est-ce qu'elle ne sait pas que chacun croira qu'il y a de l'eau-de-vie dans ce tonneau ?Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
C'était l'homme, la bête traquée, violentée et prise enfin, qu'on venait de découvrir au fond de la remise, dans un tonneau, sous du foin.Émile Zola (1840-1902)
On ne craignait plus le soleil ; le lent tonneau d'arrosage avait interrompu sa promenade des beaux jours de torpeur, et les pluies fréquentes lavaient les allées.René Boylesve (1867-1926)
Qu'on les mette dans un tonneau ou dans une cage de bois, ils s'ouvrent un passage avec les dents.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Les horreurs climatiques et gastronomiques tombent dans le même tonneau et rendent les sociétés méfiantes devant l'incertitude, devant ce qu'elles ne maîtrisent pas.Europarl
Il joue au cerceau avec des cercles de tonneau et fabrique de petites montgolfières en soufflant dans des sacs.Anatole France (1844-1924)
Aucun pouvoir ici-bas, un bélier même, un tonneau de poudre ne fera jamais bouger cette porte.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
Ma mère les réunissait, je ne sais comment, dans un vieux tonneau, et j'étais alors admis à assister à leur trépas.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Un arrêt du 31 mars fixa le prix de ces permissions à 50 sous par tonneau.Pierre Clément (1809-1870)
Mais, pourtant, afin que tu ne voies pas où nous passons, nous allons te ficher dans le tonneau qui est là.Frédéric Mistral (1830-1914)
Et voilà les trois sorcières qui filent tout ce qu'il y avait dans le tonneau, pendant que la paresseuse dormait tout à loisir.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Elle nous mène dans un cellier où j'aperçois un tonneau, plein de « benzine », et un gros bidon d'huile.Octave Mirbeau (1848-1917)
Au lieu de cela, il demeura immobile dans un coin, où je me rappelais avoir vu, dans la journée, un tonneau d'avoine.Eugène Chavette (1827-1902)
Puis, je remontai la côte ; ce malheureux tonneau roulait sur mon dos, mais j'eus le courage d'arriver à mon bivouac.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Papa me donnait de l'eau qu'il avait dans un petit tonneau, et du biscuit ; je dormais, car je m'ennuyais beaucoup.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Alors, il vola dans la baratte où était le beurre et, de là, dans le tonneau à farine.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Ils avaient brisé les murailles de la citadelle, ils ne purent faire brèche au tonneau.Victor Hugo (1802-1885)
Votre chargé de pouvoirs a stipulé pour vous l'octroi d'un tonneau ou quatre pièces entières.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il avait fallu vendre un petit champ et un homme de vigne qui tous les ans nous donnait un tonneau de vin...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Jasmin sortit un arrosoir, en plongea le ventre dans un tonneau enfoncé au coin d'un parterre.Eugène Demolder (1862-1919)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TONNEAU » s. m.

Vaisseau de bois où on met particulierement des liqueurs. Un tonneau de vin, d'huile, de miel, de cidre. Il faut aller percer le tonneau. Ces goinfres ont mis le tonneau sur le cul. On defonce les tonneaux dans les rejouïssances publiques.
 
TONNEAU, se dit aussi d'une certaine mesure des liqueurs. Le tonneau de Berry & d'Orleans contient prés de deux muids de Paris. Le tonneau de Bordeaux contient quatre bariques, qui font trois muids de Paris. Il y a des Jaugeurs establis pour reduire toutes les mesures differentes des tonneaux à une mesure commune.
 
On appelle aussi un tonneau de pierre de St. Leu, ou d'autre pierre tendre, la quantité de 14. pieds cubes. L'autre pierre se vend à la voye.
 
Le tonneau de mer tient trois muids de France, ou 28. pieds cubiques de Paris, & pese 2000. livres : desorte que quand on dit qu'un vaisseau est du port de 300. tonneaux, cela veut dire qu'il porte 300. fois la valeur de 2000. pesant, c'est à dire, 600000. livres ; & pour cela il faut que l'eau de la mer qu'occupe le vaisseau en s'enfonçant pese une pareille quantité.
 
On dit proverbialement d'un homme qui dissipe autant de bien qu'on luy en peut donner, qu'on ne peut enrichir, que c'est un tonneau percé ; par allusion au tonneau des Danaïdes qui ne pouvoit jamais être rempli.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020