Email catcher

prédestiner

Définition

Définition de prédestiner ​​​ verbe transitif

Religion (sujet : Dieu) Fixer à l'avance le salut ou la perte de (Sa créature).
(sens affaibli ; sujet : chose) Vouer à un destin, à une activité particulière. Rien ne la prédestinait à devenir médecin. ➙ destiner, prédéterminer, prédisposer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe prédestiner

actif

indicatif
présent

je prédestine

tu prédestines

il prédestine / elle prédestine

nous prédestinons

vous prédestinez

ils prédestinent / elles prédestinent

imparfait

je prédestinais

tu prédestinais

il prédestinait / elle prédestinait

nous prédestinions

vous prédestiniez

ils prédestinaient / elles prédestinaient

passé simple

je prédestinai

tu prédestinas

il prédestina / elle prédestina

nous prédestinâmes

vous prédestinâtes

ils prédestinèrent / elles prédestinèrent

futur simple

je prédestinerai

tu prédestineras

il prédestinera / elle prédestinera

nous prédestinerons

vous prédestinerez

ils prédestineront / elles prédestineront

Synonymes

Synonymes de prédestiner verbe transitif

appeler, destiner, déterminer, vouer

Exemples

Phrases avec le mot prédestiner

En premier lieu, peut-on prédestiner un message à un type de traitement ?Revue internationale de psychosociologie, 2005, Patrice Georget (Cairn.info)
Elle choisit au contraire de se laisser porter par les personnes qu'elle filme et de ne pas prédestiner les rencontres.Vertigo, 2004, Hélène Fleckinger (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PREDESTINER v. act.

Terme de Theologie, qui ne se dit que du jugement éternel de la Divinité sur le salut, ou la damnation des hommes, ou sur quelques actions importantes. Dieu a appellé tous les hommes au salut, mais il y en a peu qu'il ait predestinez. Dieu predestine ceux qu'il prevoit devoir cooperer à sa grace jusqu'à la fin. Dieu avoit predestiné de tout temps son incarnation.
 
PREDESTINÉ, ÉE. part. Esleu de Dieu, destiné pour le ciel.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine