destiner

 

définitions

destiner ​​​ verbe transitif

Destiner à
Fixer d'avance (pour être donné à qqn). ➙ assigner, attribuer, réserver. Je vous destine ce poste. —  passif Cette remarque vous était destinée, vous concernait.
Fixer d'avance (qqch.) pour être employé à un usage. ➙ affecter. Je destine cette somme à l'achat d'un costume. —  au participe passé Édifice destiné au culte.
Préparer (qqn) à un emploi, une occupation. Son père le destine à la magistrature. —  pronominal Elle se destine à la diplomatie.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je destine

tu destines

il destine / elle destine

nous destinons

vous destinez

ils destinent / elles destinent

imparfait

je destinais

tu destinais

il destinait / elle destinait

nous destinions

vous destiniez

ils destinaient / elles destinaient

passé simple

je destinai

tu destinas

il destina / elle destina

nous destinâmes

vous destinâtes

ils destinèrent / elles destinèrent

futur simple

je destinerai

tu destineras

il destinera / elle destinera

nous destinerons

vous destinerez

ils destineront / elles destineront

 

synonymes

se destiner à verbe pronominal

s'orienter vers, s'engager dans, se préparer pour, viser

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me demandai en moi-même à quelles besognes cet homme-là que rien n'arrêtait ne pouvait pas me destiner, et je trouvai le courage de fuir.Paul Féval (1816-1887)
Dites-leur que je tiens extraordinairement aux étrennes qu'ils ont bien voulu me destiner.George Sand (1804-1876)
C'est une étrange bizarrerie de la plupart de nos éducations modernes de ne destiner au corps que des délassemens.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Elle doit se destiner à orner, un jour, quelque musée historique.Charles Des Écores (1852-1905)
De toute évidence, il est donc nécessaire de programmer ceux-ci de manière optimale et de les destiner à l’usage le plus efficace qui soit.Europarl
Il reconnut que c'était celui que l'amour devait destiner aux êtres purifiés de l'imagination.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il y avait là comme un encouragement à ne pas se préoccuper des fantassins et à destiner sans regret tous nos coups aux canonniers.Amédée Delorme (1850-1936)
Il nous faut, dès lors, être plus compacts et, surtout, destiner davantage de ressources à la recherche et au développement.Europarl
Puis, il s'informa des moyens que l'enfant aurait de gagner quelque chose, en essayant de faire un métier et de se destiner à une profession industrielle.Paul Lacroix (1806-1884)
On pouvait librement se destiner à de telles professions.Marcel Schwob (1867-1905)
Nous pouvons destiner les animaux vaccinés en bonne santé au marché intérieur.Europarl
Je vous remercie bien tendrement pour ma part, ainsi qu'au nom du tuteur qui ne peut écrire et qui voudrait deviner quelle fleur sa charmante pupille lui pourrait destiner.Dorothée de Dino (1793-1862)
Quant à moi, je suppose que, ne pouvant pas dormir par cette chaleur, ils prennent le parti de destiner la nuit aux promenades sentimentales.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Certaines maladies asiatiques, l'éléphantiasis, la lèpre même, font aussi leurs ravages parmi ces populations, que la fertilité du sol et l'excellence du climat naturel semblaient destiner à une grande prospérité.Élisée Reclus (1830-1905)
Ce n'est pas que je sois un utopiste dans mes projets en ces matières ; je suis résolu à ne jamais destiner un de mes fils aux professions libérales.Auguste Angellier (1848-1911)
Je tâcherai de lui faire comprendre qu'il n'est pas permis de créer des êtres, quand c'est pour les destiner sûrement à souffrir, même plus, à mourir...Henri Ardel (1863-1938)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESTINER » verb. act.

Projetter de faire quelque chose, en disposer dans sa pensée. Les hommes destinent de faire beaucoup de choses, dont la mort empêche l'execution. Il ne faut pas destiner ses enfans à l'Eglise, quand on voit qu'ils n'y ont point de vocation.
 
DESTINÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
DESTINÉE, est la même chose que le destin. Finir sa destinée, c'est mourir.
 
On dit communément, qu'on ne peut vaincre sa destinée, qu'il faut suivre sa destinée. On dit qu'un homme est destiné aux armes, à l'estude, pour dire, qu'il a un genie propre à reüssir dans de telles professions.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020