prodiguer

définitions

prodiguer ​​​ verbe transitif

Accorder, distribuer généreusement, employer sans compter. Prodiguer son énergie. Prodiguer des conseils, des soins.

se prodiguer ​​​ verbe pronominal

Se dépenser sans compter.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je prodigue

tu prodigues

il prodigue / elle prodigue

nous prodiguons

vous prodiguez

ils prodiguent / elles prodiguent

imparfait

je prodiguais

tu prodiguais

il prodiguait / elle prodiguait

nous prodiguions

vous prodiguiez

ils prodiguaient / elles prodiguaient

passé simple

je prodiguai

tu prodiguas

il prodigua / elle prodigua

nous prodiguâmes

vous prodiguâtes

ils prodiguèrent / elles prodiguèrent

futur simple

je prodiguerai

tu prodigueras

il prodiguera / elle prodiguera

nous prodiguerons

vous prodiguerez

ils prodigueront / elles prodigueront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous pouvons leur prodiguer une aide tant morale que politique ou financière afin que leur action soit finalement couronnée de succès.Europarl
Tout ce que j'ose attendre du lui, c'est de me le prodiguer, s'il y a lieu, après et non avant d'avoir écouté mes raisons.Frédéric Bastiat (1801-1850)
A qui brûle de le combattre, l'homme aurait tort vraiment de faire des grâces et de prodiguer les fleurs et les bonbons.Charles Turgeon (1855-1934)
Ce fut un de ces élans magnifiques qui se comptent et que ne peuvent pas prodiguer tous les amours, même excessifs, car la vie serait trop promptement brûlée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le houblon pourrait pousser rapidement partout, mais il appartient également à des individus très particuliers de lui prodiguer les soins nécessaires, afin que la culture du houblon soit prospère.Europarl
Et il continua de prodiguer ses soins à l'ouvrier qui commençait à donner quelques signes de vie.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Elles eurent la consolation de pouvoir lui prodiguer leurs soins pendant ses derniers moments et lui dire un éternel adieu.Gaston Maugras (1850-1927)
Il est regrettable que nous ne disposions pas d'instruments qui nous permettent de prodiguer une aide dans des situations telles que celles-ci.Europarl
Nos citoyens méritent toute assistance que nous sommes en mesure de prodiguer à leurs entreprises dont le succès est vital à nous tous.Europarl
Cependant, pendant qu'elle regardait les autres, d'autres la regardaient ; elle entendait les hommes lui prodiguer les éloges à demi-voix, et se serait bien gardée de bouger qu'ils n'eussent fini.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Puisses-tu entendre long-tems tes orateurs si divers prodiguer à la tribune plus de rhétorique que de bon sens !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ses yeux se fermèrent ; on s'empressa de lui prodiguer des secours, mais sans succès ; on fut obligé de l'emporter privée de connaissance.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Alors d'un commun accord les chats vont dans une pièce voisine se prodiguer mille serments.Champfleury (1821-1889)
Le jour seulement elle eut l'autorisation de s'asseoir près du lit de son enfant et de lui prodiguer ses soins.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Tous les corps constitués vinrent prodiguer à la famille royale les assurances de leur zèle, de leur respectueux dévouement.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Le valet obéit, mais avec une visible hésitation que j'attribuai à son chagrin de ne pouvoir rester pour prodiguer ses soins au blessé.Eugène Chavette (1827-1902)
Levé à la première heure, il avait l'œil à tout, ne se fiant qu'à lui pour le choix de la nourriture des animaux, pour les soins journaliers à leur prodiguer.Oscar Méténier (1859-1913)
Exister, pour lui, c'était se prodiguer, et il réalisait ce programme dans tous les sens.Paul Bourget (1852-1935)
La recherche dans le domaine de la pêche est également indispensable si l'on veut formuler des recommandations et prodiguer des conseils scientifiques aux législateurs.Europarl
Elle en qui frémissaient, malgré toutes les tendresses répandues, de telles réserves de passion qu'elle croyait étouffer du besoin de les prodiguer.Michel Corday (1869-1937)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRODIGUER » v. act.

Donner sans raison & sans choix. En moins de rien un jeune homme a prodigué, a dissipé tout son patrimoine.
 
PRODIGUER, se dit aussi en bonne part. JESUS-CHRIST a prodigué tout son sang pour nous racheter ; il nous prodigue ses graces, ses tresors. Il ne faut pas prodiguer ses caresses à tout le monde.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020