Email catcher

professer

Définition

Définition de professer ​​​ verbe transitif

littéraire Déclarer hautement avoir (un sentiment, une croyance). Professer envers un maître la plus vive admiration.
vieilli Enseigner (une matière) en qualité de professeur. moderne sans complément Il professe à la Sorbonne.

Conjugaison

Conjugaison du verbe professer

actif

indicatif
présent

je professe

tu professes

il professe / elle professe

nous professons

vous professez

ils professent / elles professent

imparfait

je professais

tu professais

il professait / elle professait

nous professions

vous professiez

ils professaient / elles professaient

passé simple

je professai

tu professas

il professa / elle professa

nous professâmes

vous professâtes

ils professèrent / elles professèrent

futur simple

je professerai

tu professeras

il professera / elle professera

nous professerons

vous professerez

ils professeront / elles professeront

Synonymes

Synonymes de professer verbe transitif

proclamer, afficher, déclarer, manifester

[vieilli, sans complément] enseigner, donner des cours

Exemples

Phrases avec le mot professer

Il y a énormément de professeurs qui ne savent plus professer.Gustave Le Bon (1841-1931)
Le rendez-vous réunissait une centaine de bénévoles qui donnent de leur temps pour professer les subtilités de la galoche bigoudène dans les classes du cycle 3, précédant l'entrée au collège.Ouest-France, 23/11/2018
L'habitude de professer lui avait donné une autorité un peu sèche, sous laquelle une sensibilité ardente couvait.Victor Margueritte (1866-1942)
Les lycées, dirigés par l'esprit du gouvernement, professeront toujours le principe régnant.George Sand (1804-1876)
Berton fut appelé, dès la fondation, à y professer l'harmonie, et les appointements de 2,400 fr.Adolphe Adam (1803-1856)
Cette position laisse chacun libre de croire, de douter ou de professer l'athéisme.La chaîne d'union, 2007, Yves Hivert-Messeca (Cairn.info)
Enseigner, c'est apprendre, éduquer, initier, montrer, instruire, mais c'est également professer.Le sociographe, 2019, Nada Abillama-Masson (Cairn.info)
Il entendait professer un nationalisme belgiciste assez conservateur, malgré sa dénomination provocatrice.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1974, Étienne Verhoeyen (Cairn.info)
Avec le même enthousiasme qu'il met à professer une autre passion, le yoga du rire.Ouest-France, 17/12/2017
Il fait semblant de professer d'autres valeurs que les siennes vraies, et cette hypocrisie le défigure encore plus.Esprit, 2007, Georges Nivat (Cairn.info)
Toutefois, cela ne nous semble pas suffisant : il ne suffit pas de professer des principes ronflants, il faut aussi les mettre en œuvre.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PROFESSER v. act.

Declarer & faire connoistre hautement qu'on est d'une telle Religion, d'une telle croyance ou parti. Les Martyrs ont hautement professé la Foy Catholique. Les Protestans professent la croyance de Luther. Ce General a toûjours professé qu'il étoit du parti du Roy, qu'il ne quitteroit point son service.
 
PROFESSER, signifie aussi, S'appliquer à l'estude d'un art, d'une vacation, en faire un exercice public. Ce Docteur professe la Medecine. L'exercice, la science qu'un Advocat professe, est le Barreau.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.