pulluler

 

définitions

pulluler ​​​ verbe intransitif

Se multiplier ; se reproduire en grand nombre et très vite.
(personnes, animaux) Se manifester en très grand nombre. ➙ fourmiller, grouiller, proliférer. Les mendiants pullulent dans cette ville.
(choses) Abonder, foisonner.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pullule

tu pullules

il pullule / elle pullule

nous pullulons

vous pullulez

ils pullulent / elles pullulent

imparfait

je pullulais

tu pullulais

il pullulait / elle pullulait

nous pullulions

vous pulluliez

ils pullulaient / elles pullulaient

passé simple

je pullulai

tu pullulas

il pullula / elle pullula

nous pullulâmes

vous pullulâtes

ils pullulèrent / elles pullulèrent

futur simple

je pullulerai

tu pulluleras

il pullulera / elle pullulera

nous pullulerons

vous pullulerez

ils pulluleront / elles pulluleront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils se contentent maintenant des lapins, – qui n'ont pas tardé à pulluler, – quand les phoques, qu'ils ne craignent pas de combattre, parviennent à leur échapper.Jules Verne (1828-1905)
On la voyait pulluler sur les plaines et les collines, redoutable et incompréhensible.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Les honnêtes gens voyaient avec indignation pulluler ces poésies licencieuses, qui pervertissaient la jeunesse en offrant de dangereux aliments aux passions sensuelles.Paul Lacroix (1806-1884)
Il n'était guère tenu qu'à pulluler bibliquement au profit de la sustentation concitoyenne.Louis Mullem (1836-1908)
Puisqu'on ne peut empêcher les mauvais artistes de pulluler, à quoi bon les empêcher de vivre ?Fernand Desnoyers (1828-1869)
On doit donc lui faire une guerre sans merci, si on veut l'empêcher de pulluler d'une effrayante façon.René Martin (1846-1925)
C'était un vaste terrain marécageux, et il pouvait se présenter quelque bonne chasse à faire, car les oiseaux aquatiques devaient y pulluler.Jules Verne (1828-1905)
Monvel approuva fort ses projets, tout en ne pouvant se dissimuler que, si la spéculation réussissait, les petits théâtres allaient bientôt pulluler autour d'elle.Mademoiselle Mars (1779-1847)
En lui commençait l'espèce des abbés d'alcôve qui devait bientôt pulluler autour des femmes de condition.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PULLULER » v. n.

Multiplier beaucoup. La vermine, les mauvaises herbes ne pullulent que trop.
 
PULLULER, se dit plus communément en Morale. Il faut empêcher que les heresies, les mauvaises doctrines ne pullulent dans un Estat. Le vice a bien pullulé depuis quelque temps en cette Province.
Drôles d'expressions Pousser des cris d'orfraie Pousser des cris d'orfraie

Pousser des cris d'orfraie : pousser des cris perçants ; protester vivement.

Alain Rey 26/10/2020