Email catcher

rabat-joie

Définition

Définition de rabat-joie ​​​ nom et adjectif

Personne chagrine, qui trouble la joie des autres. ➙ trouble-fête. Des rabat-joie (invariable) ou des rabat-joies. adjectif Elles sont trop rabat-joie (invariable) ou rabat-joies.

Synonymes

Synonymes de rabat-joie nom

trouble-fête, bonnet de nuit, empêcheur de tourner en rond, éteignoir (familier), pisse-froid (familier), pisse-vinaigre (familier)

Exemples

Phrases avec le mot rabat-joie

Il s'agit là d'une injonction à voir pour comprendre : celui qui s'y refuse fait figure de rabat-joie.Cliniques méditerranéenne, 2011, Christine Bouvier-Müh (Cairn.info)
Pas question, cette année, de jouer les rabat-joie du côté des professionnels du tourisme.Ouest-France, 07/09/2019
La morale est de ces rabat-joie d'outre-temps, les règles politiques sont effacées de longue date.Chimères, 2011, Claire Auzias (Cairn.info)
Et ne veut pas passer pour un rabat-joie, heureux que l'île accueille des temps festifs, comme a pu l'être le championnat mondial de la godille.Ouest-France, Renaud GARNIER, Loïc TISSOT, 06/09/2021
Évidemment, le professeur rabat-joie leur raconte des horreurs et les parents le prennent mal.Mouvements, 2001 (Cairn.info)
Examinons par exemple le rapport entre la négativité de la figure de la rabat-joie féministe et le jugement négatif d'emblée porté sur certains corps.Cahiers du Genre, 2012, Sara Ahmed, Oristelle Bonis (Cairn.info)
Une fois sur place, compliqué de faire le rabat-joie devant un enfant qui pétille d'enthousiasme sur sa trottinette rutilante.Ouest-France, Sylvie HROVATIN, 03/01/2021
Les rabat-joie pourront toujours lui reprocher de n'avoir pas été décisif en finale ou d'avoir manqué une énorme occasion.Ouest-France, Pierre-Hakim OUGGOURNI, 15/07/2021
Au risque, bien entendu, mais qu'il faut assumer, de se faire passer pour les sempiternels rabat-joie du social.Revue française de sociologie, 2017 (Cairn.info)
Être qualifiée de têtue vaut donc, de fait, accusation : vous êtes rabat-joie.Cahiers du Genre, 2012, Sara Ahmed, Oristelle Bonis (Cairn.info)
Ces idéaux positifs se présentent comme l'envers de reproches souvent adressés aux écologistes qui seraient rabat-joie, dans la culpabilité et en appelleraient au renoncement.Nouvelle revue de psychosociologie, 2017, Jean Le Goff (Cairn.info)
Aujourd'hui, dire non à l'alcool devient simple, possible et naturel, sans pour autant passer pour un rabat-joie.Ouest-France, 31/12/2016
Il est essentiel de ne pas démotiver vos collaborateurs en jouant le rabat-joie !Capital, 03/10/2014, « Les vertus retrouvées des managers introvertis »
On pourrait imaginer une rabat-joie mal fagotée qui fustige la mode.DARD/DARD, 2019, Emmanuelle Mayer (Cairn.info)
Au risque de jouer les rabat-joie, elle risque pourtant de ne pas tenir ses promesses.Ouest-France, 15/06/2019
Le rabat-joie est une troisième image qui ressort des discours.Décision Marketing, 2018, Gilles Séré de Lanauze, Jeanne Lallement (Cairn.info)
Deux demi-finales de suite en grand tournoi, c'est une vraie réussite mais sans vouloir être un rabat-joie, on ne veut pas s'arrêter là.Ouest-France, 03/07/2021
Donc, oui, prenons au sérieux la figure de la rabat-joie féministe.Cahiers du Genre, 2012, Sara Ahmed, Oristelle Bonis (Cairn.info)
Je serai bien fâchée s'il ne peut pas, dimanche, présenter son neveu ; cette goutte est un étrange rabat-joie.Madame de Sévigné (1626-1696)
Dehors, les sceptiques, les rabat-joie, les grincheux, les gêneurs, ceux qui cherchent la petite bête.Le débat, 2006, Eric Aeschimann (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RABAT-JOYE s. m.

Qui vient troubler la rejouïssance de ceux qui sont en train de se divertir. Ce Critique, ce jaloux est un rabat-joye, ennemi du plaisir des autres. Cet accident fâcheux a été un grand rabat-joye dans la famille de ces Messieurs.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.