rabot

 

définitions

rabot ​​​ nom masculin

Outil de menuisier, servant à enlever les inégalités d'une surface de bois. ➙ varlope.
 

synonymes

rabot nom masculin

[sortes] bouvet, colombe, doucine, feuilleret, gorget, guillaume, guimbarde, mouchette, riflard, tarabiscot, varlope, wastringue, rugine

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On faisait disparaître avec le rabot ou avec un instrument analogue à la gouge les défauts de la fonte, qui auraient formé autant de pailles dans le lingot.Gustave Fagniez (1842-1927)
Le vent souillait dans les arbres, un village devait être là, car j'entendais les rires des servantes, le rabot d'un menuisier et le jet glacial des cascades.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Sa sensibilité fine comme le grain d'un bois rare et précieux a subi les coups de rabot de la bêtise.Émile Verhaeren (1855-1916)
De manière ou d'autre, il faut que le rabot me revienne en bon état, comme je te le livre.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Si j'avais un rabot, je contenterais mieux ma clientèle, et elle me contenterait mieux aussi.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On fondait, de chaleur ; le rabot était en eau, et mon vilebrequin me collait dans la main.Romain Rolland (1866-1944)
Il faut donc, pour que je ne sois pas dupe en tout ceci, qu'aidé du rabot, je gagne désormais autant en 290 jours que je fais maintenant en 300 jours.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Les choses ainsi arrangées, je m'apprête à mettre en activité mon intelligence, mes bras, ma scie et mon rabot.Frédéric Bastiat (1801-1850)
N'ayant qu'une hache et un rabot, il lui faut quarante-deux jours pour faire une planche.Hippolyte Taine (1828-1893)
Tout auprès, sur le plancher, il y avait un coffre d'outils, et dans le casier de ce coffre, un rabot, une scie, un marteau, une livre de grands clous forgés.Ernest Myrand (1854-1921)
Mais ce n'est pas pour laisser l'argent dans le sac ou le rabot au crochet qu'on les emprunte.Frédéric Bastiat (1801-1850)
La barque sonnait à nouveau sous le clouage et le rabot sifflait contre ses flancs.Marc Elder (1884-1933)
Ce ne sera plus sur l'orchestre que s'exercera le rabot de notre manouvrier mais bien sur la mélodie, l'harmonie et les dessins d'accompagnement.Hector Berlioz (1803-1869)
Je ne me vois pas m'évadant sur un rabot d'une île où j'étais gardé à vue nuit et jour !Alfred Dreyfus (1859-1935)
En approchant de la boutique du menuisier, les délégués et le commissaire entendirent des clameurs irritées, mêlées aux grincements de la scie et aux ronflements du rabot.Anatole France (1844-1924)
Si j'en mets 10 à faire mon rabot, à supposer qu'il me dure un an, il ne me restera plus que 290 jours, pour confectionner des meubles.Frédéric Bastiat (1801-1850)
En définitive, ces choses doivent, pour ainsi dire, sortir, sous une autre forme, de ma scie et de mon rabot.Frédéric Bastiat (1801-1850)
À cette condition, le rabot non plus, ni le sac de blé, ne se reproduisent d'eux-mêmes.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je ne sais si le prêt doit être gratuit ; mais je sais que si je te prêtais gratuitement mon rabot pour un an, ce serait te le donner.Frédéric Bastiat (1801-1850)
S'il prend ce dernier parti, le rabot lui reviendra au bout de chaque année et cela indéfiniment.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RABOT » s. m.

Outil de Menuisier qui sert à courroyer le bois, & à le rendre uni. Il est fait d'une piece de bois fort polie pardessous qui luy sert de fust, au milieu de laquelle il y a une lumiere par où passe un fer ou ciseau incliné & fort trenchant, qui enleve les inégalitez du bois sur lequel on le fait couler. Il a plusieurs noms suivant sa grandeur, la varlope, le Guillaume, le riflart, le bouvet, &c. qui different seulement par leur longueur, ou par la taille de leurs fers. Il y a aussi des rabots de fer pour les ouvriers qui travaillent sur le metail. Rabot, selon Menage, vient de rabuttum, qu'on a dit pour radutum, qui vient de rado.
 
RABOT, est aussi un outil fait d'une longue perche, avec une petite planche ronde ou quarrée attachée au bout, qui sert aux Boüeurs pour faire avaler les boües, aux manoeuvres pour éteindre de la chaux, & faire du mortier, aux Vinaigriers pour remuer leurs lies, aux Pescheurs pour troubler l'eau, & à d'autres usages semblables. Les Fondeurs en ont aussi de fer qui leur servent d'escumoire, quand leur metail est fondu.
 
On appelle aussi rabot, un outil qui sert aux Plombiers, aux Facteurs d'orgues, pour jetter du plomb en lames deliées. Il est fait de trois pieces de bois qu'on applique avec justesse sur une table inclinée, sur laquelle elles font une espece de rebord par enbas & aux deux costez, qui forment une capacité dans laquelle on verse du plomb fondu ; & on fait couler le rabot sur cette table, plus ou moins viste, selon l'épaisseur qu'on veut donner à la lame.
 
RABOT, est aussi une espece de pavé fait de pierre dure, & ordinairement de biais, dont on pave les Eglises, les jeux de paume, & autres lieux publics, dont parle Savot en son Architecture.
 
On dit figurément, Donner un coup de rabot à un ouvrage, pour dire, le polir, en oster les imperfections, les inégalitez. On a dit d'un Auteur dont les vers étoient fort durs & fort rudes :
 
N'exigez pas de luy qu'il polisse ses rimes,
 
Il ébrecheroit trop de rabots & de limes.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020