raccommodage

 

définitions

raccommodage ​​​ nom masculin

Action de raccommoder ; manière dont est raccommodé (qqch.). ➙ rapiéçage, ravaudage.
 

synonymes

raccommodage nom masculin

rapiéçage, remmaillage, réparation, reprisage, reprise, rhabillage, stoppage, rafistolage (familier), ravaudage (vieilli), rapetassage (familier, vieilli), passefilure (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce raccommodage d'accord inadéquat et inapplicable présente des lacunes si grandes qu'elles laisseraient passer un troupeau d'éléphants.Europarl
Il y a le raccommodage et la confection.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Un habit se prend à crédit, mais le raccommodage se paye comptant.Edmond About (1828-1885)
D'ailleurs, il me servira à payer un raccommodage que m'a fait un petit tailleur.Jules Vallès (1832-1885)
Depuis quelque temps, il couchait à la maison, afin de terminer plus vite le raccommodage du meuble.Gustave Flaubert (1821-1880)
Maintenant, je ne puis seulement faire un raccommodage sans que des larmes m'aveuglent.Émile Zola (1840-1902)
Puisqu'il était venu avec des idées de raccommodage, il fallait penser à des choses douces.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Marthe s'était remise à cet éternel raccommodage du linge de la famille qui lui prenait des journées entières.Émile Zola (1840-1902)
Les porions ne suffisaient pas au raccommodage, les bois cassaient de toutes parts, des éboulements se produisaient à chaque heure.Émile Zola (1840-1902)
Il recousait un de ses souliers, afin d'épargner le raccommodage.Émile Zola (1840-1902)
Il y en a plus d'un, à quarante-deux ans, qui passe au raccommodage.Émile Zola (1840-1902)
Je soumis ce raccommodage au bain-marie, en observant de renverser les goulots de manière que les fonds rapportés ne baignassent pas dans l'eau.Nicolas Appert (1749-1841)
Dans son altière solitude, il regarde dédaigneusement l'éternel raccommodage de son fragile voisin, et cette fourmilière d'hommes qui le fait vivre et qui en vit.Jules Michelet (1798-1874)
Puis, il se remettait à son raccommodage avec précaution, n'ayant pour outils qu'une paire de ciseaux et un poinçon.Émile Zola (1840-1902)
Il s'adressa à sa femme et lui demanda de faire ce raccommodage impératif.Aristide Filiatreault (1851-1913)
Ce que nous faisons pour le moment, ce n'est que du raccommodage.Europarl
Toute la toile à voile disponible fut mise en réquisition, et les voiliers de tous les ports de mer, soit ports marchands ou ports de guerre, furent appelés au raccommodage.Édouard Corbière (1793-1875)
Au bout de quelques semaines, il sortait de l'asile, réparé, recloué, et recommençait à se démolir, jusqu'au jour où, de nouveau sur le flanc, il avait encore besoin d'un raccommodage.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RACOMMODAGE » s. m.

Travail ou salaire de celuy qui racommode. Il a esté trois jours à travailler au racommodage de cette tapisserie, il demande tant pour son racommodage.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020