ravitailler

 

définitions

ravitailler ​​​ verbe transitif

Pourvoir (une armée…) de vivres, de munitions, etc. ➙ avitailler. —  par extension Fournir (une communauté) en vivres, en denrées diverses. ➙ approvisionner. —  Ravitailler un avion en vol, lui transférer, en vol, du carburant.

se ravitailler ​​​ verbe pronominal

Se procurer ce dont on a besoin. Les coureurs se ravitaillent à l'étape.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je ravitaille

tu ravitailles

il ravitaille / elle ravitaille

nous ravitaillons

vous ravitaillez

ils ravitaillent / elles ravitaillent

imparfait

je ravitaillais

tu ravitaillais

il ravitaillait / elle ravitaillait

nous ravitaillions

vous ravitailliez

ils ravitaillaient / elles ravitaillaient

passé simple

je ravitaillai

tu ravitaillas

il ravitailla / elle ravitailla

nous ravitaillâmes

vous ravitaillâtes

ils ravitaillèrent / elles ravitaillèrent

futur simple

je ravitaillerai

tu ravitailleras

il ravitaillera / elle ravitaillera

nous ravitaillerons

vous ravitaillerez

ils ravitailleront / elles ravitailleront

 

synonymes

ravitailler verbe transitif

munir, fournir, pourvoir

approvisionner, alimenter, assurer la subsistance de, nourrir, réapprovisionner, [un navire, un avion] avitailler

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les insurgés nous attendent dans les gorges de la montagne, et ma compagnie est désignée pour aller ravitailler un détachement de topographes dans ces parages-là.Charles Des Écores (1852-1905)
D'ailleurs, ils espéraient bien se ravitailler en route.Jules Verne (1828-1905)
C'était à la fois un point d'appui pour nous ravitailler, pour envoyer des partis dans la plaine et pour recueillir les fugitifs.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il s'agissait surtout de ravitailler la place et de lui fournir des munitions.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Le château est très-fort, et la garnison, aussi nombreuse qu'aguerrie, peut se ravitailler tous les jours par mer.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il lui faut donc quelques postes bien placés pour pouvoir se ravitailler.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Mais cette garnison, qui est de 300 hommes, oblige à faire tous les six mois une expédition pour la ravitailler.François Guizot (1787-1874)
L'après-midi se passe à prendre des renseignements, à me ravitailler à la banque anglaise faute d'une banque française, et à diverses visites.Ernest Michel (1837-1896)
Il est bien certain qu'il faudra ravitailler le dirigeable en hydrogène, pétrole et eau, à chacune de ses escales !Henry de Graffigny (1863-1934)
Nous n'avions que cinq heures devant nous pour ravitailler ce phare.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
D'ailleurs, eût-on approvisionné une première lois cette garnison, comment la ravitailler ensuite ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
N'a-t-il pas une retraite en quelque endroit inaccessible, dans laquelle, s'il n'a pas besoin de se reposer, il va du moins se ravitailler ?Jules Verne (1828-1905)
Il ne faut pas compter sur une seconde cage pour se ravitailler de balles, de poudres et de plomb...Jules Verne (1828-1905)
Si mobiles que fussent ces colonnes, on ne pouvait s'attendre qu'elles allassent bien loin si elles partaient toujours de la mer et devaient y revenir pour se ravitailler.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Une occasion s'offrit, celle d'un train allant ravitailler les troupes campées le long des chotts.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais du bois pour ravitailler mon feu, où en trouver ?Adrien Bourgogne (1785-1867)
La corvette, afin de se ravitailler, relâcha dans le port, alors très encombré.Jules Verne (1828-1905)
J'eus grande peine à ravitailler toutes ses miseres quand mon tour fut venu de goûter aussi de l'élixir prolifique.Alfred de Musset (1810-1857)
Un immense rassemblement était concentré sous la ville, et des convois arrivaient de toutes les directions pour ravitailler ces camps.Ernest Mercier (1840-1907)
Le dégel était à peine commencé, mais il importait d'arriver avant que les vaisseaux anglais du printemps fussent venus ravitailler les stations anglaises et enlever les pelleteries.Adam Charles Gustave Desmazures (1818-1891)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAVITAILLER » v. act.

Remettre des vivres, des victuailles dans une place, quand il y en manque. On a forcé les lignes, & on a ravitaillé la place.
 
RAVITAILLÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020