recevable

 

définitions

recevable ​​​ | ​​​ | ​​​ adjectif

Qui peut être reçu, accepté. Cette excuse n'est pas recevable. ➙ acceptable, admissible.
Droit Contre quoi il n'existe aucun obstacle juridique à l'examen du fond.
 

synonymes

recevable adjectif

acceptable, admissible, valable

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quoi qu’il en soit, ce que nous avons voté aujourd’hui est-il légalement recevable ?Europarl
Il lui conta même comment il avoit été attrapé, pretendant lui donner de la compassion par la nouveauté du fait, ou tout du moins lui rendre son excuse plus recevable.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Par conséquent, j’ai l’intention de m’en tenir à mon point de vue : ce rapport est effectivement recevable dans sa totalité, même si certaines rectifications peuvent être nécessaires.Europarl
Il est vrai que cette place s'étoit fait extrémement battre ; mais cette excuse étoit si mince, que bien loin d'être recevable, celui qui la faisoit meritoit qu'on en fit punition.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
L'amendement 22 n'est pas jugé recevable, car nous ne voyons pas à quelle nécessité il répond.Europarl
Je souhaiterais que les services revoient leur position car mon amendement est également lié à l'amendement 24 à l'article 12, qui a, lui, bien été déclaré recevable.Europarl
Je pense que cette demande est recevable et ne peut qu'engager les deux parties à respecter l'esprit de ce nouvel accord.Europarl
A partir de cette époque, en effet, nulle œuvre recevable n'avait succédé à la série des livres documentés élaborés en commun.Fernand Kolney (1868-1930)
Mais autant qu'on peut assurer des choses sur la foi des auteurs, celle-ci doit être recevable.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Vous n'êtes pas recevable à parler des femmes, d'autant que vous êtes jaloux de la vôtre.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Vous entendez appliquer l'article selon lequel l'amendement n'est pas recevable parce qu'il s'applique à l'année 1997 et non pas à l'année 1998.Europarl
Et je suis parvenue à la conclusion que la demande était parfaitement recevable au regard du règlement.Europarl
Cependant, le citoyen qui présente une plainte fondée mais qui n'est pas recevable ne repart habituellement pas les mains vides.Europarl
J'aurais quelque chose à dire sur des expressions qui pourront paraître hardies, et que pourtant je n'ai pas changées : mais quant aux incorrections, je n'y sais point d'excuse recevable.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Le 29 octobre, elle déclare la demande recevable en sa forme et dit qu'il sera procédé par elle à une enquête supplémentaire.Émile Zola (1840-1902)
Un nombre sans cesse croissant de gens souhaite des aliments de meilleure qualité que ceux produits par la production intensive actuelle et qui soient produits d'une manière éthiquement recevable.Europarl
C'est pourquoi je vous avais demandé dans la lettre d'examiner si cet amendement était recevable.Europarl
Si celle-ci juge la proposition recevable, le comité peut ensuite s'employer à recueillir le million de signatures nécessaire, sur papier ou via l'internet.Europarl
Il est incorrect dans sa rédaction – en cela vous avez raison – mais cette erreur de rédaction sera corrigée, ce qui le rendra recevable.Europarl
Pour nous sociaux-démocrates autrichiens, seule cette conception est recevable, ne fût-ce qu'en raison de nos expériences en matière de politique ethnique.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RECEVABLE » adj. m. & f.

Qui a les qualitez qu'il doit avoir, ce qu'on ne peut refuser, ni rejetter. L'or ou l'argent qui sont descriez, qui ne sont pas de poids, ne sont pas recevables. Du bled gasté ou corrompu n'est pas recevable en payement.
 
RECEVABLE, en termes de Palais, se dit de ce qui est vallable, admissible, contre quoi on ne peut objecter des fins de non recevoir. Cette raison, cette excuse n'est pas recevable en Justice. Un homme noté n'est pas recevable à deposer. Un mary n'est pas recevable à accuser sa femme d'adultere aprés les cinq ans ; un Religieux à reclamer contre ses voeux. On l'a declaré non recevable, & subordinément mal fondé en sa demande.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020