recommencement

 

définitions

recommencement ​​​ | ​​​ nom masculin

Action, fait de recommencer.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était encore la foi en la vie, en la santé, en la force, à l'éternel recommencement.Émile Zola (1840-1902)
Cette impression de recommencement est, certes, bien trompeuse.Europarl
Alors, pourquoi, devant ce cours fatal des choses qui meurent et se renouvellent, avait-il donc cette sensation de recommencement ?Émile Zola (1840-1902)
Quand on s'aime, la conversation n'est qu'un continuel recommencement.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Puis un recommencement de longs mouillages, les océans vides, de courtes idylles étranges avec telle femme un peu animal, un peu idole.Georges Rodenbach (1855-1898)
Ce recommencement des habitudes anciennes les attendrit au point qu'ils s'embrassèrent une seconde fois sur le palier.Émile Zola (1840-1902)
Elles reviennent s'y poser par moments (au point que certains croient à un recommencement d'amour) avant de la quitter à jamais.Marcel Proust (1871-1922)
Perpétuel recommencement de l'éternelle bataille pour la vie, ces nations naissantes défendirent avec acharnement ce qu'elles-mêmes avaient pris à d'autres.Jules Verne (1828-1905)
Alors le cercle se ferme et le même effort aboutit sans cesse au même recommencement.Remy de Gourmont (1858-1915)
Tout finir sans recommencement possible, d'un coup d'épée !Marcel Prévost (1862-1941)
Il y a cette intermittence, cette alternative, cette jeunesse et cette vieillesse, cette fin et ce recommencement qui sont la condition et la loi de toutes choses intellectuelles ou matérielles.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La vérité est que je conclurai par le recommencement éternel de la vie, par l'espoir en l'avenir, en l'effort constant de l'humanité laborieuse.Émile Zola (1840-1902)
A demi assoupis, à demi dormants, ouvrant parfois les yeux pour les refermer, paralysés, rompus et froids, – nous assistons à l'incroyable recommencement de la lumière.Henri Barbusse (1873-1935)
Sa vie intellectuelle ainsi, dans sa variété et son recommencement de tous les jours, est le contraire d'une spécialité, d'une voie droite, d'une chaussée régulière.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
N'ayez donc aucun scrupule à me laisser seule en face d'une nouvelle vie, d'un recommencement qui peut paraître difficile et pénible à quiconque n'est pas à ma place.Hector Malot (1830-1907)
Ce qu'on recule maintenant de jour en jour, ce n'est plus la fin de l'intolérable anxiété causée par la séparation, c'est le recommencement redouté d'émotions sans issue.Marcel Proust (1871-1922)
Peu à peu, le grand calme où était tombé le ménage, après la crise, se troublait ainsi, semblait emporté par un recommencement terrible de fièvre.Émile Zola (1840-1902)
Le développement des civilisations eût été infiniment plus lent, et l'histoire des divers peuples n'eût été qu'un éternel recommencement, s'ils n'avaient pu profiter des matériaux élaborés avant eux.Gustave Le Bon (1841-1931)
Et la vérité non seulement met en eux une aube d'espoir, mais aussi y bâtit un recommencement de force et de courage.Henri Barbusse (1873-1935)
C'était bien toujours la mère qu'il aimait, mais un peu plus qu'auparavant sans doute, à cause de sa fille, de ce recommencement d'elle-même.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! Enfreindre ou absoudre ? Enfreindre ou absoudre ?

Parmi les plus vicieuses chaussetrappes de la conjugaison française, on trouve la fameuse règle des verbes en -indre et -soudre.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 19/03/2021