réconcilier

 

définitions

réconcilier ​​​ verbe transitif

Remettre en accord, en harmonie (des personnes qui étaient brouillées). ➙ familier rabibocher, raccommoder. Réconcilier deux personnes ; Pierre et Jean, Pierre avec Jean.
pronominal Se réconcilier avec qqn. —  Ils se sont réconciliés.
au figuré Concilier (des opinions, des doctrines foncièrement différentes). Réconcilier la politique et la morale.
Faire revenir (qqn) sur son hostilité. Ce disque m'a réconcilié avec le jazz.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je réconcilie

tu réconcilies

il réconcilie / elle réconcilie

nous réconcilions

vous réconciliez

ils réconcilient / elles réconcilient

imparfait

je réconciliais

tu réconciliais

il réconciliait / elle réconciliait

nous réconciliions

vous réconciliiez

ils réconciliaient / elles réconciliaient

passé simple

je réconciliai

tu réconcilias

il réconcilia / elle réconcilia

nous réconciliâmes

vous réconciliâtes

ils réconcilièrent / elles réconcilièrent

futur simple

je réconcilierai

tu réconcilieras

il réconciliera / elle réconciliera

nous réconcilierons

vous réconcilierez

ils réconcilieront / elles réconcilieront

 

synonymes

réconcilier verbe transitif

rapprocher, renouer les liens entre, réunir, rabibocher (familier), raccommoder (familier)

accorder, concilier, mettre d'accord

se réconcilier verbe pronominal

renouer, enterrer la hache de guerre, faire la paix, fumer le calumet de la paix, reprendre des relations, se rabibocher (familier), se raccommoder (familier), recoller les morceaux (familier)

se remettre ensemble

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous vous le donnons aujourd'hui, avec un défi majeur à relever : celui de réconcilier les citoyens avec le projet européen.Europarl
L'inconvénient du vôtre est de réconcilier tous ceux qu'il effraie et de faire ainsi d'une cohue d'intérêts et de passions contraires un grand parti capable d'une action commune et puissante.Anatole France (1844-1924)
Je n'avais pas le choix des moyens et je dus accepter l'aide que m'offrit le traître, dans l'espoir, sans doute, de se réconcilier avec vous.Michel Zévaco (1860-1918)
N'eût-il point été plus sage de profiter de cette réaction de la conscience publique pour réconcilier les partis et fonder un gouvernement stable ?Alphonse Esquiros (1812-1876)
Nous devons réconcilier les intérêts de la santé humaine avec ceux du bien-être des animaux et cette réconciliation est faisable.Europarl
Il voulut un prêtre à l'instant ; et comme tous les aumôniers étaient absents, un simple chapelain remplit en tremblant la redoutable mission de le réconcilier avec le ciel.Émile Gaboriau (1832-1873)
Peu disposé à se réconcilier avec la république, il mit à la paix qu'elle lui envoyait demander, des conditions qui ne parurent pas acceptables.Pierre Daru (1767-1829)
Donner aux personnes accusées de terribles violations des droits de l’homme la possibilité de rester en liberté empêche les communautés de se réconcilier pleinement.Europarl
Ce sont ici les objectifs mêmes du projet européen qui a su réconcilier, après la plus terrible des guerres, des nations ennemies en leur permettant de construire un avenir commun.Europarl
Il veut se concilier sa bienveillance ; il fait usage de son droit souverain ; il donne à des gens bien élevés l'occasion de se réconcilier.Hugues Le Roux (1860-1925)
Croirais-tu qu'il a longtemps hésité à savoir si j'avais l'intention de découvrir ses secrets pour en abuser, ou si j'étais sincère dans mon désir de le réconcilier avec lui-même ?George Sand (1804-1876)
Il faudra bien que tu les réconcilies, car ils ne peuvent se réconcilier qu'en toi.Émile Zola (1840-1902)
Sans lui, tout était paix profonde, ou du moins on ne demandait qu'à se réconcilier.Jules Michelet (1798-1874)
Il était aimé, non par une intelligence, – c'est là ce qu'il lui eût fallu, du moins il le croyait, pour se réconcilier avec sa tragique destinée, – mais par un cœur.George Sand (1804-1876)
Nous voulûmes ensuite qu'il embrassât quelques – unes des femmes, pour les réconcilier avec ces brigands qu'elles regardaient comme des espèces de monstres.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Quoiqu'il en soit, il me prend envie de vous réconcilier un peu avec les guerres, les pestes et les autres fléaux de l'espèce humaine.Denis Diderot (1713-1784)
Consoler un mourant, réconcilier des frères, ramener une âme obstinée dans les voies de la charité !M. Maryan (1847-1927)
En ce moment même je ne viens pas me réconcilier avec vous, mais vous parler de choses urgentes.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
En revanche, nous devons nous soucier de trouver comment réconcilier les défis que nous devons relever avec une politique de cohésion saine.Europarl
Voil de quoi nous mettre tous d'accord et réconcilier les philosophes qui se déchirent entre eux.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RECONCILIER » v. act.

Remettre d'accord des personnes ennemies, ou qui avoient rompu ensemble, qui avoient de la froideur l'un pour l'autre. Les vrais amants se reconcilient d'eux-mêmes. Il est difficile de reconcilier ceux qui ont des haines inveterées. L'Evangile ordonne de laisser son offrande devant l'autel pour s'aller reconcilier avec son ennemi.
 
RECONCILIER, se dit aussi en termes de devotion, des Heretiques qui abjurent leur heresie, qui rentrent dans le giron de l'Eglise ; & des pecheurs qui rentrent en grace par le moyen du Sacrement de Penitence. La bonté de Dieu nous donne des graces pour nous reconcilier avec luy.
 
RECONCILIER, se dit aussi d'une seconde confession qu'on fait pour être plus pur & plus net, avant que de se presenter à la communion, soit en s'accusant de quelques legers pechez obmis, soit qu'on les ait commis de nouveau depuis sa derniere confession. Dans l'ancienne Eglise il falloit avoir accompli le temps de sa penitence, pour être reconcilié par l'imposition des mains & l'absolution de l'Evêque.
 
RECONCILIER, se dit aussi d'une Eglise, quand on la rebenit, pour y avoir eu quelque pollution ou effusion de sang, ou quand elle est reconquise sur des Heretiques.
 
RECONCILIÉ, ÉE. part. pass. & adj. Les Italiens tiennent pour maxime, qu'il ne se faut jamais fier à un ennemi reconcilié.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020