raccommoder

 

définitions

raccommoder ​​​ verbe transitif

vieilli Remettre en état. ➙ réparer.
Réparer à l'aiguille (du linge, un vêtement). ➙ rapiécer, ravauder, repriser. Raccommoder un lainage. —  au participe passé Des gants raccommodés.
familier Réconcilier. Raccommoder deux amis. —  pronominal (réfléchi) Se raccommoder avec qqn. (réciproque) Elles se sont raccommodées. ➙ se réconcilier ; familier se rabibocher.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je raccommode

tu raccommodes

il raccommode / elle raccommode

nous raccommodons

vous raccommodez

ils raccommodent / elles raccommodent

imparfait

je raccommodais

tu raccommodais

il raccommodait / elle raccommodait

nous raccommodions

vous raccommodiez

ils raccommodaient / elles raccommodaient

passé simple

je raccommodai

tu raccommodas

il raccommoda / elle raccommoda

nous raccommodâmes

vous raccommodâtes

ils raccommodèrent / elles raccommodèrent

futur simple

je raccommoderai

tu raccommoderas

il raccommodera / elle raccommodera

nous raccommoderons

vous raccommoderez

ils raccommoderont / elles raccommoderont

 

synonymes

raccommoder verbe transitif

rapiécer, ravauder, recoudre, renforcer, remmailler, réparer, repriser, restaurer, stopper, rafistoler (familier), rapetasser (familier, vieilli), passefiler (vieux), raccoutrer (vieux), rhabiller (vieux)

réconcilier, rabibocher (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il apportait ses nippes à raccommoder ; et elle acceptait cette besogne, heureuse d'une occasion qui le forçait à revenir.Gustave Flaubert (1821-1880)
Quand on se passe de lui pour en lancer une, on est bientôt forcé de l'appeler, pour le supplier d'en raccommoder les morceaux.Émile Zola (1840-1902)
C'est pour cela que je vous en parle, et pour vous demander si l'industrie et le besoin auraient pu raccommoder votre marmite !Adrien Bourgogne (1785-1867)
Si vous arrachez un bouton de votre gilet ou si vos bretelles viennent à se rompre, la petite a du fil et des aiguilles pour raccommoder la chose.Paul de Musset (1804-1880)
Tout le monde sait que c'est double travail de raccommoder les choses à la maison et de faire la langue des gens au dehors.Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Il était temps : nous allions nous raccommoder un moment, pour que l'un de nous pût partir en expédition et rapportât cent sous.Jules Vallès (1832-1885)
Nous fûmes obligés de rester là deux jours pour le raccommoder et en faire un de bateaux.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Petite mère aurait bien voulu raccommoder ses vêtements et ceux de son frère, mais elle n'avait pas le plus petit bout de fil.Élise de Pressensé (1826-1901)
L'empereur jugea qu'il fallait qu'on eût perdu la tête pour commettre de pareilles fautes, et fit de suite mettre la main à l'ouvrage pour raccommoder le pont.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
La maman essaya de la raccommoder ; mais, comme il manquait des morceaux, il fallut chauffer beaucoup la cire, et le bras resta plus court que l'autre.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Elle s'était mise à faire la cuisine, à raccommoder les robes et le peu de linge qui restait aux deux femmes.Jules Lemaître (1853-1914)
Sur quoi le cardinal, entendant la pendule sonner onze heures, s'inclina profondément, demandant congé au roi pour se retirer, et le suppliant de se raccommoder avec la reine.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'était à croire que ces deux cochons-là se disputaient pour s'offrir l'occasion de se raccommoder.Alphonse Allais (1854-1905)
Puis, elle souriait de cette épouvante d'enfant ; elle haussait les épaules, se remettait lentement à tricoter son bas ou à raccommoder quelque vieille chemise.Émile Zola (1840-1902)
Voyons... voulez-vous entreprendre de raccommoder les trous qu'on fera à ma peau et les trous que je ferai à la peau des autres ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Alors tout le monde se mit à raisonner sur la meilleure manière de raccommoder la société.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afin de raccommoder les choses, il fut convenu à l'unanimité que nous aurions un morceau de venaison pour souper, et nos filles s'empressèrent de se mettre à l'œuvre.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Aurait-il moins de plaisir à caresser vos doigts délicats, s'il y apercevait quelques piqûres d'aiguille gagnées à orner ou à raccommoder les choses du ménage ?...Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
La fille du concierge était sans cesse occupée à raccommoder son linge, ses vêtements, ses souliers ; elle remit une bordure à sa robe noire.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
La chaise de poste dans laquelle il devait partir était arrêtée devant son logis, une charrette l'accrocha, brisa l'essieu ; il fallait plusieurs heures pour le raccommoder.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RACOMMODER » v. act.

Refaire, r'habiller, remettre une chose en ordre, en bon estat. Il faut racommoder ce mur, ce pignon, le refaire tout à neuf. Reportez cet habit chez le Tailleur, il y a quelque chose à racommoder. Vous avez desrangé cette chambre, ces livres, il les faut racommoder. Ce chicaneur avoit gasté mon affaire, j'ay eu bien du mal à la r'habiller, à la racommoder.
 
RACOMMODER, signifie figurément, Reünir des personnes, les reconcilier, les rapatrier. Ces amis estoient fort brouillez, mais on les a racommodez. Les amans se brouillent souvent, mais il ne faut personne pour les racommoder.
 
RACCOMMODÉ, ÉE. part. & adj.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020