réconforter

 

définitions

réconforter ​​​ verbe transitif

Donner, redonner du courage, de l'énergie à (qqn). ➙ soutenir. Réconforter un ami dans la peine.
Redonner momentanément des forces physiques à (une personne affaiblie). ➙ remonter, revigorer. Ce petit vin m'a réconforté.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je réconforte

tu réconfortes

il réconforte / elle réconforte

nous réconfortons

vous réconfortez

ils réconfortent / elles réconfortent

imparfait

je réconfortais

tu réconfortais

il réconfortait / elle réconfortait

nous réconfortions

vous réconfortiez

ils réconfortaient / elles réconfortaient

passé simple

je réconfortai

tu réconfortas

il réconforta / elle réconforta

nous réconfortâmes

vous réconfortâtes

ils réconfortèrent / elles réconfortèrent

futur simple

je réconforterai

tu réconforteras

il réconfortera / elle réconfortera

nous réconforterons

vous réconforterez

ils réconforteront / elles réconforteront

 

synonymes

réconforter verbe transitif

consoler, encourager, faire chaud au cœur à, redonner le moral à, soutenir

revigorer, ragaillardir, ranimer, raviver, remonter, soutenir, stimuler, ravigoter (familier), regonfler (familier), requinquer (familier), retaper (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces pommes auront le don de les réconforter et de leur rendre une fausse jeunesse pendant quelques milliers d'années peut-être.Saintine (1798-1865)
Elle trouvait encore quelque bonheur à recevoir ses confidences candides, à la réconforter, à lui promettre un avenir plus beau, une réunion avec son ami absent.Octave Féré (1815-1875)
Mais la lumière, le mouvement, le bruit joyeux du café eurent vite fait de le réconforter.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Si par hasard la mer était mauvaise, vos hommes ne seraient pas fâchés de trouver sous leur main de quoi se réconforter.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les criminels de guerre pourront à l'avenir se réconforter à l'idée qu'en toute occurrence, la realpolitik garantira leur impunité future.Europarl
On accepta, car la marche avait aiguisé l'appétit de chacun, et, bien que ce ne fût pas l'heure du dîner, personne ne refusa de se réconforter d'un morceau de venaison.Jules Verne (1828-1905)
Beaucoup de députés s'en allèrent se réconforter à la buvette, puis revinrent, agressifs et bruyants de nouveau.Daniel Lesueur (1854-1921)
Mais au lieu de cela, nous nous imaginons que des hommes pareils à nous-mêmes peuvent nous réconforter.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Que puis-je d'ailleurs dire pour les réconforter, si ce n'est de leur offrir de vaines espérances et d'affectés sourires ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Au moment d'une démarche hasardeuse, on est bien aise d'un pareil appui, ne fût-ce que pour se réconforter contre les possibilités d'insuccès.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Mais huit cents lieues de pays à parcourir encore, et pas une pataque à la poche, cela n'est pas fait pour réconforter !Jules Verne (1828-1905)
Il le délivra de tous ses liens, le fît asseoir, le tutoya, et, pour le réconforter, nous nous mîmes tous trois à préparer bien vite un nouveau punch.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mendès, qui avait l'âme forte malgré tout, faisait de son mieux pour réconforter son compagnon particulièrement découragé, et entreprenait de le nourrir de rêves, à défaut d'un menu plus substantiel.Jules Massenet (1842-1912)
Néanmoins, je fus aise de voir cet enfant si résolu, et je lui donnai, pour le réconforter, un peu de liqueur tirée d'une bouteille du coffre de notre patron.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Un brillant soleil dansait sur les vitres, la rue avait repris son mouvement accoutumé, et bientôt un doux sommeil vint me réconforter.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Même, sous prétexte de réconforter leurs compagnons d'une contenance moins faraude, d'allure, moins exubérante, ils leurs allongeaient de grandes bourrades dans le dos.Georges Eekhoud (1854-1927)
La mère fut la première qui s'efforça de parler pour réconforter et consoler sa chère fille.Éliphas Lévi (1810-1875)
L'ange venu du ciel peut, sans doute, le « réconforter, » mais il n'appartient qu'à ses serviteurs de la terre de le consoler.Léon Bloy (1846-1917)
Il avait à dire sur ce point bien des choses pour nous encourager et nous réconforter.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
La séance devait avoir lieu à trois heures ; j'avais donc une heure devant moi pour me réconforter.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RECONFORTER » v. act.

Consoler, soulager l'affliction de quelqu'un. Un tel étoit dans le desespoir, mais par cette conversation il a été tout reconforté.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020