redoutable

définitions

redoutable ​​​ | ​​​ adjectif

Qui est à redouter. Adversaire redoutable. —  Une arme redoutable.
Très grand, extrême. Une efficacité redoutable.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est ainsi du moins que je comprends la faute d'une femme comme il faut, et voilà ce qui la rend si redoutable...Honoré de Balzac (1799-1850)
Son ami lui parut un homme infiniment redoutable qui allait prononcer de définitives choses et il monta son escalier avec tremblement.Léon Bloy (1846-1917)
C'est une vérité puisée dans l'histoire et dans le cœur humain, qu'une grande nation en révolution, ou même en guerre civile, n'en est pas moins redoutable à ses ennemis.Georges Jacques Danton (1759-1794)
Quoiqu'elle eût fait d'étranges coups de tête pour des hommes qu'elle prétendait avoir aimés, cette avide guerrière se livrait à de terrifiques déprédations qui la rendaient infiniment redoutable aux familles.Léon Bloy (1846-1917)
Mais comprenons que cela va poser un problème nouveau et redoutable, à savoir l'acceptation politique des décisions ainsi prises, à deux niveaux.Europarl
Pour cela, elle a besoin que la marine française ne lui devienne jamais redoutable, ni combinée avec d'autres, ni seule.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Son allure indépendante, son amour violent de la liberté, l'avaient fait désigner comme républicain redoutable.Pétrus Borel (1809-1859)
C'est aux jeunes fermiers qui se lancent dans ce type de production qu'il appartiendra de relever ce redoutable défi.Europarl
Je remercie tous les intervenants au débat et, en particulier, la commission de l'emploi et des affaires sociales pour son travail sérieux dans un environnement global complexe et redoutable.Europarl
Son bec qui pourrait être redoutable, ses ergots très-forts, sont préparés cependant pour tout autre chose que pour le combat.Jules Michelet (1798-1874)
Elle sera redoutable, comme l'est dans la société un ennemi qui, n'ayant rien à perdre, peut faire beaucoup plus de mal qu'il n'est possible de lui en rendre.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Le jour manque, l'air manque, la vertu manque ; on n'espère pas ; et, ce qui est redoutable, on attend.Victor Hugo (1802-1885)
De tous côtés, en ce moment, des appels d'une redoutable éloquence s'adressent au cœur de l'homme.Dora Melegari (1849-1924)
Le seul service à lui rendre était de l'arracher à tout rapport avec cette redoutable femme.Paul Bourget (1852-1935)
Le courage du désespoir me rendit redoutable, mais je fus un objet de haine, et restai sans ressources contre les traîtrises.Honoré de Balzac (1799-1850)
La tyrannie des législateurs est actuellement, et sera pendant bien des années encore, le danger le plus redoutable.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Mais, au même instant, le redoutable carré du centre, caché d'abord par des dunes sablonneuses, parut tout à coup au delà de ces dunes, qu'il avait franchies.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mon mari, à qui elles s'adressaient presque autant qu'à moi, se fondait sur elles pour estimer superflue la redoutable extrémité d'entamer avec lui des négociations.René Boylesve (1867-1926)
Nous avons fait l'avant-dernière et la dernière année un virement redoutable et qui ne peut se justifier que par la conséquence.Charles Péguy (1873-1914)
Au cours de ce débat intérieur, où fléchissait sa redoutable volonté même, un soir, vers huit heures, on lui apporta un billet.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REDOUTABLE » adj. de tout genre.

Qui est fort à craindre. La puissance du Turc est redoutable à toute la Chrêtienté.