Email catcher

rude

Définition

Définition de rude ​​​ adjectif

(personnes) Simple et grossier. Un homme rude. ➙ fruste. Des manières un peu rudes.
(personnes) littéraire Dur, sévère. Redoutable. Un rude adversaire.
(choses) Qui donne du mal, est dur à supporter. ➙ pénible. Un métier rude. Une rude journée. locution À rude épreuve*. Un climat rude. ➙ rigoureux.
Dur au toucher (opposé à doux). ➙ rugueux. Toile rude. ➙ rêche. Dur ou désagréable à l'oreille. Une voix rude.
familier (avant le nom) Remarquable en son genre. ➙ drôle, fameux, sacré. Un rude appétit. ➙ solide.

Synonymes

Synonymes de rude adjectif

froid, âpre, rigoureux, inclément (littéraire)

[au toucher] raboteux, dur, râpeux, rêche, rugueux, [à l'oreille] désagréable, heurté, rauque

austère, fruste, rustique, sauvage

bourru, cru, fruste, grossier, inculte, mal dégrossi, hérissé (vieilli)

[coup] violent, brutal, dur

revêche, sévère, [ton] agressif, abrupt, cassant, coupant, incisif, sec, tranchant

difficile, âpre, cruel, dur, pénible, sévère, [adversaire] redoutable, dur à cuire (familier)

[familier] remarquable, beau, drôle de, joli, solide, fameux (familier), sacré (familier), terrible (familier)

Exemples

Phrases avec le mot rude

La succession inédite d'étés caniculaires et terriblement secs depuis 2018 a mis les arbres à rude épreuve.Ça m'intéresse, 22/07/2021, « Sécheresse : les forêts en danger »
En dernier lieu, la «lisbonnisation» ne fait que commencer et la concurrence à l’échelle internationale se fait de plus en plus rude.Europarl
Cette région aux très beaux paysages est aussi réputée pour son climat rude en hiver.Pour, 2008, Jeannette Gros (Cairn.info)
D'abord, le fait que l'on observe globalement un resserrement entre les différents scénarios dans les entretiens mnésiques qui indique une concurrence plus rude entre eux.Diogène, 2006, Gérald Bronner (Cairn.info)
Cette méthode de travail a été, et demeure, soumise à rude épreuve lorsque nous avons élargi notre proposition de travail.Contraste, 2017 (Cairn.info)
Dans la rude négociation qui s'annonce sur les questions migratoires, d'ici juin 2018.Ouest-France, Laurent MARCHAND, 18/12/2017
Enfin, il est un enjeu, qui peut paraître moins urgent, mais plus rude encore, car il est idéologique.Ouest-France, 30/04/2020
Ces journées sont un moyen de garder les pieds sur terre, au contact de cette nature rude, où se trouvent nos racines.Géo, 12/09/2018, « Islande : le réttir, spectaculaire transhumance d'automne »
D'ailleurs, il est inimaginable que l'adoption se fasse sans contraintes qui mettent les désirs d'enfant des divers partenaires à de rudes épreuves.La clinique lacanienne, 2004, Nazir Hamad (Cairn.info)
La concurrence se fait de plus en plus rude, et les propriétaires se livrent à de véritables castings pour trouver le locataire idéal.Capital, 03/03/2015, « Retraités, étudiants, professions libérales : les parias de l’immobilier locatif »
J'étais alors sous la garde d'une tante âgée, la sœur de mon père, rude et sévère comme lui.Amédée Achard (1814-1875)
Pour survivre aux rudes températures de l'hiver et au manque de nourriture, les animaux ont développé diverses stratégies.Géo, 20/07/2021, « Les pikas ont un secret pour survivre à l'hiver rude… »
Au-delà de l'avocat, la demande constante en produits provenant de régions semi-tropicales met la nature à rude épreuve.Ouest-France, 02/10/2019
Leur voix porte moins, est plus enrouée, rude ou criarde que d'habitude.Ça m'intéresse, 03/04/2017, « Pourquoi notre voix change quand on est malade ? »
Évidemment, si les conditions météorologiques sont trop rudes, mieux vaut éviter les efforts trop importants.Ouest-France, 30/11/2020
Les personnages déboulent, se révèlent, se télescopent et se transforment sur un rythme effréné mettant les zygomatiques des spectateurs à rude épreuve.Ouest-France, 10/12/2014
Surtout qu'avec près de 6000 internautes déjà inscrits, la concurrence promet d'être rude.Capital, 05/11/2012, « La mode des ventes privées sur internet gagne l’immobilier »
Une promenade originale qui retrace les conditions rudes des pêcheurs d'hier et d'aujourd'hui.Ouest-France, 01/08/2016
Cette nouvelle et seconde concurrence est d'autant plus rude qu'elle touche quelque 60 % de nos échanges extérieurs.Revue française de gestion, 2011, Henri Lagarde (Cairn.info)
Cependant, pour les indépendants, le jeu est rude, et ils sont beaucoup plus tributaires de ces plateformes.Le Journal de l'École de Paris du management, 2018, Christophe Nowak (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RUDE adj. m. & f.

Corps qui a une qualité qui blesse, qui offense les sens, & particulierement celuy du toucher. Les pays de montagnes sont rudes, aspres & raboteux. Il fait un temps rude, un froid rude & piquant. Cette voix est rude, escorche l'oreille. Ce vin, ce pain, sont rudes, escorchent la langue, le palais, le gosier. Les yeux rudes sont ceux qui sont hagards, farouches, qui font peur. Cette femme a la peau rude, une chair d'oison.
 
RUDE, se dit aussi de ce qui est violent, penible, difficile. Voilà une besogne, un travail bien rude. Le mestier de la guerre est bien rude & penible. Il y a eu un rude choc entre ces parties, ils ont fait un rude effort, pour dire, fort violent. Les amans se plaignent qu'ils souffrent un tourment tres-rude.
 
RUDE, se dit figurément en choses spirituelles & morales. JESUS-CHRIST dit que son joug est doux & n'est pas rude. Les Catons estoient d'une humeur rude & farouche. La servitude est rude chez les Infideles. La Poësie evite les mots rudes. La civilité ne souffre pas qu'on use de rudes paroles, de rudes traittements. Un Confesseur ne doit pas donner des penitences trop rudes, trop difficiles à executer. Il est bien rude d'estre reduit à la necessité de servir ceux à qui on devroit commander.
 
On dit aussi, qu'un cheval a le pas, le trot rude, pour dire, qu'il fatigue son cavalier. On dit encore, qu'un carrosse est rude, quand il est mal suspendu, quand il donne de rudes secousses dans les cahots.
 
On dit proverbialement, qu'un homme est bien rude à pauvres gens, pour dire, qu'il prend avantage de sa qualité pour maltraitter un inferieur. On dit aussi, qu'il est un rude joüeur, quand sous pretexte de jeu il bat, il blesse les gens.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022