Email catcher

régal

Définition

Définition de régal ​​​ nom masculin

Nourriture délicieuse. Cette glace est un régal. ➙ délice. Des régals.
abstrait Ce qui cause un grand plaisir. Un régal pour les yeux.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot régal

C'est un régal pour les yeux, et les narines, avant de l'être pour les papilles.Ouest-France, 24/10/2017
Comme il achevait de mettre la table, la bouteille au milieu, les trois croûtes alentour, il hasarda l'observation que le régal serait mince.Émile Zola (1840-1902)
Un véritable hymne à l'automne et un régal pour l'œil.Ouest-France, 29/10/2018
Ces nomades pélagiques portés sont avant tout un régal des yeux tant ils sont photogéniques.Ouest-France, 27/11/2020
Il suffit d'une heure de cuisson pendant laquelle on battit rageusement la semelle ; mais, aussi, quel régal !Louis Boussenard (1847-1910)
Pourquoi pas ce régal à de pauvres bougres qui avaient perdu le goût de la volaille ?Émile Zola (1840-1902)
À noter, l'éventail des prénoms à lui seul un régal intemporel et pittoresque où l'on a plaisir à reconnaître le sourire malicieux de l'auteur.Cahiers jungiens de psychanalyse, 2002 (Cairn.info)
Ce régal d'histoires savoureuses souvent inspirées de l'actualité, se poursuivra donc autour de la table avec un repas partagé.Ouest-France, 14/05/2019
Elles se donnent sur leurs théâtres l'amusement de la comédie inédite, le régal des plus fines débauches de l'esprit français.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il me dévorera, si je devine mal, dût ma vieille carcasse être un maigre régal.Edmond Biré (1829-1907)
Le viager a fait le régal et le bonheur financier de grands écrivains.Capital, 15/12/2015, « Viager : vive la vie de rentier ! »
C'est bien mieux pour tout le monde, c'est un régal pour les coureurs.Ouest-France, Christophe RICHARD, 05/07/2021
C'est toujours un régal de relire ses ouvrages en lui demandant de nous apprendre à penser juste et à bien penser.Nouvelle revue théologique, 2014 (Cairn.info)
Ces séances de travail ont été pour tous les participants un vrai régal que nous ne sommes pas prêts d'oublier.Le Carnet PSY, 2012, Bernard Golse, Sylvain Missonnier (Cairn.info)
Le patron et les quatre hommes qui montaient le caboteur fournirent ce soir-là copieux régal aux requins.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'est pourquoi, il est un régal de la pensée pour qui s'intéresse à l'histoire des mœurs et de la sensibilité.Études, 2017 (Cairn.info)
Un régal pour l'œil, que l'on soit connaisseur ou simplement sensible aux belles choses.Ouest-France, 01/08/2019
C'est alors un régal de le suivre dans un éparpillement qui, cependant, construit, au bout du compte, un paysage vert et lumineux.Études, 2007 (Cairn.info)
Hélas, peu de kung-fu, régal des fans avec trois points.Ouest-France, 09/06/2018
C'était un régal, tout était là et un autre disait ce souvenir.Le sujet dans la cité, 2017, Nicole Miquel (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de REGAL s. m.

Feste, rejouïssance, appareil de plaisirs pour divertir, ou honorer quelqu'un. Le Roy a fait un grand regal à Versailles, il y a eu bal, ballet, Comedie, grand soupé, illumination, &c. Il a donné un grand regal aux Ambassadeurs d'un tel Prince. Ce mot vient de l'Espagnol regalo, ou du Latin regalis.
 
REGAL, se dit aussi d'un present de rafraischissemens, & autres choses qu'on donne à des estrangers ou passagers pour leur faire honneur. On a coustume en Italie, lors qu'il passe ou qu'il arrive quelque personne notable, de luy envoyer un regal de fruits, de confitures, & autres rafraischissements.
 
REGAL, se dit aussi de tout ce qui est agreable & qui plaist. C'est un grand regal pour un friand qu'un bon melon. Ce n'est pas un grand regal pour un sourd que la musique. C'est un regal pour une coquette, de luy donner la Comedie.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.