rein

définitions

rein ​​​ nom masculin

au pluriel Partie inférieure du dos, au niveau des vertèbres lombaires. ➙ lombes. La cambrure des reins. Avoir mal aux reins. —  Tour de reins : lumbago.
locution, au figuré Avoir les reins solides : être de taille à triompher d'une épreuve. —  Casser les reins à qqn, briser sa carrière.
Chacun des deux organes qui élaborent l'urine. ➙ néphr(o)- ; rénal. Rein droit, gauche. Greffe du rein. —  Rein artificiel : appareil palliant l'insuffisance rénale par dialyse*.
(animaux) Reins comestibles d'un animal. ➙ rognon.

synonymes

reins nom masculin pluriel

lombes, bas du dos

rognons (vieux ou Québec)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Marbol tenta de persuader à son ami qu'ils retrouveraient bien la même attitude, le même coup de rein professionnel chez d'autres sujets de l'espèce du drôle éconduit.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il avait le rein court, large et un peu bombé.Paul Lacroix (1806-1884)
Elles ont la même façon de porter orgueilleusement la poitrine en avant, le rein creux, les hanches larges.Marc Elder (1884-1933)
Ce sont ces lobes qui se fusionnent pour former le rein humain.Émile Corra (1848-1934)
Les habitations éloignées les blés, les fruits et les bestiaux, rein ne fut épargné, et d'une contrée riante et florissante, l'on fit une solitude désolée.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Plus de 60 000 patients sont actuellement en attente d'une transplantation d'un cœur, d'un foie ou d'un rein.Europarl
Elle avait un rein tout consommé, et une pierre dedans, et l'autre pullulant : on ne sort guère en cet état.Gabriel-Paul-Othenin d'Haussonville (1843-1924)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REIN » s. m.

Rognon, partie de l'animal où s'amassent les urines pour s'écouler dans la vessie. Voyez Rognon. La pierre dans les reins est la plus dangereuse. Ce mot, selon Varron, vient du Grec apo tou rhein, quasi rivi obscoeni humoris ab iis oriantur. En Grec on l'appelle nephroi, du verbe nephrein, qui signifie neiger & pleuvoir.
 
REINS, se dit aussi en general de la force de l'homme. Les Lutteurs anciens se piquoient d'une grande force de reins, de se donner des tours de reins. Les Crocheteurs sont forts de reins. Il signifie encore, Vigoureux en amour : d'où vient que Regnier a dit en parlant du combat des Lapithes,
 
Voulurent chauds de reins faire nopces de chien.
 
REINS, se dit figurément en choses morales. Cet homme n'a pas les reins assez forts pour faire une telle entreprise, pour dire, il y succombera. On dit aussi, qu'il a bons reins, pour dire, qu'il est capable de soûtenir de grandes dépenses.
 
REINS, en termes de l'Escriture, signifie l'interieur de l'homme & sa pensée. Dieu est appellé scrutateur du coeur & des reins.
 
REINS, en termes d'Architecture, se dit des costés d'une voute qui commencent à se courber, & qui sont prés de l'imposte.
 
REINS, ou Rains, signifie aussi les bords ou costez d'une forest. L'Ordonnance veut qu'on fasse un procés verbal des places vuides qui seront dans l'enclos & aux reins des forests du Roy. On croit que ce mot vient par corruption de rains, qui a été fait de rainceaux, qu'on disoit autrefois pour rameaux.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 3 : les liaisons Parler comme jamais, épisode 3 : les liaisons

Un épisode consacré aux liaisons avec pour invitée Céline Dugua, maîtresse de conférences en sciences du langage au Laboratoire Ligérien de Linguistique de l’Université d’Orléans.

Laélia Véron 03/01/2021