reluire

définitions

reluire ​​​ | ​​​ verbe intransitif

Luire en réfléchissant la lumière, en produisant des reflets. ➙ briller.
spécialement Luire après avoir été nettoyé et frotté. Faire reluire des cuivres. —  Brosse* à reluire.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je reluis

tu reluis

il reluit / elle reluit

nous reluisons

vous reluisez

ils reluisent / elles reluisent

imparfait

je reluisais

tu reluisais

il reluisait / elle reluisait

nous reluisions

vous reluisiez

ils reluisaient / elles reluisaient

passé simple

je reluisis

tu reluisis

il reluisit / elle reluisit

nous reluisîmes

vous reluisîtes

ils reluisirent / elles reluisirent

futur simple

je reluirai

tu reluiras

il reluira / elle reluira

nous reluirons

vous reluirez

ils reluiront / elles reluiront

synonymes

reluire verbe intransitif

briller, chatoyer, étinceler, flamboyer, luire, miroiter, resplendir, rutiler, scintiller, blinquer (familier, Belgique), brasiller (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est du moins ce qu'on était fondé à croire en examinant cette figure sur laquelle on ne voyait reluire son âme qu'à travers un sombre nuage.Victor Hugo (1802-1885)
Peut-être qu'il aimait à voir reluire dans ses yeux mordorés les reflets inestimables de l'or, et peut-être encore qu'il l'avait louée simplement comme une enseigne à sa richesse.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
On me fit sortir de la tour ; je m'embarquai avec les autres, et l'espérance commença à reluire au fond de mon cœur.François de Fénelon (1651-1715)
Je retournerai demain sur le trottoir, où l'on verra reluire mes bottines ; en attendant, j'aveugle les gens de l'entresol avec les éclairs de mon chapeau.Jules Vallès (1832-1885)
Et là tout près, sur le trottoir d'en face, un bec de gaz faisait reluire les flocons qui tournaient autour de lui comme de gros papillons blancs.Marguerite Audoux (1863-1937)
Et tout au bout du jardin, cette cascade transparente que le soleil faisait reluire comme un globe de cristal lumineux !Eugène Sue (1804-1857)
Elle en savait long pour endormir les gens dont elle voulait voir reluire les écus au soleil.Albert le Roy (1856-1905)
On voyait reluire sur leurs visages graves une sagesse douce et tranquille ; ils ne se pressaient point de parler ; ils ne disaient que ce qu'ils avaient résolu de dire.François de Fénelon (1651-1715)
Son pauvre petit logement dont elle était si fière, ses quatre meubles qu'elle faisait reluire, la tenture d'andrinople de la chambre qu'elle avait clouée elle-même !Émile Zola (1840-1902)
Koffel venait d'allumer le feu, qui pétillait dans le poêle ; l'oncle avait déployé sa trousse sur la table ; le mauser attendait, regardant ces mille petits couteaux reluire.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Lorsqu'elle entra, il venait de déjeuner et se promenait en chantant ; le soleil éclairait sa chambre et faisait reluire sur sa table une écuelle d'argent pleine de sequins.Alfred de Musset (1810-1857)
C'était ce que le jeune homme faisait reluire, à l'horizon, comme une aube d'existence nouvelle !Jules Claretie (1840-1913)
Tout à coup ses yeux tombèrent sur les deux flambeaux d'argent que la réverbération faisait reluire vaguement sur la cheminée.Victor Hugo (1802-1885)
Dans cette cour était une voiture attelée de deux chevaux, sur l'un desquels était un postillon, et l'on voyait reluire dans l'ombre les cuirasses d'une douzaine de mousquetaires.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il suait de grosses gouttes, que l'on voyait d'en bas reluire au soleil sur ses tempes...Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Il faut au lait une grande propreté, et tout doit reluire chez une fermière qui sait son métier.Augustine Fouillée (1833-1923)
Et, pendant que les matelots s'empressent à faire reluire ses aciers et ses cuivres, il recommence de tracer son profond sillage sur la mer tranquille.Pierre Loti (1850-1923)
Comme il tenait encore l'une des bottes de son beau-frère, il se mit à la faire reluire, pour occuper son temps.Émile Zola (1840-1902)
Elle ne cachait point son aise, faisait reluire ses coquins d'yeux noirs, et relevait sa petite tête et sa grosse coiffe comme une poule huppée.George Sand (1804-1876)
Il était couvert de sueur, et on voyait reluire ses flancs vigoureux à chacun des élans de sa course.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RELUIRE » v. n.

Refleschir la lumiere. Tous les corps bien polis reluisent, parce qu'ils refleschissent toute la lumiere. Les diaphanes reluisent aussi, quoy qu'ils n'en refleschissent qu'une partie. Les diamans, les pierreries, n'ont l'avantage de reluire, que parce que leur dureté leur fait recevoir un plus beau poli. Tout reluit en cette maison, parce que tout y est bien propre, bien poli, bien frotté. L'or bruni est fort reluisant.
 
RELUIRE, se dit aussi figurément en Morale, des choses qui brillent, qui éclatent, qui ont grand avantage sur les autres. La doctrine, la vertu, reluisent à l'envi en ce saint Prelat. Les Saints reluisent là-haut dans la gloire. On voit reluire en ce jeune homme l'ancienne bravoure de ses ancestres.
 
On dit proverbialement, Tout ce qui reluit n'est pas or, pour dire, qu'il y a plusieurs hommes qui paroissent riches & gens de bien, qui ne le sont pas en effet.
Le mot du jour Mème Mème

Devenu incontournable dans la culture populaire numérique, le mot mème fait désormais intégralement partie de notre vie sur les réseaux sociaux, dans...

Albin Wagener 19/05/2021