étinceler

 

définitions

étinceler ​​​ | ​​​ verbe intransitif

Briller au contact d'un rayon lumineux. La mer étincelle au clair de lune.
littéraire Produire un éclat vif.
littéraire (choses abstraites) Avoir de l'éclat. Sa conversation étincelle d'esprit.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'étincelle / ro j'étincèle

tu étincelles / ro tu étincèles

il étincelle / ro il étincèle / elle étincelle / ro elle étincèle

nous étincelons

vous étincelez

ils étincellent / ro ils étincèlent / elles étincellent / ro elles étincèlent

imparfait

j'étincelais

tu étincelais

il étincelait / elle étincelait

nous étincelions

vous étinceliez

ils étincelaient / elles étincelaient

passé simple

j'étincelai

tu étincelas

il étincela / elle étincela

nous étincelâmes

vous étincelâtes

ils étincelèrent / elles étincelèrent

futur simple

j'étincellerai / ro j'étincèlerai

tu étincelleras / ro tu étincèleras

il étincellera / ro il étincèlera / elle étincellera / ro elle étincèlera

nous étincellerons / ro nous étincèlerons

vous étincellerez / ro vous étincèlerez

ils étincelleront / ro ils étincèleront / elles étincelleront / ro elles étincèleront

 

synonymes

étinceler verbe intransitif

éclairer, briller, chatoyer, flamboyer, luire, rayonner, resplendir, rutiler, scintiller, brasiller (littéraire), blinquer (familier, Belgique)

briller, pétiller, lancer des éclairs

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A mesure que nos yeux, reposés du soleil de dehors, se font à la pénombre intérieure, les diamants commencent d'étinceler partout.Pierre Loti (1850-1923)
On voit étinceler des piques à son faîte, et, à ses pieds, près des portes closes, rôder des sentinelles graves.Judith Gautier (1845-1917)
Le soleil entrant par la fenêtre le faisait étinceler comme la devanture d'une boutique d'orfèvrerie.Paul Bourget (1852-1935)
La lune faisait étinceler la toiture des vitres, et mettait de l'argent sur les ferrures.Louis Ulbach (1822-1889)
Tandis qu'il parlait ainsi, on voyait encore la rage étinceler dans ses yeux qui bientôt allaient se fermer pour toujours.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
A la station des voitures, dont le soleil fait étinceler les cuirs vernis, l'horloge du kiosque marque midi, et nous sommes le 1er juin.François Coppée (1842-1908)
Et, en effet, presque immédiatement au-dessous de la ligne des neiges, on voyait étinceler quelques fleurs d'un rouge vif.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
De sa fenêtre elle voit étinceler les bannières dans le vent, la foule serrée, tendue à la parole de son grand homme.Alphonse Daudet (1840-1897)
C'est comme une flamme légère qui court sur toutes les répliques pour les faire étinceler et reluire.Louis Maigron (1866-1954)
Un soleil d'avril, clair et joyeux, glissait sur les toits voisins, en faisant étinceler les vitrages.Émile Souvestre (1806-1854)
Une perle liquide qui vint étinceler au coin de sa paupière, couronna la série de tendres reproches déjà exprimés par le sens et l'inflexion qu'elle avait, imprimés à ses paroles.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Milady le regarda avec une de ces expressions terribles, particulières à son visage et qui manquaient si rarement leur effet ; la colère faisait étinceler ses yeux dans l'ombre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le vert jardin dormait sous le soleil qui faisait étinceler le marbre des statues et qui avivait les couleurs sur la façade peinte de la maison.Paul Bourget (1852-1935)
C'est le chant de départ du héros sûr de vaincre ; on croit voir étinceler son armure et entendre le bruit cadencé de ses pas.Hector Berlioz (1803-1869)
On continuait de monter, lorsque le chauffeur, à son tour, crut voir étinceler un feu rouge, au loin.Émile Zola (1840-1902)
Et si votre dureté ne veut pas étinceler, et trancher, et inciser : comment pourriez-vous un jour créer avec moi ?Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Elle dit ces dernières paroles avec des yeux qui se mirent à étinceler de la joie d'un coup bien frappé.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
En entrant, elle fut surprise de l'aspect luxueux de la vaste pièce ; les flambeaux, sur la table, faisaient briller et étinceler les argents et les ors des objets du service.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Et l'or des façades, terni par en bas, commence d'étinceler très clair à la hauteur des extravagantes corniches.Pierre Loti (1850-1923)
Cécile aimait cette lueur vague et capricieuse du feu qui s'éteint, se ravive pour étinceler et mourir encore.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESTINCELLER » v. n.

Briller, jetter de la lumiere qui semble avoir quelque mouvement, qui réjouït la veuë, & qui luy donne une espece d'éblouïssement. On distingue les estoiles fixes d'avec les Planetes, en ce que celles-là estincellent, & celles-cy non, si ce n'est vers l'horison, à cause des refractions. On dit aussi, que de beaux yeux & vifs estincellent, pour dire, qu'ils jettent de la lumiere. La colere, l'amour, l'esprit font estinceller les yeux. On dit aussi, que des diamants, des rubis & autres pierreries qui jettent du feu, estincellent. On le dit aussi des vers luisans, du phosphore ou de la pierre de Boulogne, & autres choses qui brillent, qu'on voit de nuit jetter des estincelles.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020