briller

 

définitions

briller ​​​ verbe intransitif

Émettre ou réfléchir une lumière vive. ➙ étinceler, luire, rayonner, resplendir. Le soleil brille. Briller de mille feux. ➙ scintiller. —  Faire briller des chaussures, des meubles, en les astiquant, en les cirant.
par extension Son visage brille de joie.
Se manifester, se distinguer avec éclat. Briller en société (➙ brillant). —  ironique Briller par son absence, la faire remarquer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je brille

tu brilles

il brille / elle brille

nous brillons

vous brillez

ils brillent / elles brillent

imparfait

je brillais

tu brillais

il brillait / elle brillait

nous brillions

vous brilliez

ils brillaient / elles brillaient

passé simple

je brillai

tu brillas

il brilla / elle brilla

nous brillâmes

vous brillâtes

ils brillèrent / elles brillèrent

futur simple

je brillerai

tu brilleras

il brillera / elle brillera

nous brillerons

vous brillerez

ils brilleront / elles brilleront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il peut briller, captiver le cercle qui l'entoure, et même tous ses contemporains, mais il n'ira pas à la postérité.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Pourtant, un jour enfin, le soleil se leva, déjà chaud, et se mit à briller.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Nous savions le moment du lever de toutes les étoiles et sur quelle cime chacune d'elles devait commencer à briller à son tour.George Sand (1804-1876)
J'ai essayé dans cette salle de briller sur des sujets classiques ; on m'a toujours ramené au coup de pied et à la parade.Jules Vallès (1832-1885)
La lumière de la modernisation ne peut briller que si l'on met un terme aux méthodes barbares issues d'un obscur passé.Europarl
Elle fut toujours pâle, et ses habitudes studieuses et modestes ôtèrent à son regard cet éclat continuel qu'acquièrent les yeux des femmes dont l'unique pensée est de briller.George Sand (1804-1876)
Oui, oui, je me rappelle que dans l'ombre où vous vous teniez caché, je vis briller des yeux pareils aux vôtres.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tu ne l'as pas dit ; mais dans tes yeux sombres et ensanglantés, si différens de ce que je les voyais auparavant, j'ai vu briller le regard du gladiateur.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Provis, qui, lui aussi, avait dormi, se leva au bruit que je fis, et en un moment je vis son coutelas briller dans sa main.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
De la rue, on voyait briller doucement dans la pénombre le ver luisant des lanternes dorées.Aimery de Comminges (1862-1925)
Elle était plus musicienne que tous ceux qu'elle feignait de faire briller, et dont elle se moquait intérieurement avec un ineffable sourire d'encouragement et de pitié.George Sand (1804-1876)
La jeune fille s'arrêta encore, et la larme que j'avais vue briller dans son œil, roula lentement sur sa joue.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Les carrosses étaient cahotés à travers les ornières, et le soleil faisait briller le cuir de leur toit.Eugène Demolder (1862-1919)
Ses lames sont tour à tour blanches, vertes, violettes, et les rochers, qui tout à l'heure faisaient briller leurs veines de mica, sont maintenant d'un noir d'encre.Anatole France (1844-1924)
Bientôt, aux lueurs intermittentes qu'elle vit briller dans la chambre de son frère, elle conclut qu'il cherchait à rallumer sa lampe.Prosper Mérimée (1803-1870)
Quoique ce portrait horrible me révoltai au point de me suffoquer, il me semblait y voir briller des traits d'une lumière accablante.George Sand (1804-1876)
Et il faut vivre, et s'habiller, et briller ; et rester au zénith tout le temps.Georges Darien (1862-1921)
Il n'a point l'ambition de briller ; il a celle d'être aimé, et peut-être n'en serait-il pas indigne s'il était bien connu.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les boutiques se fermaient, les lumières commençaient à briller aux fenêtres des étages supérieurs, annonçant que les voisins allaient se coucher.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Généreux esprit, sinon cœur d'élite, il n'avait jamais fait le mal que pour briller un peu plus.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRILLER » v. n.

Jetter de la lumiere, ou la refleschir. La Lune brille la nuit, & le Soleil de jour. les cristaux bien taillez brillent fort aux flambeaux.
 
BRILLER, se dit aussi de ce qui a de l'éclat, ou de vives couleurs. L'escarlatte brille plus que le gris ou le minime. les fleurs brillent dans cette prairie. cette femme a beaucoup brillé dans ce bal par sa beauté, par sa parure.
 
BRILLER, se dit aussi figurément en choses spirituelles & morales. Cet homme brille dans les compagnies par son esprit, par ses autres bonnes qualitez, il se fait distinguer, il paroist au dessus des autres. la premiere Scene de cette Tragedie est celle qui brille le plus. la liberalité est la vertu qui fait briller davantage. Balsac a dit d'un Conquerant, La gloire qui luy en revient pese pour le moins autant qu'elle brille.
 
BRILLER, terme de Chasse, se dit des chiens qui questent dans une plaine.
 
On appelle aussi Briller, Chasser de nuit aux oiseaux à la lumiere.
Déjouez les pièges ! « Une demi-heure » ou « une demie-heure » ? « Une demi-heure » ou « une demie-heure » ?

Consultez la règle complète de l'accord de l'adjectif demi.

28/10/2020