rémission

 

définitions

rémission ​​​ nom féminin

Action de remettre, de pardonner (les péchés). La rémission des péchés. ➙ absolution.
locution Sans rémission : sans indulgence, sans possibilité de pardon. Punir sans rémission.
Diminution momentanée (d'un mal). ➙ répit. Les rémissions de la douleur.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il m'a donc bien profanée et avilie sans rémission pour que je me rappelle encore son étreinte.Pierre Loti (1850-1923)
Ce double mouvement s'est pour ainsi dire affirmé sans rémission le jour où l'hérédité des fonctions taïkounales a été imposée au souverain.Charles de Montblanc (1833-1894)
En ce cas, nous sommes tous massacrés sans rémission, vous, moi, et peut-être aussi votre malheureuse mère.Stendhal (1783-1842)
Il accorda un entier pardon à la pauvre fille, estimant, disent les lettres de rémission, qu'elle avait souffert des supplices qui égalent, voire même surpassent la peine de sa condamnation.Anatole France (1844-1924)
Il demandait au ciel la rémission de ses péchés, la grâce d'une sainte vie, le mérite de la vie éternelle.Émile Zola (1840-1902)
Ailleurs, elle écume et gronde dans les rochers ; on entend là les imprécations de ceux qui sont damnés sans rémission.George Sand (1804-1876)
Il subira sa peine, sans la moindre rémission de tems, sans pardon et sans sursis : – c'est une chose décrétée.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
C'est que les hommes qu'une femme a empoignés par sa peau sont perdus sans rémission.Marc Elder (1884-1933)
En cela encore tu as émis une assertion téméraire et présomptueuse en prétendant avoir rémission de ton péché et tu penses mal touchant le libre arbitre.Anatole France (1844-1924)
Je réitère à mains jointes ma demande en rémission de ma gloire : point ; toute cette jeunesse refuse de me lâcher.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Avec l'abolition des délits commis, le gouverneur fit marcher une justice sans rémission pour les manquements nouveaux.Émile Vincens (1764-1850)
Dans cette rémission de l'individualité, les aspérités s'effacent ; les petites obstinations d'amour-propre, les susceptibilités, les rancunes, toute la mauvaise poussière dont la vie ternit l'âme, tombent.Auguste Angellier (1848-1911)
Cette troisième tempête de neige infiniment plus violente que celles dont ils ont précédemment subi l'assaut, dure huit jours entiers, sans un moment de rémission, c'est-à-dire jusqu'au 18 mai.Louis Boussenard (1847-1910)
Les députés allèrent à la cour : mais, instruite de cette démarche, elle se hâta, pendant que la députation était en route, d'envoyer la lettre de rémission.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Jusqu'ici les sépultures des saints, les fontaines et les grottes sacrées n'ont jamais agi que sur des malades atteints d'affections ou curables ou susceptibles de rémission instantanée.Anatole France (1844-1924)
C'est ce qu'on appelle en terme de juridique, le dol, et c'est le délit sans rémission, sans excuse.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Comme prêtre, il est avant tout le serviteur et le héraut de la miséricorde, du pardon de la rémission.Paul Gaffarel (1843-1920)
Et à la sienne aussi, je suppose, car, fît-il de son mieux, il égorgerait l'opéra sans rémission.Hector Berlioz (1803-1869)
Que la maladie soit aiguë ou chronique, qu'elle se montre dans un paroxysme ou durant une rémission, ce sont des différences de degré ; le fond demeure et se constate.Émile Blanche (1820-1893)
La géographie ne devrait pas déterminer si votre maladie va connaître une période de rémission ou va progresser.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REMISSION » s. f.

Pardon d'une offense. On obtient à confesse la remission de ses pechez.
 
REMISSION, se dit aussi des Lettres de grace expediées en la Grande Chancelerie, que le Roy accorde à ceux qui ont fait quelque meurtre, ou autre crime, quand on luy expose un cas où elles puissent avoir lieu. Elles sont scellées en cire verte en lacs de soye, & sont adressées à tous presents & advenir. Elles ne s'accordent que pour les cas qui requierent peine de mort, & en cela elles different du pardon, qui s'accorde pour des cas où il eschet une moindre punition corporelle ; & celles-cy se scellent en cire jaune à double queuë. Le nom de grace est general aux Lettres de remission, & de pardon.
 
REMISSION, signifie aussi, Relasche, moderation. C'est un homme ardent qui poursuit ses ennemis, ses parties sans remission, sans grace, sans relasche. Ce Medecin trouve quelque remission à sa fiévre, quelque moderation, quelque relaschement.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020