remorquer

 

définitions

remorquer ​​​ | ​​​ verbe transitif

Tirer (un navire) au moyen d'un câble. ➙ remorque (3); haler, touer.
Tirer (un véhicule sans moteur ou en panne). Dépanneuse qui remorque une voiture. —  au figuré, familier Traîner derrière soi. Il faut remorquer toute la famille !
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je remorque

tu remorques

il remorque / elle remorque

nous remorquons

vous remorquez

ils remorquent / elles remorquent

imparfait

je remorquais

tu remorquais

il remorquait / elle remorquait

nous remorquions

vous remorquiez

ils remorquaient / elles remorquaient

passé simple

je remorquai

tu remorquas

il remorqua / elle remorqua

nous remorquâmes

vous remorquâtes

ils remorquèrent / elles remorquèrent

futur simple

je remorquerai

tu remorqueras

il remorquera / elle remorquera

nous remorquerons

vous remorquerez

ils remorqueront / elles remorqueront

 

synonymes

remorquer verbe transitif

tracter, tirer, traîner

[un bateau] haler, touer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Beaucoup, pour ne pas attendre leur tour, se faisaient remorquer sur des troncs d'arbres ou des planches à peine liées ensemble.Amédée Thierry (1797-1873)
Elle en avait assez de remorquer ce gros homme ridicule.Daniel Lesueur (1854-1921)
La même force, qui enlève les matières de la fosse et les fait monter dans les tonneaux, est employée à remorquer ceux-ci et à les conduire en rase campagne.Ernest Deharme (1838?-1916)
Il n'y avait aucune barque disponible pour remorquer le promeneur solitaire, qu'un courant presque insensible emportait vers l'île, – déserte, hélas !Henry Gréville (1842-1902)
Les matelots lui indiquèrent une terre-plein à peu de distance, et ils s'offrirent à y remorquer les aéroplanes, ce qui fut accepté.Henry de Graffigny (1863-1934)
Elle n'eut pas de peine à remorquer une très-petite barque qui paraissait abandonnée aux flots.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Nous perdons toujours plus de terrain, et à la fin nous jetons l'ancre, dans l'espoir que le petit vapeur pourra voir nos signes de détresse et viendra nous remorquer.Ernest Michel (1837-1896)
Il a fallu attacher à la hâte, tout autour du ballon, des cordes d'équateur, destinées à remorquer l'appareil par des piétons.Gaston Tissandier (1843-1899)
Un autre jour, le capitaine d'un navire l'a harponné et a essayé de le remorquer...Jules Verne (1828-1905)
J'avais dès le premier instant du danger rappelé canots et chaloupes pour nous remorquer.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Il a ses fidèles, et, en somme, il n'est pas donné à tout le monde de remorquer derrière soi pendant trente ans une suite... au prochain numéro.Pierre Véron (1833-1900)
Le chanvre devient des cordages pour remorquer les bateaux dans les rivières, et de la ficelle pour les toupies et pour les cerfs-volants des enfants.Alphonse Karr (1808-1890)
Cette pointe lui paraissant l'extrémité de la côte au-dessous du vent, il n'était pas sûr au delà de trouver la terre assez avancée pour remorquer facilement.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Les goëlettes qu'on nous envoie ne peuvent nous atteindre qu'au bout de vingt-quatre heures, encore a-t-il fallu les remorquer, au risque de voir périr une partie de nos canotiers.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Voyez-vous comme ce gredin de brick est loin de la goëlette, avec les deux grelins qu'il a amarrés bout à bout pour nous remorquer !...Édouard Corbière (1793-1875)
Pendant ce temps, ce dernier faisait, remorquer l'appareil détérioré sous un hangar dont la porte fut refermée hermétiquement au nez des curieux désappointés.Henry de Graffigny (1863-1934)
Quant à cette machine volante, était-il donc possible qu'elle eût assez de force pour les remorquer ?Jules Verne (1828-1905)
Puisque le tug n'est pas revenu à son poste, j'en conclus qu'il va remorquer la goélette pendant ce voyage... peut-être aussi détruire les navires qui croisent sur ces parages ?...Jules Verne (1828-1905)
Mais il fallait chaque jour attendre la marée, et quand le vent n'était pas favorable, se faire remorquer, ou se touer le long du rivage.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020