renommé

définitions

renommé ​​​ | ​​​ , renommée ​​​ | ​​​ adjectif

Qui a du renom, de la renommée. ➙ célèbre, réputé.

synonymes

renommé, renommée adjectif

célèbre, connu, coté, fameux, illustre, populaire, prestigieux, de renom, réputé, qui fait parler de lui

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce matin même, un journaliste européen renommé m’a demandé si l’euro serait toujours là dans dix ans.Europarl
On m'y présentait beaucoup plutôt comme petite fille de magistrat et comme fille d'avocat renommé que comme femme d'architecte.René Boylesve (1867-1926)
Voilà une idée générale de la nature et des effets de ce fleuve si renommé chez les anciens.Charles Rollin (1661-1741)
C'est ainsi que nous trouverons des fabriques de plumes métalliques, des scieries, de nombreuses usines qui produisent un ciment très renommé.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Le chevalier sans peur et sans reproche partit avec six écus d'or dans une petite boursette pour devenir le plus brave et le plus renommé des capitaines.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
S'il est également renommé dans ces deux professions, on entrelace les rames et les lances, pour en faire une espèce de trophée.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
L'autre jour, j'ai reçu la lettre d'un universitaire renommé qui soulignait que les personnes qui remettent des rapports doivent souvent attendre des mois pour que l'on rembourse leurs frais.Europarl
Il est renommé par ses mines d'or ; mais on a fait des efforts inutiles pour y parvenir.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Nous y vîmes également une tout adorable jeune fille, rose à peine fleur, qui, dans ce séjour, travaillait le chant avec un renommé professeur italien.Jules Massenet (1842-1912)
Nous autres, ne tarissions pas en descriptions du couvent renommé où j'allais recevoir la meilleure éducation.René Boylesve (1867-1926)
Je n'étais pas moins renommé pour mon courage et mon habileté, et l'on avait l'opinion que j'étais capable de me dévouer en cas de besoin.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Ce district est renommé pour ses fromages, sa liberté, ses terres et son exemption de taxes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Son père était un peintre de voitures, renommé pour son vernis qui ne se crevassait jamais ; mais le fils avait trop de génie pour rester dans cette branche.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Enfin, je comptais sur cette curiosité qu'on éprouve généralement à voir de près les manières et les traits d'un artiste un peu renommé.George Sand (1804-1876)
A l'avenir, nul ne pourra être renommé membre du corps législatif, à moins qu'il n'ait quarante ans accomplis.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Voilà ce que c'est que de vous être consacré : je me suis renommé de vous, et j'ai été sauvé.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Tous les jours, après dîner, nous allions prendre le café dans ce pavillon, si renommé pour le goût et la richesse de ses ornemens.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Celui qui se distingue par le nombre et la bravoure des siens, devient glorieux et renommé, non-seulement dans sa patrie, mais encore dans les cités voisines.Jules Michelet (1798-1874)
Je me félicite, au surplus, d'avoir rencontré, à la suite de tous mes malheurs, un homme aussi renommé par l'intrépidité de son caractère que par l'humanité de son cœur.Édouard Corbière (1793-1875)
Il fallut men détacher, et désespérant de trouver ce que je cherchois, je consultai un sage fort renommé pour les connoissances quil avoit acquises par ses longues études.Guillaume Hyacinthe Bougeant (1690-1743)
Afficher toutRéduire
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique...

Julien Barret 26/05/2021