renom

définitions

renom ​​​ nom masculin

littéraire Opinion répandue dans le public (sur qqn ou qqch.). ➙ réputation. Un mauvais renom.
courant Opinion favorable et largement répandue. ➙ renommée. Acquérir du renom. —  locution adjective invariable En renom, de renom, réputé, célèbre.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour le présent, la ville se livre au commerce des toiles et elle a acquis, près des gourmets, un renom justifié par ses excellents pâtés de bécasses.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
La femme de bon renom, jambe cassée et à la maison, et la fille honnête, de travailler se fait fête.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Ils te voudront mal et te causeront des peines, comme ils ont coutume de faire, pour empêcher qu'on n'ait part à leurs profits et à leur renom.George Sand (1804-1876)
Le respect de la multitude diminue ; leur renom de sainteté s'affaiblit ; ils jettent dans l'autre plateau de la balance tant de fautes et de désordres qu'il devient prépondérant.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Les vieilles filles possèdent un fâcheux renom ; quantité d'écrivains ont été durs pour elles, et, généralement et malheureusement hélas !Albert Cim (1845-1924)
Voulez-vous, quand vous passerez la frontière, qu'on ne sourie plus à votre bon renom légendaire d'équité et d'humanité ?Émile Zola (1840-1902)
C'est un lourd fardeau à porter dans une cour que le renom d'une femme bel esprit.Astolphe de Custine (1790-1857)
J'ai vu des gens se troubler, ne pas pouvoir lui adresser un mot, tellement il leur en imposait, avec son grand renom de sévérité et de sagesse...Émile Zola (1840-1902)
Le jeune homme examina, par de discrètes œillades, cette femme qui lui parut en harmonie avec son renom ; elle ne trompait aucune de ses idées sur la grande dame.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le risque de voir d'autres entreprises voler leurs projets et leurs idées pose véritablement un gros problème aux sociétés de renom.Europarl
Or, je fus non pas flatté, c'est trop peu dire, mais vraiment glorieux de ce renom excentrique qui me tombait du ciel.Hector Berlioz (1803-1869)
Ceux qui parlaient ainsi s'acquirent un grand renom de modération, de prudence et de sagesse.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ils assiégent les presses, ils publient en toute hâte, ils escaladent le comptoir et quittent leurs échoppes : de belles demoiselles de province, des hommes de haut renom, quoi donc !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le rugissement du lion, – « le lion marche seul dans le désert, » – me semble une sorte de blague par laquelle il soutient le renom de son indépendance.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Favorisez mes desseins, je rendrai cette cité immortelle et libre, et le renom de notre famille, digne, plus digne aujourd'hui et pour jamais de ce que vous fûtes autrefois.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
S'il recommande d'avoir grand souci des bonnes manières, c'est avant tout parce que par elles nous acquérons un bon renom qui sert à notre avancement.Pierre Villey (1879-1933)
Et d'abord jusqu'à quel point le chat mérite-t-il le renom de savoir revenir au logis aimé, aux lieux de ses ébats amoureux, sur les toits et dans les greniers ?Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Ce n'est donc pas pour ce qui miroite au regard de tant d'autres, le renom, les honneurs à acquérir qu'il travaille, puisque ces avantages lui paraissent définitivement refusés.Gustave Coquiot (1865-1926)
Ne serait-il pas venu jusqu'à nous, s'il s'était montré, dans la suite, digne de son renom ?Charles Anglada (1806-?)
La compagnie qu'il lui donne est celle des hommes les plus lettrés, les plus en renom de son temps.Marie d'Agoult (1805-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RENOM » s. m.

Estime bonne ou mauvaise qu'on a acquise dans l'opinion des hommes. Athenes & Lacedemone étoient des villes de grand renom. On choisit des gens de bon renom pour mettre dans les Prelatures. Les Commissaires ont droit de chasser les femmes de mauvais renom, qui ont le renom de débaucher des filles.
 
On dit proverbialement, Il a beau se lever matin, qui a le renom de dormir la grasse matinée.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020