renversement

 

définitions

renversement ​​​ nom masculin

Passage en bas de la partie haute. Le renversement d'une image. —  Musique Renversement d'un accord : état d'un accord dont la fondamentale ne se trouve pas à la base (ex. sol, do, mi en do majeur).
Passage à un ordre inverse. Le renversement de la marée.
Changement complet en l'inverse. Le renversement de la hiérarchie. Renversement de situation. ➙ retournement.
Fait de renverser, de jeter bas. Renversement d'un régime. ➙ chute.
Rejet en arrière (d'une partie du corps).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Par un renversement singulier, les sujets en étaient venus à prendre compassion de leur souverain.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
La souveraineté du peuple, la liberté, l'égalité, le renversement de toute subordination, le droit à toute sorte d'autorité : quelles douces illusions !Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Nous sommes la providence morale, des anges gardiens : il rêve pour nous l'affranchissement par le renversement d'une loi naturelle.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Par un légitime renversement de la nature de l'homme, il ne se trouve pas que l'ennui, qui est son mal le plus sensible, soit son plus grand bien.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Le nombre de carences de la directive, le non-règlement du renversement de la charge de la preuve et l'absence de réglementations des prestations financières exigent des améliorations substantielles.Europarl
Il s'anima et nous fit un morceau sur le droit imprescriptible des nations de s'opposer au renversement de leurs institutions et de châtier les rois parjures.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Les uns réclament le renversement de la charge de la preuve à cor et à cri.Europarl
Et l'on est arrivé, en suivant leurs traces, à cet étrange renversement des principes : favoriser le travail aux dépens de ses résultats.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Les officiers en non-activité, assez malheureux par la misère à laquelle ils étaient réduits, par le renversement de leur carrière, étaient abreuvés de dégoûts et d'humiliations.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il fallait convenir qu'on voulait autre chose, et qu'on avait le projet d'un renversement de constitution.Adolphe Thiers (1797-1877)
Est-ce à lui d'en faire, lorsque celui qui médite le renversement de ce qu'il a sanctionné s'en abstient ?Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Bref, il faut maintenant mener le dur combat du renversement de la détérioration environnementale, aussi bien dans les pays développés que dans les pays en voie de développement.Europarl
Il n'est même pas question d'un renversement de la charge de la preuve, mais d'un simple aménagement.Europarl
Et si je ressuscitais pour sa confusion et le renversement de son espoir, à quelle fin terrible, et cette fois certaine, sa fureur ne me vouerait-elle pas ?Daniel Lesueur (1854-1921)
La pudeur, la honte, par un singulier renversement des rôles, elles se trouvaient, elles étaient visibles chez celui pour qui je les avais abdiquées !René Boylesve (1867-1926)
Le bouillant jeune homme voulait le renversement de la puissance bourgeoise, et son idéal était de combattre pour en hâter la chute.George Sand (1804-1876)
Mais fut-elle, suivant l'assertion de certains écrivains, reçue comme un signe précurseur du renversement de l'échafaud ?Ernest Hamel (1826-1898)
Il est plus facile d'obtenir le maintien d'une réforme déjà réalisée que le renversement d'un abus.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On ne voyait plus le salut public que dans le renversement de l'homme dont l'ambition avait amené de si grands désastres.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
A aucune époque (c'est une justice qu'il peut se rendre), il n'a regardé le renversement comme un but ; mais il l'a toujours accepté comme une chance.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RENVERSEMENT » s. m.

Grand changement, desordre qui met les choses on desordre, sens dessus dessous. Le renversement des Estats, des grandes fortunes, vient d'une punition de Dieu. La guerre est cause du renversement des loix, de la police.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020