roc

définitions

roc ​​​ nom masculin

littéraire Rocher.
Le roc : matière rocheuse et dure. Corniche taillée dans le roc. ➙ roche.
par métaphore ou au figuré (Symbole de dureté, de solidité) Un homme dur, ferme, solide comme un roc. —  C'est un roc !

synonymes

roc nom masculin

pierre, caillou, roche, rocher

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vaine illusion, et fugitive comme ces flots qui lavent en passant les pieds du roc où l'on creusera bientôt ma tombe.Joseph Marmette (1844-1895)
Des haussières furent suspendues à l'avant et à l'arrière du grab, et, avec une peine inouïe, nous réussîmes à les attacher au roc.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Les deux jeunes gens samusèrent à regarder cet individu qui, en effet, paraissait identifié avec le roc sur lequel il était assis.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
C'est tout simplement une petite bosse de la falaise ; et, sur les étroites corniches du roc, des têtes d'oiseaux se montrent, qui regardent les barques.Guy de Maupassant (1850-1893)
Entre ces pierres, on trouve d'autres morceaux de roc qui paraissent composés de très-petites parcelles de fer, dont ils montrent en effet la couleur.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
En prenant place parmi vous, je prétends rester moi-même, c'est-à-dire volontaire, tranchant comme un sabre et ferme comme un roc.Octave Uzanne (1851-1931)
Pour moi, j'aimerais mieux avoir à compter, pendant toute la durée du voyage, sur un terrain solide, qu'il fût fait de roc ou de glace.Jules Verne (1828-1905)
Si dans les endroits qu'il fréquente il trouve des rochers et des cavernes, c'est sous le roc qu'il creuse son domicile.René Martin (1846-1925)
Il se trouva que le roc et ses alentours abritaient à peine quelques groupes ferromagnétiques de la plus petite taille.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Mais vainement elle y employa toutes ses forces ; sous ses petites mains, le grand coffre de chêne ne s'ébranla pas plus qu'un roc sous le souffle du soir.Hector France (1837-1908)
Voilà la mare creusée dans le roc vif au pied du toit pour recueillir l'eau des pluies et arroser le jardin l'été !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Une extraordinaire fièvre le soutenait, le jetait en avant, d'une solidité de roc, les yeux pareils à des tisons, la face exaltée, couverte de sueur.Émile Zola (1840-1902)
Celle-ci, qui couronne un fort, assise bien tranquillement sur un bon et ferme roc, peut sourire de tous les orages.Jules Michelet (1798-1874)
Je m'arrêtai, et pendant plus d'une heure je restai assis sur un quartier de roc.Hector Malot (1830-1907)
Il était en pleine vue, assis sur un roc avancé ; les pieds pendants ; les coudes sur les genoux ; le corps penché en avant, dans lattitude des pécheurs de profession.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
On ne voyait plus ni sa tête, ni ses pattes, et il était immobile comme un roc.Jules Verne (1828-1905)
Les bras qui creusèrent le roc reposent maintenant sous les cryptes profondes qu'ils baigneront de leurs sueurs.George Sand (1804-1876)
Il descendit à moitié chemin par un sentier à peu près taillé dans le roc – et me jeta une corde au moyen de laquelle j'allai le rejoindre.Alphonse Karr (1808-1890)
J'ai fait tailler dans le roc une avenue qui aboutit à la grande route, auprès de la porte de la ville.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Les escaliers sont taillés dans le roc, et les cheminées placées sous des ventilateurs naturels.Henry de Graffigny (1863-1934)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ROC » s. m.

Masse ou veine de pierre dure. Le chasteau de Pierre Encise est sur un roc. Ce bastiment ne perira pas par les fondemens, il est fondé sur le roc. Cette ville est difficile à assieger, tout le terrain est de roc, on n'y peut creuser de trenchées. Le roc vif est la pierre la plus solide de la carriere, qui n'en a point été détachée.
 
ROC, se dit figurément en choses morales. L'esprit, la constance de cet homme est un roc dont la fermeté a été inébranslable.
 
ROC, est aussi le nom d'une piece du jeu des Eschecs, qu'on appelle autrement la Tour, qu'on pose aux extremités du jeu, & qui ne se remuë qu'à angles droits. On donne eschec & mat avec le Roy & le Roc.
 
En termes de Marine on appelle roc d'issas, ce qui est la même chose que le sep de drisse. Voyez à son ordre.
 
ROC, en termes de Blason, se dit aussi d'un meuble dont on charge les Escus, qui represente un Roc d'eschecs, à la reserve que la partie d'enhaut est figurée avec deux crocs en forme de crampons, qui ont leurs pointes tendantes vers le bas. De Roquelaure porte d'azur à trois rocs d'argent.
 
ROC, est aussi le fer morné d'une lance de tournoy, ou recourbé à la maniere des croix ancrées.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020