Email catcher

rusticité

Définition

Définition de rusticité ​​​ nom féminin

littéraire Manières rustiques. Caractère rustique.

Synonymes

Synonymes de rusticité nom féminin

grossièreté, lourdeur, rustrerie, balourdise (familier)

[Agriculture] résistance, robustesse

Exemples

Phrases avec le mot rusticité

Le matériel russe – acquis avant la guerre ou livré depuis – a affirmé sa rusticité.Revue internationale et stratégique, 2018, Pierre Santoni (Cairn.info)
Mais la pratique et la rusticité françaises ont un prix : la priorité donnée aux opérations crée des inégalités, particulièrement dans l'introduction des matériels.Stratégique, 2014, Christophe Rial (Cairn.info)
Ce serait admettre que la rusticité de l'outil a pour conséquence la perfection du travail.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Ils sont produits sur place à partir des pieds mères, vérifiés pour leur rusticité et la qualité de leurs fruits.Ouest-France, 29/10/2017
C'est rusticité que de donner de mauvaise grâce : le plus fort et le plus pénible est de donner ; que coûte-t-il d'y ajouter un sourire ?Jean de La Bruyère (1645-1696)
Malgré la rusticité de ce concert, je ne puis dire combien j'en fus agréablement affecté.Hector Berlioz (1803-1869)
Il arriva dans cette ville immense par l'ancienne entrée, qui était toute barbare, et dont la rusticité dégoûtante offensait les yeux.Voltaire (1694-1778)
Qu'importe, cette déception n'altère en rien la volonté de ces marins côtiers dont la détermination n'a d'égal que la rusticité de leurs coques.Ouest-France, 09/09/2016
Les marais sont confrontés au développement d'espèces invasives, notamment en milieu aquatique, qui peuvent remplacer, voire éradiquer la végétation d'origine, grâce à leur rusticité.Ouest-France, 26/12/2019
Je n'en savais qu'une seule qui eût cette rusticité vivante.Anatole France (1844-1924)
En effet, ceux-ci ont une croissance et une rusticité meilleures que celles des sujets de franc pied (issus de semis).Annales de géographie, 2011, Yves Petit-Berghem (Cairn.info)
Les plantes sont dépeintes en long, en large et en travers : photo, description, période de floraison, rusticité et sous-continent d'origine.Ouest-France, Juliette BROSSAULT, 06/07/2021
Elle trouve dans ses ascensions d'autres satisfactions, très intimes, comme l'épreuve de la rusticité et du dépouillement.Ouest-France, 19/04/2021
En fait, contre le froid, le meilleur conseil est de vérifier la rusticité de la plante à l'achat.Ouest-France, Jeróm FOUQUET, 16/02/2021
Et cette rusticité, quoique captée sur le vif, devient alors synonyme de uetustas, i.e. d'une façon obsolète et démodée de s'exprimer.Langages, 2017, Colette Bodelot (Cairn.info)
Ils ne sont pas jaloux de nos succès, car ils savent que cette efficacité s'acquiert grâce à une rusticité dont ils ne sont plus capables.Géoéconomie, 2013, Patricia Adam, Alexandre Schoepfer (Cairn.info)
Il s'endurcissait bravement à la pauvreté des auberges, à la rusticité des couettes de balle d'avoine.M. Maryan (1847-1927)
Elles se caractérisent par leur rusticité et leurs couleurs ternes.Spirale, 2002, Karine Vandroux (Cairn.info)
C'est une volaille typiquement normande, réputée pour sa rusticité et facilement identifiable avec son plumage intégralement noir nuancé de reflets verts.Ouest-France, 18/12/2017
Comme je m'inquiétais de ma rusticité, il m'assura qu'il n'y paraissait pas quand je voulais, et qu'il ne s'agissait que de vouloir toujours.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RUSTICITÉ s. f.

Qualité de ce qui est rustique, qui a l'air grossier, incivil & mal poli. Ses manieres d'agir ont encore beaucoup de rusticité, sentent l'education de la campagne.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022