Email catcher

sabbat

Définition

Définition de sabbat ​​​ nom masculin

Repos que les juifs doivent observer le samedi, jour consacré au culte divin. syn. shabbat ​​​ , chabbat ​​​ .
Assemblée nocturne et bruyante de sorciers et sorcières, au Moyen Âge.

Synonymes

Synonymes de sabbat nom masculin

[vieilli] tapage, chahut, sarabande, tintamarre, tohu-bohu, vacarme, boucan (familier), raffut (familier), ramdam (familier)

Exemples

Phrases avec le mot sabbat

Même la loi du sabbat comporte une interdiction d'exercer la contrainte sur autrui, une demande de libérer cette oppression.Cahiers Sens public, 2010, Josette Larue-Tondeur (Cairn.info)
La nuit, un tapage infernal laissait penser à un ténébreux sabbat.Ouest-France, Marie LENGLET, 29/10/2019
À première vue, en tombant dans cette assemblée, on songe aux conventicules et aux sabbats.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il lui affirme qu'il doit se rendre, dans un quart d'heure, à une messe ou à un sabbat (messe noire), selon les versions.Ouest-France, Lena GUILLAUME, 29/07/2019
Depuis vingt-quatre heures, ce sabbat ne cesse pas un instant, et a troublé, je pense, tous les sommeils.Dorothée de Dino (1793-1862)
Les censeurs imaginent des sabbats orgiaques où d'autres, plus tard, évoqueront des cérémonies païennes.Cahiers du Genre, 2016 (Cairn.info)
On y trouve l'amplitude maximale des visées sabbatiques, une promesse de tout ce dont le sabbat est porteur.Nouvelle revue théologique, 2020, Alexis Leproux (Cairn.info)
Mais en va-t-il de même du troisième commandement concernant la sanctification du sabbat qui est à tournure positive ?Revue d'éthique et de théologie morale, 2017, Dominique Foyer (Cairn.info)
En prendre conscience le conduira à quitter le sabbat, à courir la sauver, comme il le tentera, hélas, trop tard.Diogène, 2017, Évanghélia Stead (Cairn.info)
Principe en arrière-plan du commandement du sabbat, et par là des divers champs du droit.Revue d'éthique et de théologie morale, 2018, Jean-Marie Carrière (Cairn.info)
Il ajoute qu'elles s'en retournèrent et achetèrent des aromates le soir même afin d'observer le repos du sabbat.Nouvelle revue théologique, 2018, Jean Radermakers (Cairn.info)
Ces folies sont comme entassées dans un rêve qui les résume toutes ; nous avons nommé le sabbat.Charles Louandre (1812-1882)
Ce déplacement du sabbat dans le temps et dans l'espace n'a pas été sans susciter de nombreux débats parmi l'élite savante.Annales, 2013 (Cairn.info)
Le jour du sabbat, où est prescrit le repos, qu'est-il permis de faire ?Revue d'éthique et de théologie morale, 2010, Christophe Pichon (Cairn.info)
Les chapitres 6-8 maintiennent le conflit en suspens dans le mouvement narratif et la controverse juridique sur le sabbat n'est pas encore véritablement résolue.Recherches de science religieuse, 2005, Michèle Morgen (Cairn.info)
Mais tout, au sabbat, devait se faire à rebours, à l'envers.Jules Michelet (1798-1874)
Or ça, finis ton charme, ou je vas donner la chasse à ton sabbat.George Sand (1804-1876)
Si je cherchais une image du sabbat, je ne la voudrais ni meilleure ni pire.Victor Hugo (1802-1885)
C'est dans la lutte qu'ils reviennent ainsi faire le sabbat.Arsène Houssaye (1815-1896)
Un juge est envoyé par la couronne dans une petite paroisse paisible pour enquêter sur six jeunes femmes soupçonnées d'avoir pratiqué le sabbat dans une forêt.Ouest-France, 13/09/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SABBAT s. m.

Le septiéme jour de la semaine, qui étoit festé par les Juifs en memoire de ce que Dieu se reposa le septiéme jour aprés l'ouvrage de la creation. Les Juifs se scandalisoient de ce que les Apostres espluchoient des espics le jour du Sabbat. Dans le Breviaire on appelle encore Sabbat, la septiéme Ferie, où on fait l'Office de la Vierge. C'est le jour qu'on appelle autrement le Samedy. Ce mot est purement Hebreu, & signifie cessation, ou repos.
 
SABBAT, signifie aussi l'assemblée nocturne qu'on croit que les Sorciers font le Samedy, où on dit que le Diable paroist en forme de bouc, autour duquel ils font plusieurs danses & ceremonies magiques, amplement descrites dans les livres de Demonomanie. Les vieilles croyent aller au Sabbat sur un manche de balay, & sortir par la cheminée, aprés s'être graissées de quelques drogues soporatives.
 
SABBAT, se dit aussi par extension, d'un grand bruit, d'une crierie telle qu'on s'imagine qu'on fait au Sabbat. Voilà les chats qui commencent leur sabbat dans les gouttieres. Quand cet yvrogne revient du cabaret, il bat sa femme, il fait un beau sabbat. Si vôtre femme découvre cette galanterie, elle vous fera un beau sabbat.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022