tapage

 

définitions

tapage ​​​ nom masculin

Bruit violent produit par un groupe de personnes. ➙ boucan, chahut, potin, raffut, vacarme. Un tapage infernal. —  Droit Tapage nocturne.
au figuré Esclandre, scandale. Faire beaucoup de tapage autour d'une affaire. ➙ bruit, publicité.
 

synonymes

tapage nom masculin

vacarme, chahut, charivari, tintamarre, tohu-bohu, train (vieux ou Québec), barouf (familier), bastringue (familier), bazar (familier), bordel (familier), boucan (familier), chambard (familier), foin (familier), pétard (familier), potin (familier), raffut (familier), ramdam (familier), sabbat (familier), tam-tam (familier), tintouin (familier)

scandale, désordre, esclandre, éclat (vieilli ou littéraire), foin (familier)

battage, bruit, publicité, ramdam (familier), tam-tam (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors, les cris et le tapage des rameurs sont insupportables, même pour une personne en bonne santé.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Dans ce soupçon, il se leva, alluma sa lampe à bec, et s'avança du côté d'où venait le tapage.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Si mon entrée a fait un peu de tapage, jen demande bien pardon à la cour...Gaston Leroux (1868-1927)
Mais le bruit cesse comme il a commencé ; ce charmant tapage s'envole avec la fraîcheur ; le soleil se montre, tout se tait.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Il grandit, tout est tapage autour de lui, il excite les querelles non-seulement entre les domestiques, mais entre ses parents.Saintine (1798-1865)
Ils aiment le vin et le tapage, les duels et les rixes ; et quelque beau matin on apprend qu'ils ont disparu sans avoir payé leur note.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Elle le renvoyait d'ordinaire à la cuisine, sachant que le bruit des hachoirs, la chanson des graisses, le tapage des marmites, l'égayaient.Émile Zola (1840-1902)
Il faut, pour lui tenir compagnie et l'empêcher d'être seule, le jeu et le tapage d'animaux familiers.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je vis alors que c'étaient des hommes qui faisaient tout ce tapage ; ils secouaient différents objets, tapaient dessus, soufflaient dedans et paraissaient se donner beaucoup de peine.Judith Gautier (1845-1917)
Frédéric la parcourait des yeux, en se rappelant le tapage de l'autre nuit, lorsqu'il remarqua au milieu, sur la table, un chapeau d'homme, un vieux feutre bossué, gras, immonde.Gustave Flaubert (1821-1880)
Puis le tapage s'éteignit soudain sur l'autre rive, et elle disparut là-bas, avant qu'on se fût rendu compte.Daniel Lesueur (1854-1921)
Elle était à sa toilette, lorsque le tapage que nous faisions l'avait épouvantée, et elle accourait voir...Émile Gaboriau (1832-1873)
C'est une petite villa très jolie, un peu trop près peut-être de la mer, qui se permet de faire trop de tapage pour mon goût particulier.Prosper Mérimée (1803-1870)
Ils s'enfermaient avec le comte et le tapage de leurs disputes emplissait toute la maison.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dès que nous marchions, en effet, quoique le sol fût très doux, le bruit de nos pas faisait tapage.Paul Féval (1816-1887)
Et violemment il s'enfonçait dans ses couvertures pour se garantir contre le tapage du dessus.Alphonse Daudet (1840-1897)
Puis il emmenait la dame ou parfois allait avec elle se joindre au tapage du salon voisin.Émile Zola (1840-1902)
Il y avait bien de cela dix-huit bonnes années, et même il faisait un fameux tapage parce qu'on lui avait donné un lit trop court.Gustave Flaubert (1821-1880)
D'ailleurs, s'il y a mauvaise foi avec nous, je suis disposé à faire un tapage de tous les diables.Émile Zola (1840-1902)
Duretour alors partait en hâte chercher les nouvelles et les machines neuves reprenaient leur tapage.Marguerite Audoux (1863-1937)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020