Email catcher

sape

Définition

Définition de sape ​​​ nom féminin

Tranchée ou fosse creusée sous une construction pour la faire écrouler.
Action de saper. Travaux de sape. au figuré Faire un travail de sape. ➙ saper (2).

Définition de sape ​​​ nom féminin

familier Les sapes, la sape : les vêtements. ➙ fringue.

Synonymes

Synonymes de sape nom féminin

vêtement(s), habillement, fringue(s) (familier)

Exemples

Phrases avec le mot sape

Ce qui met l'individu au centre de l'action et de la réflexion, c'est le travail de sape que la modernité a réalisé sur les collectifs.Pensée plurielle, 2005, Élisabeth Prieur, Emmanuel Jovelin (Cairn.info)
De même, la très forte concentration de personnes pauvres sape, en raison de la progressivité de l'impôt, la base fiscale de la municipalité.Hérodote, 2009, Allan Popelard (Cairn.info)
Parce que l'inaction face à l'urgence climatique n'est pas que le fruit du travail de sape des climatosceptiques, elle se joue aussi dans notre cerveau.Géo, 07/01/2022, « Les émotions du changement climatique : comment y faire face »
Elle contribue à faire vaciller les esprits déjà bien affaiblis par un lent et continu travail de sape.L'information psychiatrique, 2018, Michel David (Cairn.info)
Elle a activé un mécanisme de sape de la coalition au pouvoir en la discréditant dans le domaine dans lequel elle est la plus forte.Europarl
Et ce travail de sape est encore plus efficace lorsque ces intellectuels se trouvent au chômage : il s'agit donc de la trahison des clercs.Revue économique, 2015, Jean-Pierre Potier (Cairn.info)
Le travail de sape des locaux finissait toutefois par payer.Ouest-France, Maxime Klein, 08/04/2018
L'inaction face à l'urgence climatique n'est pas uniquement le fruit du travail de sape des climatosceptiques, elle se joue aussi dans notre cerveau.Géo, 07/01/2022, « Les émotions du changement climatique : comment y faire face »
Aimer son boulot n'empêche pas la routine de faire son travail de sape.Capital, 11/02/2013, « Quatre idées simples pour embellir votre quotidien au travail »
Après tout, il avait fait le travail de sape bien plus tôt.Ouest-France, 12/05/2014
La tranchée, les épaulements, la sape et la mine.Victor Hugo (1802-1885)
Il faudrait la sape et la mine pour aller plus loin.Adolphe Thiers (1797-1877)
Et c'est là que la haine a commencé son travail de sape.Revue française de psychanalyse, 2021, Clarisse Baruch (Cairn.info)
Celle-ci a disparu, et la mer fait un travail de sape sous la digue.Ouest-France, 12/12/2020
La mer, par la suite a fait son travail de sape, pour finir par en emporter la moitié.Ouest-France, 30/06/2020
Petit souci : le travail de sape du ruissellement de l'eau.Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 05/01/2018
Dans le mouvement de création qui lui est propre, la sape des vérités est sans condition.Lignes, 2005, Lina Franco (Cairn.info)
En opérant depuis des semaines un travail de siège et de sape de l'institution présidentielle.Ouest-France, Laurent Marchand, 29/05/2018
L'arrière-pensée du pouvoir rencontre dans la sape l'arrière-pensée du peuple.Victor Hugo (1802-1885)
Ils n'avaient que trois moyens pour enlever de vive force une place fermée : l'escalade, la sape, le bris des portes.Gaston Maspero (1846-1916)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SAPPE s. f.

Ouverture qu'on fait au pied d'un mur pour le faire tomber tout d'un coup faute d'appuy. On vient bien plûtost à bout de demolir les murs espais des vieux chasteaux par la sappe, qu'avec le marteau. Ce mot vient de sapa. Voyez Menage.
 
SAPPE, en termes de Guerre, se dit d'un travail qu'on fait sous terre pour la descente d'un fossé, & pour l'attaque d'une place. C'est un enfoncement qu'on fait dans les terres en les taillant par eschelons de haut en bas audessous du corridor, qu'on pousse jusqu'au bas du fossé, quand il est sec ; & jusqu'à fleur d'eau, quand il en est plein.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.