Email catcher

saper

définitions

saper ​​​ verbe transitif

Détruire les assises de (une construction) pour faire écrouler.
au figuré Attaquer les bases, les principes de (qqch.) pour ruiner progressivement. ➙ ébranler, miner. familier Il m'a sapé le moral.

se saper ​​​ verbe pronominal

familier S'habiller. —  au participe passé Être bien sapé.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me sape

tu te sapes

il se sape / elle se sape

nous nous sapons

vous vous sapez

ils se sapent / elles se sapent

imparfait

je me sapais

tu te sapais

il se sapait / elle se sapait

nous nous sapions

vous vous sapiez

ils se sapaient / elles se sapaient

passé simple

je me sapai

tu te sapas

il se sapa / elle se sapa

nous nous sapâmes

vous vous sapâtes

ils se sapèrent / elles se sapèrent

futur simple

je me saperai

tu te saperas

il se sapera / elle se sapera

nous nous saperons

vous vous saperez

ils se saperont / elles se saperont

actif

indicatif

présent

je sape

tu sapes

il sape / elle sape

nous sapons

vous sapez

ils sapent / elles sapent

imparfait

je sapais

tu sapais

il sapait / elle sapait

nous sapions

vous sapiez

ils sapaient / elles sapaient

passé simple

je sapai

tu sapas

il sapa / elle sapa

nous sapâmes

vous sapâtes

ils sapèrent / elles sapèrent

futur simple

je saperai

tu saperas

il sapera / elle sapera

nous saperons

vous saperez

ils saperont / elles saperont

synonymes

saper verbe transitif

attaquer, affouiller, creuser, éroder, excaver, miner, ronger

abattre, affaiblir, battre en brèche, défaire, démolir, détruire, dévaster, ébranler, miner

saper le moral de

décourager, démoraliser, couper bras et jambes à (familier)

saper se verbe pronominal

s'habiller, se couvrir, se vêtir, se fringuer (familier), se nipper (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ont ainsi sapé vigoureusement la légende impériale et le chauvinisme.Pierre Véron (1833-1900)
Dans les sociétés démocratiques, les droits doivent être défendus sans faiblir et non sapés.Europarl
Ayant vécu de l'intérieur les actes de rébellion qui ont sapé l'autorité de son prédécesseur, il en a tiré les conséquences.Ouest-France, Thierry RICHARD, 24/04/2018
Le gigantisme économique sape toute vie : humaine, végétale et animale !Ouest-France, 09/05/2015
Le gouvernement thaïlandais a franchi une nouvelle étape pour saper le mouvement pro-démocratie qui secoue le pays depuis juillet.Ouest-France, Magalie LETISSIER, 25/11/2020
Sa femme évidemment sapait notre amitié ; et peu à peu il m'éloigna de chez lui ; et nous avons cessé de nous voir.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cette évolution engendre la peur, qui est susceptible de saper la confiance des consommateurs.Europarl
Si elle n'a pas donné les résultats qu'on était en droit d'attendre, on n'en travaillera que plus vaillamment à saper la banquise.Louis Boussenard (1847-1910)
Un second boulet sapa le grand mât de l'ennemi, trois autres coups non moins heureux mirent bas sa haute mâture.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Cela, nous le refusons catégoriquement car cela saperait la garantie du maintien de la convention.Europarl
Ils parlaient de l'ancienneté et de la légitimité de leurs droits à des hommes qui avaient sapé la base de tous les droits.Adolphe Thiers (1797-1877)
Nous avons toutefois semé des embûches telles que la législation complexe en matière de brevets, qui sape notre compétitivité.Europarl
Sapé de son poil et de son énergie, il ne peut plus chasser et se rapproche parfois des habitations en quête de nourriture.Ouest-France, Blandine LE TAN, 31/08/2020
Des élus ont été accusés de saper les négociations à des fins électoralistes.Ouest-France, 20/03/2018
Je ne recommencerai pas à saper le gouvernement que je veux fonder : c'est assez d'une fois.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
A-t-on l'intention de sacrifier complètement cette génération en venant saper même ses études ?Ouest-France, 30/11/2020
À gauche, l'immigré est plutôt considéré comme un agent de la mondialisation qui vient saper le système social national.Ouest-France, 15/04/2019
Depuis, les grandes marées de septembre ont à nouveau sapé la falaise en plusieurs endroits.Ouest-France, 04/01/2021
Le but : saper les sources et les discours dominants des médias occidentaux.Ouest-France, 26/10/2015
En sapant l'autorité d'un mouvement qui n'en a toujours pas, elle ravive le spectre de la division qui semblait écarté.Ouest-France, Stéphane Vernay, 04/09/2019
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SAPPER » v. act.

Creuser sous un mur, en destruire le pied ou le fondement pour le demolir & le faire cheoir tout d'un coup. Quand on ruine les fortifications d'une ville, on en vient bientost à bout par la sappe. On sappe les rochers qu'on veut faire sauter & renverser. On dit aussi, qu'un ruisseau, une riviere, ont sappé un mur, quand peu à peu ils en ont ruiné ou endommagé les fondements.
 
SAPPER, se dit figurément en Morale, & signifie, Destruire les fondements de quelque chose. Si vous destruisez la Loy Salique, vous sappez les fondements de la Monarchie. Ceux qui nient l'immortalité de l'ame sappent la Religion par ses fondements. On sappe la doctrine des Heretiques, en leur demandant des passages formels de l'Ecriture qui l'establissent.
 
SAPPÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Mettre du baume au coeur Mettre du baume au coeur

Dans l’ancienne médecine, le baume était un calmant.

21/12/2021