Email catcher

satanique

Définition

Définition de satanique ​​​ adjectif

De Satan ; inspiré par Satan. ➙ démoniaque, diabolique. Culte satanique.
Qui évoque Satan, est digne de Satan. ➙ infernal. Une ruse satanique.

Synonymes

Synonymes de satanique adjectif

méchant, pervers

démoniaque, diabolique, infernal, méphistophélique (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot satanique

Écarté du giron des soins, le sujet satanique porte une plaie profonde.Che vuoi ?, 2009, Jean-Pierre Lehmann (Cairn.info)
Comment ces forces sataniques préparent la fin de genre humain.Revue d'histoire de la Shoah, 2004, Pierre-André Taguieff (Cairn.info)
C'est là le renversement satanique de nos systèmes politiques et le dépassement de l'archaïque par le satanique.Cités, 2013, Stéphane Vinolo (Cairn.info)
Un dossier dans lequel les gens imaginent des égorgeurs de lapins, de manière presque satanique et qui devient une affaire de chiens rôdeurs, ce n'est pas anecdotique, mais c'est cocasse.Ouest-France, Cédric ROGER-VASSELIN, 14/07/2021
L'image du chien satanique est mêlée à la superstition, au besoin de références surnaturelles quand les faits ne peuvent pas être expliqués de façon rationnelle.Sociétés & Représentations, 2009, Lidia Morales Benito (Cairn.info)
Il traduisait la plaintive chanson des grandes girouettes en un rire satanique.George Sand (1804-1876)
Ce pouvoir de description demeure néanmoins le principal critère lorsqu'il s'agit d'évaluer les phénomènes sataniques, puisque reconnaître l'hystérie, c'est justement constater la présence d'un invisible.Romantisme, 2009, Bertrand MARQUER (Cairn.info)
J'ai essayé une musique pour un des couplets de votre satanique chanson.Hector Berlioz (1803-1869)
Une autre publication renforce cette interprétation de la psychanalyse comme une doctrine satanique.Essaim, 2005, Sérgio Paulo Rouanet (Cairn.info)
La curiosité, qui est, on l'a vu, l'impulsion première du mouvement de pitié pour les malheureux, est de nature profondément satanique.Romantisme, 2018, Jacques Noiray (Cairn.info)
Les vieilles souches des chênes, les noires pierres-qui-virent, continuent d'abriter cette engeance satanique.Romain Rolland (1866-1944)
On disait aussi que brûler de l'encens était un acte satanique.Multitudes, 2019, Elisabeth D. Inandiak (Cairn.info)
Dans cette petite communauté puritaine, une épidémie de dénonciations issue d'enfants traumatisés par la peur d'un complot satanique provoque une vague d'arrestations.Le débat, 2007, Denis Salas (Cairn.info)
Elle n'a pas le moindre doute quant à ce danger satanique dont elle voulait protéger ses enfants.Savoirs et clinique, 2003, Renata Salecl (Cairn.info)
L'écrivain paraît de plus en plus sous l'empire d'une folie malsaine dans laquelle un sentiment domine : la haine satanique du christianisme.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Par une trappe ouverte, elle vit la tête hideuse du magnat, contractée par un rictus satanique.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Les auteurs ont des motivations diverses selon eux : challenge sur internet, pratiques sataniques, haine des équidés, mimétisme, etc.Ouest-France, 08/12/2020
Une intention satanique se dessina au coin des lèvres du chancelier.Octave Féré (1815-1875)
De pareils caprices de langue trop répétés, de trop fréquentes appellations bestiales témoignent d'un côté satanique dans l'amour.Charles Baudelaire (1821-1867)
Heureusement, l'autocratie tsariste n'avait pas, à l'époque, les moyens technologiques et administratifs de mener à bien son complot satanique.Le Monde Juif, 1963, J. Machover (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.