méchant

 

définitions

méchant ​​​ , méchante ​​​ adjectif et nom

Qui fait délibérément du mal ou cherche à en faire, le plus souvent de façon ouverte et agressive (opposé à bon). ➙ cruel, dur, malfaisant, malin (I), malveillant, mauvais (III, 2) ; familier rosse, vache ; régional chien, cochon. Un homme méchant, un méchant homme. locution Plus bête que méchant. Bête* et méchant. —  Air, sourire méchant. ➙ mauvais ; haineux.
(enfants) Qui se conduit mal, qui est turbulent (opposé à gentil). ➙ insupportable, vilain.
(animaux) Qui cherche à attaquer, à mordre, à griffer. Chien méchant, dangereux, agressif.
locution, familier Ce n'est pas bien méchant, ni grave ni important.
(avant le nom)
littéraire Mauvais, de médiocre qualité. Un méchant poète de rien du tout.
Désagréable ou dangereux. Elle est de méchante humeur.
familier Remarquable, extraordinaire. ➙ terrible. Cette voiture a une méchante accélération.
nom
littéraire Personne méchante. Les bons et les méchants. Faire le méchant, s'emporter, menacer. —  langage enfantin Oh, la méchante !
Personne qui tourmente (qqn).
 

synonymes

méchant, méchante nom

scélérat, criminel, vilain

peste, charogne, rosse, teigne, chien (familier), cochon (familier), sale bête (familier), carne (familier), chameau (familier), salaud (familier), vache (familier)

[femme] chipie, dragon, furie, harpie, mégère, sorcière, virago, garce (familier), gendarme (familier), panthère (familier), poison (familier), tigresse (familier), vieille toupie (familier), vipère (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il sait calculer tout ce qu'un homme peut se permettre d'horreurs sans se compromettre ; et pour être cruel et méchant sans danger, il a choisi les femmes pour victimes.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Mes amis, dit-il, mes amis, écoutez-moi : je ne suis point méchant ; non, je ne veux pas la punition du coupable.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Il y a un moment dans la vie du méchant où sa puissance s'en va.Victor Hugo (1802-1885)
Il adoucit le méchant état de leur fortune par des libéralités essentielles ; et je puis dire qu'il ne s'est jamais trouvé une âme plus véritablement grande.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Si vous voulez raisonner avec une pauvre petite chose comme moi, vous auriez dû m'en prévenir, méchant que vous êtes !Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
La princesse qui ne se soucie pas de l'avoir pour mari, lui impose de passer la nuit dans la cage d'un ours très méchant.Paul Sébillot (1843-1918)
Pour lors, ce méchant drôle s'est plaint au commissaire, qui a dressé procès-verbal, et ils ont assigné votre père en police correctionnelle.André Theuriet (1833-1907)
Elle a des parents, des amis qui l'aiment, dont elle fait les délices ; elle est trop bonne, sa vie est trop précieuse pour devenir la victime de ce méchant.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Je te conseille de prendre garde à lui : c'est un homme méchant qui trafique en bracelets un peu durs et en colliers bien serrés.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Ce bruit, cependant, nous était venu de gens qui auraient dû être bien informés ; mais ce n'est qu'un méchant propos de ses bons amis.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
La scène (assez bizarre, en somme, car ce n'est pas d'ordinaire un méchant esprit qui inspire les remords) est poétiquement belle et très musicale.Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Le soir, ils ne trouvèrent qu'un méchant bois de foyer, que la trop basse température empêchait de s'allumer.Pierre Duchaussois (1878-1940)
C'est le ressentiment contre la vie dure qu'on y mène et qui vous rend encore plus méchant par la rage qu'il faut renfermer en soi.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Je suis un très méchant garçon, je t'aime bien et je ne veux pas te faire de la peine.Magdeleine Du Genestoux (1873-1942)
Que cette passion pour ce méchant était étrange puisqu'elle était toute de tête, et n'avait pas l'excuse d'être égarée par les sens.Marcel Proust (1871-1922)
L'immense fortune de cet homme met à sa disposition des ressources inconnues ; il est aussi rusé que méchant.Eugène Sue (1804-1857)
Quelle chance, si j'étais méchant, qu'une phrase ainsi chargée à mitraille, prête à faire feu !Hector Berlioz (1803-1869)
Tel est l'homme en général, c'est-à-dire l'homme bon et méchant, ayant des qualités et des défauts.Émile Zola (1840-1902)
C'était une gaieté nerveuse, elle avait le rire bête et méchant d'un enfant que la destruction amuse.Émile Zola (1840-1902)
Pourtant, je ne suis pas un méchant homme, et je regrette d'avoir été la cause indirecte de la moins-value subie par votre terrain.André Theuriet (1833-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MESCHANT, ANTE » adj.

Mauvais, qui est despourveu de bonnes qualitez, qui ne merite aucune estime. Ce mot se joint à presque tous les substantifs de la langue pour marquer leurs defauts. En la nature on dit meschante beste, meschant pays, meschant bois, meschante pierre, meschante humeur, meschante estoffe.
 
En Morale on le dit de ce qui est contre la raison, les loix, les bonnes moeurs. Un meschant garnement, une meschante femme, qui a une meschante teste ; une meschante action, un meschant Juge. Menage fait venir ce mot de male cadens, comme qui diroit, malheureux, qui a mauvaise chance. D'autres le derivent de mechanicus parce que les gens pauvres & mechaniques sont sujets à estre meschants.
 
MESCHANT, se dit aussi des choses artificielles & incorporelles. Un mechant outil, un meschant mot, une meschante doctrine, de meschants vers, un meschant Orateur, une meschante cause, un meschant Comedien, un meschant plaisant, un meschant brouillon, ou mauvaise copie.
Les mots de l’époque Sommes-nous envahis par les anglicismes ? Sommes-nous envahis par les anglicismes ?

Quand on demande aux gens ce qui pourrait mettre la langue française en danger, on entend souvent citer les anglicismes et la place trop importante que l’anglais prendrait aujourd’hui dans notre langue.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 26/11/2020